Transport fluvial : le Rhin, un fleuve intelligent

Rédigé par Jack, le 17 Oct 2014, à 11 h 10 min

Le bassin du Rhin est le troisième bassin fluvial d’Europe, après la Volga et le Danube. Le fleuve long de 1230 km permet le transport de 3 à 4 tonnes de marchandises par an. Il est subdivisé en cinq parties : le Rhin alpin, le haut Rhin, le Rhin supérieur, le Rhin moyen et le Rhin inférieur. Pour améliorer la navigabilité et le transport de marchandises, l’établissement Voies Navigables de France (VNF) se lance dans la refonte du système d’information fluvial, conformément à la directive européenne SIF de 2005.

Le Rhin  fleuve de la mythologie européenne

Pour beaucoup, « le Rhin incarne l’Europe dans ses divisions fratricides comme dans ses aspirations profondes à l’unité ». Traversant l’Allemagne, la France, la Suisse, ou encore les Pays Bas, la source d’inspiration de Guillaume Apollinaire, Heinrich Heine et de nombreux autres poètes romantiques est au centre de l’Europe. Le modèle rhénan ou continental, est à l’origine de la construction européenne, et désormais, c’est l’Union Européenne qui contribue à renforcer le fleuve !

le-rhin-fleuve

Le transport fluvial en Europe

La directive européenne veut harmoniser les systèmes d’informations fluviales

En effet, le législateur européen a adopté en 2005 la directive SIF visant « la mise en oeuvre et l’utilisation de services d’information fluviale (SIF) harmonisés, afin d’améliorer la sécurité et l’efficacité de la navigation intérieure ainsi que le respect de l’environnement, mais aussi d’assurer la compatibilité et l’interopérabilité avec d’autres modes de transport ».

Dans le cadre des projets RTE – T, une étude cofinancée par la France et l’Union Européenne vise à l’élaboration d’un système d’information adaptée à la géographie locale (1).

VNF s’allie à EDF pour élaborer le nouveau système d’information fluviale

Cette étude est en cours de réalisation, elle doit se dérouler sur la période 2014/2015. Elle sera le résultat des travaux réalisés par VNF en collaboration avec EDF. Présentée par Eric Schmitt (VNF Strasbourg) lors des assises des chargeurs du bassin du Rhin en décembre 2013, elle se divisera en deux parties.

Après avoir effectué un comparatif des dispositifs existant ailleurs et un audit des besoins des usagers, elle proposera la création d’un produit expérimental. Cet outil devrait pouvoir être industrialisé dès 2015.

Les outils de navigation à disposition des transporteurs

La directive SIF préconise le développement de quatre techniques pour optimiser l’utilisation du réseau fluvial :

  • les avis à la batellerie (notices to skipper),
  • la dématérialisation des procédures administratives (Electronic Reporting International),
  • les cartes électroniques de navigation intérieure (Electronic Charte Display Information Services),
  • et le repérage et le suivi des bateaux en navigation intérieure (Inland Vessel Trackin and Tracing System).

Avec l’utilisation de ces outils, les usagers pourront améliorer le cadencement des navires et éviter ainsi les engorgements par simple manque d’information.

transports-rhin-barge

Le transport fluvial en France

Les améliorations attendues du SIF pour le Rhin supérieur

VNF dénombre six principaux avantages à la mise en place du SIF :

  1. Une amélioration de l’utilisation des bateaux,
  2. une vitesse de croisière homogène,
  3. une réduction des retards et des temps d’attente,
  4. une sécurité accrue,
  5. une amélioration de la planification pour les chargeurs,
  6. et un bénéfice environnemental.

Pour arriver à ces résultats, l’opérateur prévoit de réaliser des statistiques, gérer les trafics entrants et sortants du bassin, informer sur les conditions de navigation et d’optimiser le passage en écluse. On note d’ailleurs que parallèlement, 11 millions d’euros ont été investis pour moderniser les écluses rhénanes.

(1) http://europa.eu/legislation_summaries/transport/waterborne_transport/l24239_fr.htm

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. sur wikipédia 180 milions de tonnes transportées en 2010 sur le Rhin! c’est certainement plus juste…

  2. Bonjour, votre article comporte une erreur de taille pour le nombre de tonnes transportées par an !!! 3 à 4 tonnes c’est à peine croyable…. il doit manquer quelques zeros….

Moi aussi je donne mon avis