Quels risques sanitaires avec la 5G ?

Alors même que la 4G n’est pas encore entièrement déployée sur le territoire, les scientifiques s’attèlent au développement de la 5G. Mais celle-ci pourrait présenter des risques pour la santé.

Rédigé par Maylis Choné, le 14 Sep 2017, à 11 h 00 min

Il n’est pas toujours facile de prévoir les risques d’une technologie future. Et les ingénieurs ne sont pas forcément disposés à freiner leur découverte sous prétexte de problèmes sanitaires. La 5G est-elle dangereuse pour la santé ?

Les scientifiques se mobilisent contre le déploiement de la 5G

Vous avez dit 5G ? Le réseau 4G ne semble pas encore mis en place sur tout le territoire français et encore moins dans certaines parties du monde et pourtant, on parle déjà de la suite. Instantanéité, ultra-rapidité… Beaucoup en rêvent, d’autres s’en méfient. C’est pour cette raison que 170 scientifiques issus de 37 pays se sont mobilisés le 13 septembre 2017.

5G

La 5G © Daniel Krason

Les scientifiques réclament un moratoire sur le déploiement de cette 5e génération de téléphones portables. L’appel a été relayé par l’association Robin des Toits, association nationale pour la sécurité sanitaire dans les technologies sans-fil. Pour eux, “la 5G augmentera considérablement l’exposition aux champs électromagnétiques de radiofréquences (RF-CEM) et s’ajoutera au brouillard électromagnétique déjà produit par la 2G, 3G, 4G, Wi-Fi“.

Les risques des ondes électromagnétiques sur la santé

Les ondes électromagnétiques peuvent entraîner des troubles sur la santé des hommes et des dérèglements sur la faune et la flore. Ainsi, les scientifiques souhaitent un moratoire “jusqu’à ce que des études d’impact sanitaires et environnementaux sérieuses et indépendantes aient été réalisées préalablement à toute mise sur le marché“. Déjà en 2011, le Centre de recherche sur le cancer (CIRC) avait classé les radiofréquences comme “cancérigènes possibles pour l’Homme“.

Lire aussi : Les enfants sont-ils plus sensibles aux ondes électromagnétiques ?

Robin des Toits est encore plus radical. Les ondes augmentent “le risque de cancer, le stress cellulaire, augmentent l’apparition de radicaux libres nocifs, de dommages génétiques, de changements structurels et fonctionnels du système reproductif, de déficits d’apprentissage et de mémoire, de désordres neurologiques et d’impacts négatifs sur le bien-être“.

Illustration bannière : Femme se servant de la 5G – © GaudiLab
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




6 commentaires Donnez votre avis
  1. Malheureusement, cela ne date pas d’hier…
    Mais silence médias ! Il ne faudrait pas ruiner tout un business !

  2. Imaginons que demain des études démontrent de manière certaine la nocivité… (comme tant d’autres produits utilisés pendant des décennies) Adieu veaux, vaches, cochons, couvées !
    Toute cette belle technologie remise en cause et par conséquent quelques faillites… Impensable !
    Mon fils ainé, qui n’est PAS un cas isolé, travaillait dans l’installation d’IRM, souvent à l’étranger, d’où une utilisation “abusive” de son portable collé à l’oreille. Il a eu une tumeur cérébrale…
    Bien sur, “dans l’état actuel de nos connaissances” impossible de faire reconnaître la “maladie professionnelle”. Surtout si cette reconnaissance faisait jurisprudence !

  3. Beaucoup critiquent et s’opposent à l’installation des compteurs Linky, mais ont le dernier modèle de smartphone et dorment avec celui-ci sous leur oreiller, cherchez l’erreur.

  4. Le clan des sorciers ressurgit à chaque évolution technologique.
    Ne pas savoir de quoi l’on parle permet de développer tous les phantasmes.
    Depuis le début de la téléphonie sans fil, il n’est pas d’évolution qui relance la polémique, sans jamais apporter ni élément factuel ni constat qui ne soit contredit par l’expérience accumulée.

    • Bla,Bla, bla…
      Si tu lisais ce qui est écrit JLG47…
      Tu pourrais voir que les effets négatifs sont supérieurs aux effets positifs. C’est visible partout sur tous les sites non gouvernementaux sérieux de santé.
      A part être le porte parole servile de l’industrie de la mort, ou celui de la croyance en une science bienfaisante donc appartenir à une secte…

Moi aussi je donne mon avis