Ras-le-bol des écolos ! Vive l’écologie

Rédigé par Jean-Marie, le 31 Oct 2013, à 11 h 58 min

Maud Fontenoy est une navigatrice très appréciée des Français qui se bat pour la préservation des océans. Jeune maman très télégénique, elle est aimée des médias et … des enfants qui le lui rendent bien. Aujourd’hui, Maud Fontenoy profite de son crédit pour pousser un coup de gueule. Peu suspecte de n’être pas réellement pour l’écologie, elle sort un livre qui dénonce l’écologie partisane portée par les écolos. Selon elle, les écolos dénaturent la parole écologique au détriment d’une vraie politique de l’environnement.

Ras-le-bol des écolos ; Non à l’écologie politique

Le titre du livre de Maud Fontenoy est sans ambiguïté.

Elle en a marre des partis écologistes et des hommes politiques qui enferment la parole écologique dans un discours partisan qui oublie les réalités.

Non l’écologie n’est pas de gauche. Ni de droite non plus d’ailleurs. Oui, les Verts (au sens de parti politique) éloignent les Français de la cause environnementale : leurs postures et discours dégradent la cause qu’ils disent défendre.

« Trop longtemps, on a pensé que le développement durable était réservé à la gauche, comme si penser au bien-être des hommes en se préoccupant de préserver les ressources naturelles de notre planète était l’affaire d’un seul parti ! »

L’écolo qui fustige les partis écolos

Et c’est grave car Maud Fontenoy nous rappelle rapidement et opportunément les grands enjeux que devront affronter les hommes et nos sociétés. L‘urgence climatique est réelle mais se focaliser sur des points de détails et des formules politiciennes ne fait pas avancer les choses. L’ouvrage nous fait rapidement un état des lieux de la planète en guise de rappel.

Pas une critique mais un cri d’espoir

livre-fontenoyMaud ne veut pas que son livre soit perçu comme une agression : « Je ne voulais pas un livre qui soit une attaque mais qui soit un cri d’espoir. » Ce qu’elle récuse, ce n’est par l’écologie, mais des écologistes et leurs discours alarmistes, culpabilisant et politique. « L’écologie doit être transversale à l’ensemble des partis, et doit être au-dessus de cette mêlée de combat politicien pour gagner des postes. Elle doit mobiliser, encourager et mettre en avant des initiatives positives.« 

restauration bio« C’est ainsi que les partis politiques spécialisés dans l’environnement préfèrent souvent les formules accrocheuses et autres petites phrases polémiques à un plan d’action réaliste pour l’avenir. » A quoi fait-elle allusion ?

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

44 commentaires Donnez votre avis
  1. Bah oui, c’est non partisan mais c’est une ancienne candidate UMP avec un père chef d’entreprise.
    les climato-environnemento-sceptiques y’en a marre !!!!!!!
    Au moins, on sait ce que vous défendez !!!!!!

  2. ‘…se focaliser sur des points de détails et des formules politiciennes ne fait pas avancer les choses’

    Non en effet, pour avancer il faut des coups de pieds au c… Ou un bonne révolution.
    Là on s’y connaît…

  3. Plus réducteur que çà, tu meurres.
    Typique pour une ‘certaine France’

  4. Voilà une belle personne qui me parle de ce que j’ai envie d’entendre , et qui fonctionne comme ce qui devrait se faire … Je vais sans doute « dévorer » ce livre …

    • Lis-le, essaye de comprendre et de saisir qui l’a écrit et reviens nous donner tes com’.

  5. Imposer l’économie circulaire et faire la promotion du nucléaire!
    Soit il y a incompétence sur l’un des sujets, soit la propagande a perverti l’information, mais considérer le nucléaire comme une solution écologique, c’est ignorer la somme des problèmes qu’il pose et le peu de solution qu’il apporte à long terme. Il semble que c’est à ça que se résume l’anti-écologiste de base, mal informé sur les conséquences d’un choix en faveur du nucléaire et promoteur de la propagande, si la seule solution passait par le nucléaire, comment ferait l’Allemagne? Informez vous avant de répétez naïvement ces phrases toutes faites et grotesques.

