Réconcilier les Français avec Linky en développant une culture de l’énergie ?

Rédigé par Emmanuelle Blandin, le 11 Dec 2013, à 18 h 01 min

Selon un sondage réalisé publié en juin 2013 par l’institut Harris Interactive à la demande de la fondation européenne pour le climat, 85 % des Français considéraient la mise en oeuvre de la transition énergétique comme urgente. Paradoxalement, quand il s’agit de faire entrer les outils de cette transition dans leurs foyers, les Français sont beaucoup plus réticents. Le compteur Linky en est la preuve. Pourquoi un tel divorce ? Et comment responsabiliser les particuliers ?

 Pas de révolution énergétique sans le soutien des consommateurs

bonhomme-croissanceL’implication des particuliers est la condition sine qua non de la réussite de la transition énergétique. Toute la bonne volonté gouvernementale du monde ne servira à rien si les Français ne modifient pas leur comportement. C’est le propos de Rudy Provoost, président de la fondation Rexel pour le progrès énergétique. Il déplore que le débat soit trop centré sur l’offre et la demande, et trop peu sur le consommateur lui-même.

La transition énergétique, si elle est seulement imposée par le haut, sera nulle et sans effet.”

 Les consommateurs français sont méfiants

> Le compteur Linky : 35 millions de foyers à équiper pour équilibrer la consommation d’électricité en France

on-aime-moinsLa méfiance des Français à l’égard du compteur Linky est à ce titre particulièrement problématique. Si le sondage CSA publié le 11 février 2013 révélait que les Français estimaient pour 51 % d’entre eux que le compteur était une bonne chose, 69 % disaient n’en avoir jamais entendu parler. 

Les critiques ont émergé à mesure que sa notoriété grandissait. Entre temps, l’UFC-Que Choisir est venu jeter de l’huile sur le feu en dénonçant dans une étude les frais induits par son installation et supportés par les usagers.

Un outil indispensable pour piloter la transition énergétique

> comment articuler intelligemment l’offre et la production de diverses sources d’énergie ?

Or Linky est une composante essentielle de la transition énergétique. Comme le rappelle Marc Boillot, directeur stratégies grands projets d’ERDF,

« Linky est un facilitateur pour la transition énergétique ». C’est grâce à lui que le réseau sera géré « intelligemment » via la répartition de l’énergie en fonction de la demande des usagers et non de la quantité produite en amont.  

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



"Je suis chargée de mission RSE et passionnée par les problématiques environnementales que soulève la transition énergétique en marche".

41 commentaires Donnez votre avis
  1. Vous croyez vraiment que la multiplication de gadgets électroniques (les compteurs en eux-mêmes, les smartphones pour lire les données, les concentrateurs, les relais GPRS, etc) vont vraiment nous permettre d’économiser de l’énergie? C’est tout le contraire. On veut que tous les domaines de la vie soient connectés en permanence à un réseau d’appareils qui consomment de l’électricité à gogo, et que les bagnoles roulent avec des batteries au lithium, minerai dont l’extraction crée également une pollution démentielle. Mais on s’en fout, c’est loin de chez nous.

    https://reporterre.net/Corruption-pollution-consommation-les-ravages-du-lithium-en-Argentine

    Après la TNT qui ne vise qu’à faire acheter de nouveau téléviseurs et à mettre les anciens à la poubelle, après l’interdiction de faire circuler des véhicules anciens à Paris, qui aboutira à la mise à la casse de X milliers de voitures, voici 35 millions de compteurs à la poubelle pour rien. Tous ces projets ne sont que des combines de l’industrie pour faire vendre plus de gadgets high-tech et plus de bagnoles.

    Qu’un site dit écolo fasse l’apologie du gâchis que représente Linky est proprement renversant.

    5 milliards (au minimum) pour nous aider à faire des économies d’énergie qui feront exploser notre facture, ils ont un sacré sens de l’humour chez ERDF.
    http://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-ville/2016/01/23/nancy-linky-fait-disjoncter-le-porte-monnaie

    C’est pourtant pas si compliqué d’éteindre la lumière en sortant de la pièce, de débrancher les appareils électriques équipés de voyants lumineux. Et de communiquer soi-même son relevé à ERDF pour payer sa conso exacte. Ils ont même une option pour ça qui s’appelle le “relevé de confiance”. Comme dit un autre commentateur: Linky c’est un marteau pilon pour écraser un moustique!

