Je sauve la planète, suite…

Rédigé par Elwina, le 11 Oct 2006, à 15 h 02 min

5 – Refusez les sacs en plastique

Puissant symbole de la distribution moderne, et instrument pratique pour « sac poubelle », les sacs plastiques sont une plaie pour l’environnement. Plusieurs enseignes de la grande distribution proposent des sacs réutilisables, solides et pratiques. Des fabricants proposent également des sacs « plastiques » bio-dégradables.

6 – Rejetez la dictature du packaging

Vous l’avez déjà entendu en rentrant des courses : « Y’a plus d’emballage que de produit ! ! ». Les emballages sont une cause majeure de l’engorgement de nos systèmes de traitement de déchets (44 kilos par an et par personne, 5 millions de tonnes de plastiques utilisées chaque année dont 90 % non réutilisables, …).

La prolifération des offres de packagings « individuels », des récipients en plastique jetable, des couches multiples, aggrave les choses. Acheter en petites portions est pourtant plus cher… En Autriche, le dépôt des emballages usagés devant les caisses de supermarché a été imposé par la loi, ce qui a poussé les grandes surfaces à proposer des systèmes de collecte.

En France, c’est la reprise des emballages de produits électriques et électroniques qui est maintenant obligatoires pour les distributeurs (15 novembre 2006)

7 – Découvrez les alternatives à la voiture

Dans nos conseils pratiques Transports, vous trouverez des adresses pour trouver près de chez vous des solutions de Co-voiturage, de Vélo gratuit en ville, d’Auto-partage.

*


Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Elle est une des rédactrices historiques de consoGlobe et en connait un vaste rayon sur le développement durable

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour Une petite réflexion sur les sacs plastics et les bouteilles. L’ère des sacs à volonté et gratuits dans les grandes surfaces est terminé et cela pour le bien de la nature. Mais personne n’a pensé que cela était une bénédiction financière pour ces grandes surfaces qui ont vu disparaitre un poste de charge important et apparaitre une nouvelle source de bénéfices. En effet le fait de vendre (même si certaines proposent de les rembourser) des sacs réutilisables qui dans plus de 50% des cas ne sont pas réutilisés (oubliés, perdus, jetés etc..) est une nouvelle source de revenus avec une marge conséquente. Lest Grandes surfaces n’ont pas l’intention de répercuter ces gains et économies dans les prix de ventes. Les eaux minérales, sodas etc.. sont toujours vendues en emballage perdus, contrairement à la Belgique la Hollande l’Allemagne etc.. qui utilisent les emballages consignés. La critique est aisée mais il y a des solutions déjà employées depuis longtemps ailleurs : Les sacs en papier recyclé (type américains) qui ont l’avantage de ne pas polluer, nous avons en France plus de ressources pour les produire que nous pourrions en consommer. Mais cela redeviendrai un poste de charge car ils ne pourraient être facturés. En ce qui concerne les bouteilles une simple machine en entrée de magasin qui récupère les bouteilles et donne un ticket d’avoir pour le passage en caisse. Mais là nous touchons les fabricants de bouteille qui en France sont actionnaires des sources. Nous avons la Chance de payer tout plus cher en France et quand il faut faire un effort pour l’écologie le consommateur doit encore mettre la main à la poche et vous comprenez pourquoi nous somme à la traine. Cordialement

  2. Certes, les sacs plastiques, lorsqu’ils sont mals utilisés sont un enfer pour notre environnement. Mais il faut savoir que lorsqu’un grand groupe de distribution (Carrefour, Système u…) fabrique des sacs biodégradables leur fabrication à encore plus d’impact sur notre planète! Une étude Française commandée par carrefour (pour ne pas le citer) montre que le plus écologique des scs plastiques reste celui que l’on connait depuis des années à condition qu’il soit réutiliser en sac poubelle par le consommateur. Car en effet, celui à donc un double usage et sa confection consomme de l’énergie pour une double utilisation. En effet fabriqué un sac biodégradable puis un sac poubelle aurait consommer 2 à 3 fois plus d’énérgie. A chacun de savoir effectuer son propre recyclage pour le respect de son environnement!

Moi aussi je donne mon avis