    • Non monsieur ,le nucléaire n’est pas mort ! mais le dénigrer , le mettre de côté , ou vouloir le supprimer trop vite , c’est là qu’est le danger … car la vigilance et la sécurité dans ce domaine va s’estomper et c’est grave .
      Si en France on tourne le dos au nucléaire , AREVA pendant ce temps là , vend des centrales à d’autres pays , curieux non ?? même s’il n’y avait plus aucune centrale en France , celles implantées partout dans le monde nous mettrons pas à l’abri du danger si une catastrophe se produit … On nous « bassine » aujourd’hui avec le tout électrique dans les transports , l’auto , le vélo , le tram etc , etc … si on veut réellement faire fonctionner tout ça , c’est pas avec les 3 ou 4 panneaux solaires du moyen âge , et les « moulins à vent » qu’on va y arriver !! vous n’avez aucune idée des milliers de tonnes de béton qu’il faut pour ancrer ces machines au sol , ni les centaines de kms de câbles enterrés, tout ça pour une durée de vie de 15 ans !!et une production aléatoire …La transition oui ,d’accord, mais pas n’importe comment , et c’est bien malheureusement le cas actuellement …

    • Dommage qu’il en reste qui n’ont rien compris au nucléaire…
      Chaque jour avec l’irradiation est une réduction d’espérance de vie d’un siècle pour le monde entier

    • Comment fait l’Allemagne dites-vous? Elle est retournée au charbon… énergie fossile dont les réserves sont limitées, et qui plus est, émet des GES (surtout du CO2 en grande quantité) contrairement au nucléaire dont les émissions directes sont de 0. Par ailleurs, le nucléaire a tué bien moins de monde que le charbon. Mais il est exacte que les conséquences de catastrophes nucléaires sont désastreuses et qu’il est bien difficile de trouver une réelle solution, préservant l’environnement quant à ses déchets!
      Apprenez à nuancer vos discours… et informez vous aussi 😉

  6. Enfin quelqu’un qui souligne que l’écologie n’est pas de gauche !! (ni de droite) BRAVO Maud et cnsoglobe de nous le rappeler. Moi j’en ai marre des partis verts qui culpabilisent ceux qui ne votent pas comme eux et ne seraient pas « écolo » parce que pas d’accord avec eux sur la politique.
    L’écologie n’est pas stalinienne. On peut être tolérant et aimer l’environnement (et voter au centre ou à droite au passage).

  7. Non, l’écologie n’est pas un parti politique, mais on ne peut pas nier l’évidence : le capitalisme est incompatible avec l’écologie et Maud Fontenoy dénigre les Verts (que je ne défends pas, ils ne sont pas écolos)en énonçant des énormités.

  8. J’ai l’impression qu’elle ne sait pas ce qu’est la décroissance.
    La décroissance c’est arrêter de penser des politiques à travers la prisme déformant de l’économie basé sur la croissance économique. C’est comprendre que tout n’est pas régit par l’argent, et tout ne doit pas être pensé qu’en termes d’économie monétaire. Il y a une vie au delà de l’argent et les décroissants cherchent à la valoriser en proposant des alternatives locales, prônant l’autonomie (alimentaire, énergétique…), la solidarité citoyenne, le partage, le don, l’économie solidaire…
    D’autres part, je doute aussi qu’elle sache ce qu’est la croissance économique elle-même. La croissance se résume en gros à la somme des valeurs ajoutées produites par les entreprises et organisations d’un pays. Or, en proposant les « trucs de grand-mères », économes et écologiques, on propose bien des solutions « décroissantes » car s’inscrivant en faux face aux logiques des industries concernées, productionniste et basées sur le profit économique.

  9. laissons les paysagistes les espaces verts et les communes nettoyer régulièrement; l’éco taxe existe déjà pour nous puisque l’on achète des appareils électroménagers ou autres en paye , une petite somme certes ,laissons les cleenex- sacs plastiques- cigarettes, mettons plus de petites poubelles partout, certains pays européens le font, regardons les pays scandinaves; au juste les politiques venez vraiment vivre avec nous ,Paris n’est pas tout,le palais bourbon n’est pas une classe pour les adultes

  10. Très bon début, quel dommage de faire la promotion du nucléaire et du gaz de schiste à la fin!

    Pour l’éolien c’est aléatoire, c’est du béton, de l’acier et des terres rares extrêmement polluantes!

