Empreinte écologique : les 20 pays les plus pollueurs

Quels sont les pays les plus pollueurs ? Un bien triste classement établi par l’ONG Global Footprint Network, qui calcule l’empreinte écologique des pays du monde et de leurs habitants.

Rédigé par Nolwen, le 24 Nov 2019, à 17 h 00 min

Il existe différents types de « palmarès » des pays les plus pollueurs. Tout dépend de la manière dont on calcule : émissions de CO2, empreinte écologique, pollution atmosphérique… Ainsi, au niveau de l’empreinte écologique, c’est Singapour qui est en tête. Au niveau des émissions de CO2, c’est la Chine… divisées par le nombre d’habitants, c’est alors le Qatar qui prend la tête du classement.

La France, elle, fait partie des pays les plus pollueurs et gourmands en ressources : il faudrait 2,9 planètes si tous les habitants vivaient comme les Français. Un palmarès peu reluisant.

Pays les plus pollueurs : l’empreinte écologique des Etats

On peut retenir le classement des pays selon leur empreinte écologique : il s’agit d’un mode de calcul qui évalue la pression d’une population sur les ressources naturelles. Pour l’OCDE, l’empreinte écologique est la « mesure en hectares de la superficie biologiquement productive nécessaire pour pourvoir aux besoins d’une population humaine de taille donnée ».

empreinte ecologique

L’empreinte écologique des Etats ©Global Footprint Network

Cet outil de mesure est intéressant car il prend en compte plusieurs facteurs : agriculture, énergie, transport, modes de consommation… L’empreinte écologique est également facilement visualisable : on sait que l’humanité vit à crédit car il faudrait 1,69 planètes pour couvrir les besoins de l’ensemble de l’humanité. Un fait tristement célébré chaque année par le « jour du dépassement » (jour à partir duquel l’humanité a consommé l’ensemble du budget annuel mondial disponible en ressources naturelles). En 2019, le jour du dépassement tombait le 29 juillet ; tous les ans, cette date symbolique avance, ce qui montre notre appétit croissant pour des ressources qui s’épuisent.

L’empreinte écologique par pays

L’ONG Global Footprint Network(1) a calculé l’empreinte écologique et la biocapacité mondiale de chaque État et a réalisé un classement. Les pays débiteurs écologiques exercent une pression sur les ressources naturelles, plus que leur territoire ne peut le supporter. Les « gagnants » sont les micro-États très peuplés, les archipels qui possèdent peu de terres, et les pays du Golfe.

  • Singapour – 9.950 %
  • Bermudes – 5.260 %
  • Réunion (France) – 2.380 %
  • Barbades – 2.190 %
  • Iles Caïman – 1.850 %
  • Israël – 1.840 %
  • Bahreïn – 1.560 %
  • Émirats Arabes Unis – 1.480 %
  • Arabie Saoudite – 1.390 %
  • Koweït – 1.350 %
  • Qatar – 1.340 %
  • Chypre – 1.270 %
  • Jordanie – 1.120 %
  • Liban – 1.060 %
  • Aruba – 1.050 %
  • Martinique – 1.040 %
  • Luxembourg – 943 %
  • Malte – 869 %
  • Corée du Sud – 797 %
  • Guadeloupe – 786 %
  • Irak – 722 %

Ce classement est à lire ainsi : l’empreinte écologique du Singapour est supérieure de 9.950 % à ce que sa biocapacité lui permet. L’ONG Global Footprint Network a pris en compte les territoires et non les États : c’est ce qui explique que les département et territoires français d’Outre-Mer apparaissent dans le classement : la Réunion, La Martinique et la Guadeloupe.

D’autres classements pour les pays les plus pollueurs

Il existe d’autres indices pour évaluer si le pays est un « gros pollueur » ou non. On peut par exemple retenir la liste des pays qui émettent le plus de CO2 : ici sans surprise, ce sont les pays les plus industrialisés qui arrivent en tête.

Ainsi, d’après le Global Carbon Atlas, pour des données datant de 2017, c’est la Chine qui est de loin le pays le plus émetteur de CO2, avec 9.838 millions de tonnes/an. Les États-Unis suivent avec 5.269 millions de tonnes par an, puis l’Inde, la Russie, le Japon, l’Allemagne, l’Iran, l’Arabie Saoudite, la Corée du Sud et le Canada.

La Chine est le plus gros émetteur de gaz à effet de serre mondial, non seulement car il s’agit d’un des pays les plus peuplés, mais aussi parce qu’elle fabrique la majorité des biens de consommation qui nous sont destinés… La France, elle, échappe à ce palmarès « grâce » à l’énergie nucléaire peu émettrice de CO2.

