Des rats broyés vivants, gazés et empoisonnés dans un laboratoire

La PETA, une association qui protège les droits des animaux dénonce les pratiques cruelles d’un laboratoire écossais sur des rats.

Rédigé par Audrey Lallement, le 3 Mar 2020, à 10 h 36 min

Ce qu’a fait ce laboratoire écossais est honteux et choquant. Des centaines de rats ont été tués de différentes manières, toutes aussi atroces les unes que les autres. Un scandale que dénonce la PETA, la célèbre association qui se bat pour les droits des animaux.

Des rats de laboratoire victimes de maltraitance animale

La recherche scientifique peut-elle justifier la maltraitance animale ? Il faut croire que c’est ce que pense le laboratoire Charles Rivers situé en Ecosse. Des centaines de rats y sont morts dans d’atroces conditions. Une cruauté que la PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) a pu relayer grâce à un lanceur d’alerte appartenant à l’entreprise.

Des souffrances au nom de la recherche scientifique ©Vit Kovalcik

L’enquête menée à la suite des plaintes a mis au jour plusieurs actes cruels à l’égard des rats de laboratoire. Livrés dans des boîtes de transport, environ 110 rats ont été broyés vivants par erreur avec d’autres déchets. Parmi ces animaux, se trouvaient des femelles enceintes. Une autre fois, des rats ont été exposés au chlorométhane, un gaz chimique. Ayant inhalé une dose supérieure à la limite maximale, ils se sont auto-mutilés. Dans un troisième incident, des rats ont reçu le mauvais composé de test lors d’une étude sur le cancer.

Aucun animal ne mérite une telle cruauté

« Aucun animal ne mérite d’être imprudemment drogué, gazé, jeté ou découpé pour la « science ». Tous les animaux ressentent la douleur et la peur, et leurs instincts primaires irrépressibles sont d’être libres et de protéger leur propre vie, et non d’être enfermés dans une petite cage de laboratoire » s’insurge l’association PETA.

Suite à cette enquête, la PETA Royaume-Uni a appelé le Home Office britannique à révoquer de manière immédiate la licence de l’entreprise « leur permettant d’infliger la douleur, la misère et la mort à des animaux et d’investir leurs fonds dans la nouvelle vague de recherche qui est efficace et pertinente pour l’humain, et qui ne nécessite pas d’animaux ».

Illustration bannière : Des rats de laboratoire maltraités ©PPK_studio
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




4 commentaires Donnez votre avis
  1. rien ne justifie que l’on sacrifie ces vies, pour en « sauver » d’autres.
    Prenons dans ce cas des vermines dans des prisons, qui ont détruits des vies!

  2. Comment peut-on faire ces horreurs à ces pauvres animaux! c’est une honte!!!

  3. c est du SADISMe pas de la recherche car par exemple on a fait de l insuline avec le porc les essais sur les souries etaient concluant mais pour l homme ils ont ete desastreux voir mortel
    alors il faut arrete les essais sur l animal autre exemple on a voulut faire des vaccins avec des singes et on sait aujourd hui que l on a permis au sida de faire des ravages on a d autres moyens plus sur et plus efficaces

  4. C’est effroyable ….

Moi aussi je donne mon avis