Des rues climatisées au Qatar pour supporter les températures extrêmes

Pour faire face aux chaleurs bien au-dessus des 40°C, le Qatar souhaite climatiser ses rues. Toutefois, l’usage de la climatisation aggrave également le réchauffement climatique.

Rédigé par Aurélie Giraud, le 22 Oct 2019, à 11 h 15 min

Le Qatar est l’un des pays de la planète où il fait le plus chaud. C’est pourquoi, l’Émirat a décidé d’équiper les trottoirs de systèmes de climatisation extérieure pour permettre à sa population de se déplacer dans les rues. Un véritable cercle vicieux puisque la climatisation contribue au réchauffement climatique.

Des températures très élevées au Qatar

Pour supporter les températures extrêmes de plus en plus insupportables, le Qatar a eu l’idée de climatiser ses rues. La climatisation est déjà utilisée partout en intérieur et en extérieur. Des climatiseurs envoient de l’air frais le long des trottoirs, sur les terrasses et dans les marchés ainsi que les zones commerciales en plein air. Doha souhaite développer davantage la climatisation à l’extérieur afin de protéger la population qui subit ces températures étouffantes.

qatar climatisation

Une rue au Qatar © Wanna Thongpao

Pour les Qataris, sans ces climatiseurs, se déplacer à l’extérieur serait tout simplement insupportable. Au Qatar, le thermomètre peut dépasser les 46°C. Les autorités de Doha ont également décidé de peindre les routes en bleu car cette couleur absorbe moins de chaleur que le noir. En effet, la température de l’asphalte foncé peut être de 20 degrés supérieure à la température réelle.

Un cercle vicieux pour le réchauffement climatique

Selon la Banque mondiale, le Qatar est le pays qui émet le plus de gaz à effet de serre par habitant. Cela représente 43,9 tonnes métriques de CO2 par habitant en comparaison à une moyenne de 5 dans le reste du monde. Dans le pays, 60 % de l’électricité est consacré à la climatisation. Toutefois, développer la climatisation est un cercle vicieux pour l’environnement. En effet, ce système de refroidissement est très gourmand en énergie et accentue le réchauffement climatique. Les émissions toujours plus importantes ne font qu’aggraver la situation.

À l’avenir, les températures du Qatar vont augmenter d’environ 4 à 6 degrés Celsius. Malheureusement, les autorités du Qatar n’ont pour l’instant aucune autre solution. Pour eux, ce sont des mesures de santé publique indispensables. En effet, lorsque l’humidité dans l’air est très élevée, l’évaporation de la sueur, par le corps humain, est ralentie, voire stoppée, empêchant le corps de se refroidir naturellement.

Les travailleurs népalais qui ont construit les stade pour la Coupe du Monde 2022 ont largement d’ailleurs largement fait les frais de ces « chocs thermiques », avec près de 600 morts sur les chantiers !

Pas question de faire subir le même sort aux sportifs du monde entier ! C’est pourquoi l’année dernière, le Qatar a également commencé à climatiser ses stades de football. Alors que cet État du Golfe accueille la Coupe du Monde 2022, de l’air froid sera propulsé dans les stades lors de l’événement par le biais de grandes buses de refroidissement. Mais cela n’a pas suffit, le Qatar a été contraint de déplacer l’événement pendant l’hiver afin d’éviter les chaleurs accablantes.

On est alors en droit de mettre en doute la pertinence à organiser de tels événements sportifs dans cette région du monde où la climatisation est presque essentielle à la survie !

Illustration bannière : Un marché au Qatar – © Ahmed Adly
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. Une honte ce pays

  2. 600 morts ! Et cette information a été donné où et quand ? C’est de pire en pire dans ce pays de s’informer correctement. Quant-à ce pays il n’existerait même pas à nos yeux s’il n’apportait pas des finances multiples qui vont un peu partout dans notre système je pense. Vive la France et ses incohérences.

  3. Et nous on nous demande de ne pas pet..r trop fort pour ne pas polluer ! Vive le PSG alimenté par le Qatar , vive le FRIC !!!

Moi aussi je donne mon avis