La géo-ingénierie comme moyen de lutte contre le réchauffement climatique ?

Pourrait-on techniquement envisager de manipuler et de modifier le climat et l’environnement de la Terre pour inverser le réchauffement climatique ? C’est à cette question que la géo-ingénierie veut répondre… Décryptage.

Rédigé par Annabelle, le 3 Sep 2012, à 19 h 00 min

Les projets de géo-ingénierie à travers le monde

La carte ci-dessous publiée par ETC Group (Erosion Technology and Concentration Group) présente un état des lieux des projets de géo-ingénierie. Elle met en relief les 3 zones les plus actives en termes de géo-ingénierie, en rouge : l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Australie.

géo-ingénierie

© etcgroup.org

Télécharger la carte en pdf

Nature des projets

  • Les modifications météorologiques pour influer sur la météo

Il s’agit de techniques réalisées dans l’atmosphère :

géo-ingénierie

On vise à augmenter les précipitations (pluie ou neige), en chargeant les nuages d’iodure d’argent (entre autres).

Ou au contraire à réduire les précipitations, éviter les orages de grêles, stopper les ouragans ou encore disperser le brouillard.

  • Les techniques réalisées sur la surface pour gérer le CO2

géo-ingénierieOn vise à capter l’air via des arbres artificiels ou des machines à aspiration de carbone pour supprimer les gaz à effet de serre.

On déploie l’utilisation de biochar ou biocharbon, c’est-à-dire un charbon produit à partir de la biomasse que l’on incorpore dans le sol afin qu’il capture le carbone.

On favorise la capture et le stockage de carbone en sous-sol (nappes aquifères, mines de charbon, roches poreuses…). On parle de 12.000 milliards de tonnes de CO2.

On développe la production de bio-énergie à partir des stocks de carbone capté.

  • Les techniques pour détourner les rayons du soleil

géo-ingénierie

On cherche à maîtriser le rayonnement solaire, notamment par la fabrication de miroirs solaires qui captent les rayons du soleil, ou encore de « volcans artificiels » qui sont en fait des ballons stationnaires qui relâchent des gaz aérosol dans la stratosphère dans le but de réfléchir une partie du rayonnement vers l’espace

  • Les techniques basées sur l’eau pour capter le CO2

géo-ingénieriePour fertiliser l’océan et stimuler la production d’algues qui absorbent le carbone, certaines techniques vont ajouter du nitrogène dans l’eau, ou encore modifier la chimie des océans.

On développe la mise en place de cultures d’algues industrielles pour capter le CO2 et fabriquer des biocarburants.

Chez consoGlobe, on trouve ça terrifiant… Et vous, que vous inspire la géo-ingénierie ?

Illustration bannière : Peut-on manipuler les à l’échelle de la planète ? – © Moon Light PhotoStudio
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

13 commentaires Donnez votre avis
  1. Évidemment que la géo ingénierie est déjà bien en cours, seuls les aveugles ne peuvent voir ces trainées seulement les analyses d’eau de pluie réalisées par un laboratoire indépendant n’ont pas révélées que du soufre. Un taux anormal d’aluminium, de baryum et de strontium … Personne ne parle des retombées de ces produits sauf l’augmentation des maladies tel que le cancer et l’Alzheimer. Et oui la géo ingénierie est en cours depuis plusieurs années au dessus de nos têtes.

  2. L’article oublie de mentionner que la géo-ingenierie semble dèjà bien en cours! Avez- vous entendu parler des chemtrails? Surtout, avez-vous déjà vu les traînées persistantes des avions qui forment des nuages artificiels couvrant très souvent le ciel bleu? C’est le ETC group qui confirme cette pollution inquiétante qui est comme par hasard apparue en même temps que les scientifiques parlaient de l’injection de particules dans l’atmosphère. Tout cela coïncide avec le programme des militaires américains: « Posseder le temps en 2025 » ! (Titre original de l’étude: « Owning the Weather in 2025 »). Renseignez vous sur le sujet, vous trouvez plein d’infos sur le net.

  3. Une saloperie de plus….

  4. Allons bon… il faut bien que certains justifient leurs salaires ! et pondent des idées pour « prouver » qu’ils réfléchissent…
    Leur propositions c’est un peu comme ceux qui se réveillent avec la gueule de bois et qui cherchent des remèdes, alors qu’il suffisait de ne pas boire autant ! Un accident est si vite arrivé, ne vaut-il pas mieux respecter les consignes de sécurité, plutôt que se dire « c’est pô grave, on appellera les pompiers ! »
    Voilà le comportement absurde et suicidaire de nos dirigeants et des grands intérêts économiques.
    Yolande, la terre continuera sans l’espèce humaine ? continuera, c’est pas sur, ils sont capables de la faire exploser… sans l’espèce humaine, ma foi, c’est bien la moindre des choses puisque c’est elle qui est responsable de ce sabotage !

  5. La nef des fous….apres avoir detruit ce superbe equilibre nous croyons encore etre capables de sauver le systeme par des techniques absurdes aux couts dements….incapables d arreter de procreer, de tout detruire par notre egoisme et notre refus de nous entendre…nous n aurons que ce que nous meritons tous….et la terre continuera sans l espece humaine….

  6. A mon avis seules les deux dernières solutions sont applicables sans risques majeurs, mais pas vraiment sans risques (pour les plages par exemple)

  7. Plutôt que d’utiliser des milliards pour envoyer du soufre dans l’atmosphère, nos  » ingénieux ingénieurs  » ne pourraient ils pas étudier la possibilité de dépenser les mêmes sommes pour, par exemple, reverdir le Sahel, et ainsi piéger le CO² ?

  8. Depuis 15 ans, T globale est stable.
    ww.woodfortrees.org/plot/hadcrut3vgl/from:1997/offset:-0.15/trend/plot/rss/from:1997/trend
    Donc il n’y a aucune raison de lancer des projets de géo-ingénierie dont on ne maîtrise pas les conséquences désastreuses éventuelles. Attendons 2020 pour voir si le plateau de T perdure, ou si T diminue ou bien remonte, et pour revoir, avec plus de rigueur scientifique et une meilleure prise en compte des données d’observation dérangeantes, les conclusions du GIEC (WG1) qui nous semblent bien peu crédibles.

  9. Changer les comportements de consommation de démographie,serait je pense plus intéressant, plutôt que de dépenser de l’énergie dans des recherches de solutions problématiques. Vraiment les hommes ne veulent pas cesser leur gaspillages!

  10. Si on essayait déjà d’apporter des changements dans notre manière de vivre… On consomme et on jette, les machines sont fabriquées avec une durée de vie écourtée pour obliger les gens à racheter. On utilise trop souvent la voiture pour des petits trajets et le covoiturage n’est pas une pratique très répandue, souvent synonyme de contrainte.

  11. Le co2 pardon. Faudrait faire une petite expérience dans un compartiment de verre en forme de globe engoncé dans un autre globe de verre supérieur au premier avec l’emploi des gazs, oxigène et dose de soufre nécessaire.Plusieurs essais valent mieux qu’un.

  12. Cela semble réalisable mais faut prendre compte des inconvénients trés lourds.Une fois le souffre introduit dans la stratophère il va masquer le soleil, la lune et les étoiles pendant au moins huit jours et tous les terriens vont être plongés dans l’obscurité totale.Je pense qu’il faudra mettre des masques à oxigéne sur le nez et les yeux(irritation).Une telle opération va coûter cher à tous. Mais cela va être mûrement réflèchi sans doute. Est-ce que le cod sera vraiment logé dans le bon coin? Faut l’espérer.

Moi aussi je donne mon avis