  2. >Que les Français s’apaisent, ces données informatisées seront traitées et centralisées dans des serveurs. Leur cryptage les rendra illisibles par les agents d’ERDF. Et puis franchement, ça intéresse qui de savoir à quelle heure je fais tourner ma machine à laver, à part les producteurs d’énergie ?

    Que vous êtes naïfs… C’est justement ce stockage centralisé des informations qui rend ce faux outil d’une grande dangerosité. Les ménages sont tout à fait capables de maîtriser leur consommation électrique sans avoir ce boitier coûteux et inutile. Cette collecte d’information est tout bonnement inutile. Pour équilibrer les charges du réseau, aussi bien au niveau local que national, une simple mesure au niveau des postes électriques de quartier est amplement suffisante, plus efficace, et bien moins chère. Les ingénieurs de ERDF font déjà très bien leur travail, ces compteurs ne leurs apporteront absolument rien. On ferait mieux de développer les énergies renouvelables plutôt que de perdre son temps sur ces boitiers coûteux, inutiles, et dangereux.

  3. Transmission par cpl sur un réseau électrique non blindé, cela va rajouter des ondes électro-magnétiques à un environnement qui en est déjà surchargé. Youpi !

  4. Veuillez consulter les sites suivants et vous aurez une information réelle qui n’occulte point la vérité:
    next-up.org/France/ERDF_Compteur_mouchard_Linky.php
    et
    next-up.org/France/Linky.php
    L’ignorance mène au désastre et la connaissance guide sur la bonne voie.

  5. Bonjour,
    Je ne vois pas ce que Linky peut m’apporter de plus que mon compteur actuel. Nous sommes assez grands pour consulter notre consommation électrique.!! De plus, ce compteur, je crois est fabriqué en Suisse, pourquoi ne pas avoir développé le produit en France. Nous avons temps besoin de travail ce n’est pas pour le donner aux autres. Réagissez….

  6. Les humains seraient-ils trop bêtes pour ne pas gérer eux-mêmes leur consommation d’électricité. Et a-t-on besoin d’ajouter des nouvelles ondes électro-magnétiques à un environnement qui en compte déjà énormément?

  7. je ne comprends toujours pas pourquoi ce seraient à NOUS CONSOMMATEURS de payer un compteur ???
    Si nous réfléchissons un peu sur l’informatisation de beaucoup d’activités, celé génère beaucoup d’erreurs (voir les PV sur des voitures n’existant pas, parce que de fausses plaques ont été achetées sur internet)des erreurs de comptabilité sur des compteurs d’eau, électriques, etc ……….les usagers sont obligés de payer avant de revendiquer
    Ce site se fait l’écho de manoeuvres pas très claires de la part d’EDF et autres serveurs d’énergie

    • 1/ Arrêtez de dire que les Linky seront installés de force chez les Français et facturés : c’est entièrement faux !

      Vous imaginez réellement qu’ERDF va changer tous les compteurs des Français ??? Ce serait un travail titanesque, et ils n’ont pas le personnel ni les fonds pour ça. Et le fabriquant ne pourrait certainement pas suivre.

      2/ Chez EDF, le client n’est pas tenu de payer s’il y a erreur ! Il a le droit de contester, et de ne pas payer la somme contestée jusqu’à résolution. A condition, bien sûr, qu’il se manifeste.

      Voilà, c’est juste pour recadrer. Ca fait des années que des fake circulent à ce sujet, franchement, c’est gonflant

  8. En tout cas en lisant certains commentaires on se dit que le divorce n’est pas prêt de disparaître et que les thèses complotistes et/ou obscurantistes ont encore de beaux jours devant eux dans notre vieux pays.

  9. Et une fois de plus Consoglobe gobe tout sans analyse.
    Pitoyable.

Moi aussi je donne mon avis