Les hommes ont aussi réussi à réchauffer la Lune

Le réchauffement climatique n’est pas une spécificité terrestre. Les scientifiques ont, en effet, constaté que la température de la Lune avait augmenté de deux degrés depuis les années 1970. Grâce aux relevés effectués, ils ont pu en conclure que l’Homme est encore cette fois-ci, le responsable.

Rédigé par MEWJ79, le 18 Jun 2018, à 10 h 00 min

Des chercheurs ont constaté depuis plusieurs années que la température de la Lune avait augmenté depuis les années 1970 mais ils en cherchaient la cause. Le responsable est trouvé grâce à une étude menée à l’Université de Lubbock au Texas : l’homme ou plus précisément, les astronautes qui ont foulé le sol lunaire.

La température de la Lune a augmenté depuis les années 1970

Non content d’avoir pollué la Lune en y laissant déjà plus 200 tonnes de déchets (drapeaux, billets, balles de golf…), l’Homme est aussi responsable de son réchauffement. Une étude menée par des chercheurs de l’université de Lubbock, au Texas, a ainsi démontré que la température du satellite de la Terre a augmenté de deux degrés depuis les années 1970, période qui correspond au moment où les premiers astronautes sont venus fouler son sol.

on a marché sur la lune ! © Castleski

Pour mener à bien leurs travaux, les scientifiques ont étudié plusieurs types de mesures. En premier lieu, 440 enregistrements des températures réalisés entre 1975 et 1977. Quelques années auparavant, les astronautes des missions Apollo 15 et Apollo 17 avaient fait des trous à 1,60 et 2,30 m de profondeur. Les sondes qui y ont été placées ont permis de constater l’évolution des températures. Leur constat est sans appel : une hausse de deux degrés est enregistrée. Comment expliquer cette augmentation ?

Les déplacements ont fait remonter de la régolite, une matière sombre qui absorbe plus de chaleur

L’impact des douze astronautes ayant effectué des missions sur la Lune est pointé du doigt. Pourtant ces derniers n’ont que très peu séjourné à la surface de l’astre. Mais cela a suffi. Lorsqu’ils se sont déplacés – soit en marchant soit à bord de leurs véhicules, les rovers – ils ont contribué à réchauffer la température de la Lune. Concrètement, ces déplacements ont fait remonter à la surface une matière nommée régolite. Et comme celle-ci est plus sombre que le sol normal, elle absorbe plus de chaleur.

Balade en rover sur la lune © Castleski

« Il est évident que nous changeons la Terre de beaucoup de manières différentes, et je suis certaine que nous ferions de même sur une autre planète. Mais, bien qu’il n’y ait pas de vie sur la Lune, l’Homme altère un environnement vierge jusque-là », a fait remarquer Catherine Neish, une géologue interrogée par CBC News(1). Et l’avenir de la Lune ne s’annonce pas meilleur puisque Jeff Bezos, le patron d’Amazon, veut coloniser le satellite de la Terre.

Illustration bannière : Astronaute sur la lune – © Waravut Wattanapanich
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Article scandaleusement trompeur ! Je suis d’accord avec idrolix

  2. qu’es ce que c’est le régolite et ou en trouve t’on?

  3. Il faudrait peut-être ajouter une précision. Ce n’est pas la température GLOBALE de la lune qui augmente, mais la température LOCALE, là où sont posée les sondes.
    Il serait bon d’avoir un peu de recul avant de diffuser ce genre d’information (désolé, remarque stupide, on fait du spectacle à sensation pas de l’information)

Moi aussi je donne mon avis