Sondage – Pensez-vous que les actions antispécistes soient pertinentes ?

Début juin 2019 des organisations antispécistes se réunissaient pour une marche rouge agitée à Paris en opposition à la maltraitance animale, divisant les militants. Qu’en pensez-vous ?

Rédigé par Alan Van Brackel, le 11 Jun 2019, à 8 h 00 min

Les manifestations antispécistes se multiplient. La dernière en date a réuni près de 4.000 personnes à Paris en faveur de la protection animale.

Courant moral formalisé dans les années 1970, l’antispécisme convainc de plus en plus de personnes, assurées que l’espèce humaine n’est pas au-dessus de toutes les autres. Pour ces personnes, militantes ou non, l’espèce d’un animal n’est donc pas un critère pour lui accorder des droits.

Protection des animaux : des actions antispécistes visant à choquer

Comme vous le savez peut-être, par antispécisme on n’entend pas accorder exactement les mêmes droits aux uns et aux autres mais simplement ne pas décider de ces droits en partant de l’idée d’espèce. Les actions antispécistes varient ensuite selon l’implication de chacun·e.

Le 8 juin 2019 se réunissaient par exemple quelque 4.000 personnes, répondant à l’appel de l’association anti-viande L214. Militants issus d’associations comme One Voice, Action Antispéciste, ou même politiques comme le Parti animaliste, tout·e·s revendiquaient la fermeture des abattoirs.

À cette occasion, une dizaine de militant·e·s ont versé du faux sang sur la statue de Marianne. Ce type d’actions n’est pas rare et peuvent très bien être très pacifiques mais visuellement impressionnantes. D’autres actions peuvent prendre la forme d’actes de vandalisme dans des élevages agricoles ou des boucheries, divisant les militant·e·s.

Quelle est votre opinion ?

Illustration bannière : Une action antispéciste – jambe humaine ensanglantée entourée de film transparent tel un emballage de viande en supermarché – © viewimage
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. christiane gailledrat-faure.
    Et vous, laissez vivre les animaux qui valent mieux que vous!
    Les tortionnaires d’animaux comme vous qui se délectent de la souffrance animale et de leur chair, c’est direct au bûcher qu’on devrait vous balancer!
    LE SPECISME EST UNE DICTATURE AUX RELENTS NAZIS!
    Et comme toute les dictatures sadiques , vous êtes des psychopathes et des criminels à combattre car la violence , c’est vous!
    Les vegans n’imitent pas les nazis ni daesh comme vous le faites avec vos massacres à la chaîne, vos élevages, vos abattoirs et vos parties de chasse de péquenauds alcooliques.
    les vegans n’ont pas de sang sur les mains contrairement aux nazillons enragés de la barbaque comme vous.
    Alors bouffez vos morts si vous aimez tant que ça les cadavres. C’est aussi de la viande et ceux-là sont déjà morts.

  2. Les actions antispecistes pour moi sont déplorables et ne signifient rien. Chacun est libre de manger ou non de la viande, et en tous les cas ce ne sont pas ces gens-là en détruisant les boutiques des commerçants qui vont empécher les gens d’en manger. On devrait les mettre en prison illico, et les faire payer les dégats qu’ils fonts et non les assurances.

Moi aussi je donne mon avis