    Le plus écolo c’est l’hydraulique avec turbines ichtiophiles et passes à poissons, ainsi que les roues à aubes, mais il faut 4 à 6 ans pour avoir les autorisations administratives.

    Et remettre des poissons d’eau douce pour nourrir la population serait beaucoup plus écolo que les vaches au maïs OGM importé et à l’engrais chimique.

    Hélas, tout le monde se dit écolo, mais personne ne propose de vraies mesures écolos…

    • Et dire qu’il y en a qui croient qu’une turbine ‘hydrolique’ consommerait moins de lanthanides qu’une turbine éolienne ou une centrale nucléaire et autre téléphone portable
      Non mais, renseignez-vous avant d’avancer n’importe-quoi.
      C’est un roman, pas un ouvrage de référence!

  11. elle a bon dos de critiquer les ecologistes alors qu il y a quelques annees en arriere madame faisait de la pub pour l oreal qui n utilise que des produits chimique, test tout ses produits sur les animaux (vivviesction) non vraiment on a envie de l ecouter

  12. Se montrer pragmatique vis à vis du nucléaire? Même l’écolo le plus sectaire sait pertinemment que ce mode de production ne disparaitra pas en un jour. Mais la dangerosité plus qu’avérée du nucléaire et la persistance multi-millénaire de ses déchets doivent nous contraindre à favoriser toutes les solutions qui permettront sa disparition le plus rapidement possible.
    Se montrer pragmatique vis à vis du gaz de schiste? Comment être pragmatique sur cette ressource quand on sait les dégâts environnementaux de cette exploitation, quand on constate l’immoralité et l’absence totale de scrupules des pétroliers et quand les mirobolantes quantités annoncées s’avèrent bien au dessus de la réalité?
    Par contre, oui, l’écologie, la vraie, doit être au dessus des partis politiques traditionnels; la survie des espèces, la lutte contre les pollutions, la préservation de notre environnement ne sont ni de droite ni de gauche!

  13. Je note dans ce forum des avis parfois très tranchés et partisans. L’écologie fait partie de ces problématiques qui doivent être raisonnées dans le sens de l’intérêt général et non pas pour satisfaire des ambitions électorales. Je prendrai les militants d’Europe Écologie les Verts au sérieux quand ils iront laver leur linge au lavoir du village, plutôt que d’utiliser leur machine à laver!
    Je suis assez d’accord avec Maud sur bien des points
    et mon Crédo pour les prochaines élections: Ni droite ni gauche – Tout pour l’intérêt général, …. Et surtout pas les extrêmes

    • Je vais donner mon avis sur la forme du problème de la note de Yves de la B.

      je vous annonce ici le décès du mot  » problèmes »
      assassiné par tous les « branchés » qui usent et abusent de ce mot encore inexistant voici 10 ans  » ce foufu  » problématiques ».
      sinon, pour Maud, pas lu le bouquin, et ne suis pas expert.
      elle a raison en disant que l’écologie n’appartient pas au PS ni à des partis..

  14. Elle assure la Maud avec le slogan de sa fondation en globish. C est bien ballot de prôner l écologie et de polluer sa propre langue en laissant croire que l anglish est l avenir de l humanité. La conséquence de ceci est évidemment une perte de crédibilité totale : elle défend manifestement des intérêts autres que ceux de la planete, à son petit niveau de semi célébrité. Ne tombez pas dans le panneau !

  15. Bravo Maud..
    j’ai jamais compris pourquoi la droite ne proposait pas 1 ou 2 mesures un peu écolo dans un programme..
    pourquoi est-ce que l’écologie était confisquée par un parti, rattaché à la gauche..
    alors que ça concerne des choix de société, et donc concerne par définition tout le monde…
    Ceci dit, en quoi Maud pourrait changer cela ?

    • Pourquoi la droite ne propose pas de mesures écologiques ? Devinez un peu ! Parce que les intérêts des multinationales de tous bords ne cadrent vraiment pas avec la préservation de l’environnement. C’est aussi simple que cela. Le profit maximisé et immédiat se fait au détriment de notre planète et de tous ceux qui y vivent.
      J’attends les contre exemples de multinationales respectueuses de l’humain et de l’environnement….