Une autre donnée intéressante est la liste des pays qui émettent le plus de CO2 par habitant : ici, les pays du Golfe, peu peuplés et gros consommateurs de pétrole, occupent les premières places du palmarès(2).

  • Qatar : 49,18 tonnes de CO2/habitant/an
  • Koweit : 25,24
  • Emirats Arabes Unis : 24,66
  • Bruneï : 23,86
  • Bahrein : 23,08
  • Nouvelle-Calédonie : 20,14
  • Arabie Saoudite : 19,28
  • Australie : 16,90
  • États-Unis : 16,24
  • Kazakhstan : 16,07

Dans ce classement également, la France est représentée à travers l’un de ses territoires d’Outre-Mer, la Nouvelle-Calédonie. Ceci, en raison de l’extrême éloignement de l’île de la métropole, mais aussi de son industrie minière gourmande en ressources naturelles. La France métropolitaine est éloignée du classement, puisqu’un Français n’émet « que » 5,48 tonnes de CO2 par an.

Illustration bannière : Empreinte écologique – © Barnaby Chambers
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

14 commentaires Donnez votre avis
  1. La France ne fait pas partie des pays les plus pollueur , facile de dire n’importe quoi sur internet ! Encore une association qui débite ses mensonges !

  2. Ah! Ah! les pays représentés en vert sont ceux les plus pauvres et ou l’espérance de vie ne dépasse pas 40 ans !!

    Si c’est à cela que veulent nous conduire les écolos et leur « sobriété heureuse », merci c’est sans moi.

  3. Ont vois à quel point les gens ne se soucient pas de leurs environnement … c’est malheureux de lire tout cela… dire que je suis en processus de réalisation d’une production écrite en ce moment même et sérieusement… je suis horrifiée… !!! Pendant que nous ont gaspille et que l’ont pollue sans se fier à ce que demain apportera à cette magnifique planète, des gens meurt de faim et ne savent pas comment ils pourrons sauver leurs enfants de cette tragédie…. il faut réaliser un jour… Aucun sens ….

  4. « La moyenne mondiale se situe à 2,3 hectares » — Nolwen

    « alors que la moyenne mondiale se situe à 2,6 » — Nolwen

    Il faudrait vous brancher, c’est 2,3 ou 2,6 ?

    Peu importe, la Chine avec son empreinte de 2,21 (75 ou 76 ème) se situe en deça de la moyenne mondiale et vous la considérez « mauvais élève » ?

    À mourrir de rire !

  5. « de manière non surprenante, l’Amérique du Nord, la Chine, l’Australie, la Péninsule arabique sont les mauvais élèves » — Nolwen

    À part le faire sciemment à des fins de propagande, je ne vois pas ce que la Chine fait dans votre texte ! De un, elle ne figure dans aucune de vos listes et de deux, elle se situe environ au 75ème rang mondial… Elle n’a de leçon à recevoir d’aucun de nos pays occidentaux, AUCUN !

  6. bien

  7. vous vous foutez du monde !!! que dire de la responsabilité de la chine dans sa technique d’exploitation des terres rares ???? un petit oublie peut être ? ahh oui les nuages s’arrêtent juste aux frontières ! imbéciles et irresponsables –

  8. Alors il faut viser la pauvretee pour amiliorer son empreinte ecolo.

    • Ou l’efficacité énergétique, l’économie basée sur les ressources, les réseaux intelligents,les énergies durables, l’innovation, la recherche, la sobriété heureuse, etc.
      Toutes des solutions très pragmatiques qui ne nécessitent qu’une résolution des crises démocratique et spirituelle (ou de la sagesse pour être plus consensuel) et qui sont vachement plus jouissive que de continuer dans la déréliction de la consommation.
      Donc nul besoin de retourner à la bougie, à la pauvreté, heureusement…

    • non.. simplement de savoir recycler, composter et usé de stratégies environnemental intelligentes …

    • j’ai répondue à votre commentaire à la mauvaise endroit haha

  9. Au lieu de faire la guerre, ne devrait-on pas se préoccuper de notre empreinte écologique avant qu’il ne soit tard ?
    Quelles mesures principales la Belgique devrait-elle prendre pour réduire son empreinte écologique ?
    La société civile ne devrait-elle pas plus alerter les pouvoirs publics à cet effet ?
    Merci pour votre réponse.
    Jacques Larulle

    • je suis complètement en accord avec vous

    • D’autant plus que la guerre est ultra polluante !!!
      Mais le pétrole ça rapporte trop … Pauvre monde !

Moi aussi je donne mon avis