Santé : bien coucher son bébé pour éviter les déformations du crâne

À l’occasion de la Journée mondiale contre les déformations crâniennes, l’association Le Lien alerte sur le syndrôme de la « tête plate ».

Rédigé par Anton Kunin, le 5 Apr 2017, à 11 h 30 min

Nombre de jeunes parents n’y font pas attention et pourtant, c’est important : coucher son bébé systématiquement sur le dos n’est pas une bonne chose, le risque d’une déformation crânienne étant présent.

Éviter la mort subite de nourrisson, mais sans non plus en faire trop !

Depuis 1994, la mort subite de nourrisson est dans tous les esprits ! « Ne couchez jamais votre bébé sur le ventre », répètent les médecins. Cette injonction est sans aucun doute légitime : n’ayant pas encore développé le réflexe de se retourner lorsqu’il manque d’oxygène, le bébé risque fort de s’asphyxier.

Suivant cette consigne, les jeunes parents se sont mis à coucher leurs bébés exclusivement sur le dos. Mais là encore, le danger guette : le crâne n’étant pas encore solide à cet âge-là, son côté postérieur risque de s’aplatir. Le syndrome de la « tête plate » ne présenterait pas de danger pour la santé, mais cela reste encore un sujet à explorer pour la médecine. Par ailleurs, avoir une tête qui n’est pas ronde pourrait représenter un complexe esthétique pour certains.

La déformation crânienne pourrait provoquer des troubles de santé

Afin d’éviter cette déformation, les médecins recommandent de varier les positions de couchage : une nuit sur le dos, une autre sur le côté gauche, une troisième sur le côté droit. Les bébés déjà atteints de cette déformation se voient prescrire le port d’un casque, une orthèse crânienne. Au fil des mois, elle permet de corriger la forme de la tête, même si cette correction n’est pas parfaite.

Selon l’association Plagiocéphalie Info et Soutien, ce syndrome est plus grave : il occasionnerait des problèmes de langage, des soucis ORL, des problèmes de vue (strabisme), des retards neuro-moteurs, des soucis de motricité fine, d’équilibre, d’attention, de dentition, de mâchoire voire de dos (scoliose).

Illustration bannière © Alena Sli – Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. mes enfants ont plus de 50 ans et à l’époque il était conseillé de les coucher une fois d’un coté une fois de l’autre. Comme quoi tout n’est qu’un éternel recommencement .

  2. Maintenant je comprends pourquoi tous les adultes autour de moi ont le crane déformé… surtout l’intérieur! c’est la faute de leurs parents… foutaise, laissez les dormir comme ils veulent.

  3. Votre article est nul, dans certains pays ou certaines régions la majorité des gens a le crâne plat, sans pour autant que ça les empêche de prendre toute leur place dans le société.
    Quel est ce dictat qui veut nous faire croire qu’un crâne bombé a plus de valeur qu’un plat???? et les yeux bleus sont-ils mieux, et les grands blonds ? etc…. souvebez-vous!!!!

Moi aussi je donne mon avis