  16. bonjour,
    une écolo pour le nucléaire et le gaz de schiste !!!en voila une de bien bonne, certes tout ne va pas bien dans le petit monde politique des verts mais en profiter pour dire autant d’énormités c’est très fort est-ce que par hasard le mat de son bateau ne lui serait pas tombé sur la tête?

    • Tout à fait de votre avis.

  17. Bien dit Maude! J’ai toujours été pour l’écologie, et je n’ai jamais été de gauche, donc je n’ai jamais voté pour de soi-disant écolos de gauche…!

  18. Je suis assez d’accord avec MAUD,l’écologie n’appartient pas à un parti,d’ailleurs veut-on revenir à la charette tirée par les chevaux pour circuler? et l’éclairage à la bougie comme autrefois? il est vrai que cela avait un coté sympathique,mais demandez à nos chers disparus qui ont connu cela et ont vu arriver l’electricité et l’automobile ce qu’ils en penseraient? soyons sérieux,nous ne pouvons lutter contre l’evolution. Réflechissons mieux sur notre façon de consommer car le tout tout de suite à ses limites et la recherche du prix toujours plus bas à un cout écologique également.Il faut savoir ce que l’on veut et surtout etre responsable de ses choix. L’ecologie n’est pas du tout un parti politique,d’ailleurs certains partis écologistes pour ne pas les nommer nuisent plus à l’ecologie qu’ils ne la serve par leur comportement sectaire et souvent irréflechi.

  19. La défense de la planète n’est sûrement pas de gauche, elle appartient à tous et commence par des gestes du quotidien .Souvenez vous des journalistes qui avaient piégé noel Mamaire qui disait être venu en vélo comme un vrai ecolo à une réunion , alors qu’il était arrivé en voiture avec chauffeur. Tous des voyous.

  20. Maud Fontenoy est vraiment cette grande sportive ( combien pour un passage d’océan) qui sait comment louvoyer. Allons-y gaiment pour exploiter les fonds des océans, ils ont besoin de ça, et nous pour garder notre ‘standard’.
    Tous écolos? = tous progressistes?
    Là je rigole!

  21. Pollution des eaux, boues de forage, utilisation de produits polluants pour l’extraction du gaz de schiste, trafic de camions, déchets nucléaires, accidents environnementaux, exploitation des mineurs, etc….
    c’est ça le monde rêvé de Maud Montenoy ?

  22. Cette femme est vraiment nocive : elle utilise son potentiel de sympathie pour faire admettre n’importe quoi ! Prétendre qu’il faudrait couvrir la moitié de la France en panneaux solaires pour compenser le nucléaire est ARCHI FAUX, il suffirait de 10 % !!! Et si on reprend toute ses allégations, on est vraiment atterré par ce qu’elle soutient. Quand elle dit que le fond des océans regorge de solutions, il regorge plutôt de pollution et meurt lentement mais sûrement (cf. les films du Commandant Cousteau, qui ne datent pas d’hier, et qui établissaient déjà un constant terrifiant sur le fond des océans). Ce genre d’affirmation sans AUCUN fondement, ni chiffres vérifiables, est insupportable et je ne comprends pas pourquoi vous relayez ces propos qui vont à contre-sens d’une réelle prise de conscience écologique !

    • ADK complètement obtus ! Retourne à l’âge de pierre. Que des c..n.r..s, (non pas CNRS). Panneaux solaires : nuls, rendement nul, et les Chinois premiers producteurs. Pareil pour les éoliennes :rendement nul, coût et entretien exorbitant . Faut voir la réalité en face. Que des illuminés ce genre d’écolos . J’en côtoie , très sympas au demeurant mais complètement allumés et vivants dans un monde imaginaire.

    • Il « suffirait » de 10 %, soit 50 000 km2, càd une superficie 1000 fois supérieure à celle occupée par les centrales nucléaires. Et on les mets où ? Concentrés sur le Sud de la France ?

    • Désolé de contredire mais elle à raison, et pour l’écologie est une affaire trop sérieuse pour être confié à des écolos.

  23. Ils sont trop bien dans les fauteuils de l’état et du sénat pour faire des vagues leur plus grande préoccupation est de ne pas faire de vague
    pour conserver leur poste.

  24. Bravo pour cet article et je suis d’accord avec Mme M.Fontenoy.
    En Belgique les « Ecolos » ( parti politique)se comportent de la même façon.Moi et mes parents,grands parents,etc… nous étions écolos bien avant eux! Les partis politiques Ecolo ont tout..sauf de l’écologie!

  25. L’Ecologie n’est pas de gauche, mais les militants écologistes viennent dans leur grande majorité de la gauche.

    Ce livre sent l’ineptie à plein nez.

  26. bravo, pas grand chose à rajouter !

  27. C’est quoi cette attaque ???? Si rénovation thermique de grande ampleur il va y avoir c’est grâce à sa loi sur le logement. Détestez l’écologie politique autant que vous voulez mais ne mentez pas pour étayer votre discours.
    Second point : cette madame Fontenoy est écologiste mais : elle veut garder ses standards de vie intacts : en gros vive l’écologie à condition de ne rien changer. Pas de pot, être écologiste c’est aller vers la sobriété, consommer moins de tout : d’énergie, de bagnoles, d’objets … c’est ça être écologiste, c’est pas juste fermer le robinet et se féliciter de son formidable geste en faveur de la planète. Vraiment, là, vous faites plus de mal que de bien en présentant les écolos comme des pères fouettards qui s’accapareraient une idéologie qui appartient à tous. Ce n’est pas parce que nous devrions tous être écologistes que nous le sommes vraiment. Là plupart des gens n’ont aucune conscience des efforts réels à faire pour sortir de la crise environnementale, et surtout pas madame Fontenoy qui minimise les périls énormes que nous allons affronter. Par ailleurs, oui, l’écologie est forcément de gauche car elle ne peut être que contre le grand capital des multinationales qui bousillent allègrement la planète avec une mondialisation délétère. L’écologie est contre la haute finance aussi. Ce n’est pas pour rien qu’elle défrise les Monsanto, Bayer et compagnie.
    Alors SVP : réfléchissez un peu au lieu de démolir l’image de gens qui se bougent, tentent de changer les choses, prennent des risques et sont tout sauf de gauche.

    • Entièrement d’accord avec vous ! L’écologie vient plutôt des « penseurs de gauche » (si tant est que cela existe encore) et d’ailleurs Mme. Fontenoy a des sympathies politiques qui rendent son discours plus que suspect !

    • à bas les écolos ! Ils ont viré tous les vrais pour faire de la politique . Qu’ils parlent moins et ils consommerons moins d’énergie , ça nous fera des vacances; dehors ! Qu’ils aillent parler aux Chinois, aux Hindous , Russes, etc……

    • tout à fait d’accord! Elle critique les écologistes qui disent la vérité: on ne peut pas continuer comme nous le faisons actuellement!
      Il nous faut actuellement deux fois la taille de la france pour continuer !
      Alors évidemment il faut réduire notre consommation pour survivre…

      votez contestataire, votez vert! 🙂

    • Ouf, contente de constater que je ne suis pas la seule à penser ainsi. Par ailleurs, je dois être redoutable car Consoglobe a altéré mon post : ils ont enlevé Cécile Duflot (c’est quoi cette attaque contre Cécile Duflot) Et à la fin ils ont remplacé de droite par de gauche j’avais écrit, évidemment : ils sont tout sauf de droite.
      C’est dingue ça ! Refus de la contradiction et bonne dose de duplicité. Bon, j’imagine que ce post va très vite disparaître. Bon au moins, moi je sais désormais à quoi m’en tenir sur conso gblobe et je vais le faire savoir.

  28. complétement d’accord…l’écologie est une philosophie, non un parti politique!la droite,la gauche, les verts sont préoccupés par des enjeux qui les dépassent!! l’écologie, c’est les gestes quotidiens, l’amour de la nature et de l’homme en adéquation avec la vie réelle et les obligations des êtres humains d’aujourd’hui et de demain…incompatible avec des ambitions personnelles ou d’état..l’écologie est universelle…elle doit prouver sa valeur économique et attendre que l’homme ne soit plus assoiffé par l’argent!!

Moi aussi je donne mon avis