Quelques répulsifs et insecticides naturels

Rédigé par Emma, le 13 Jul 2006, à 20 h 16 min

Plutôt que d’utiliser des insecticides chimiques, très nocifs pour l’environnement, et souvent utilisés avec des surdoses : 9000 tonnes de pesticides utilisés par les jardiniers chaque année en France.

Voici quelques recettes de jardinage bio avec des produits et insecticides naturels et non polluants.

Répulsifs naturels et insecticides bio

Répulsifs contre les taupes

taupesPlutôt que d’utiliser des pétards, préférez gêner les taupes avec des boules de naphtaline ou de poils de chiens ou cheveux que vous mettez dans les trous de taupes. Embêtées, elles finiront par fuir.

Se débarasser des taupes ? interview du taupier de Versailles

Répulsif contre les pucerons

Developpement durable articleLes coccinelles sont des prédateurs de pucerons qui sont également repoussés par des plants de sauges officinales ou de capucines et par la pulvérisation de purin d’ortie (qui sert aussi d’engrais).

Vous pouvez également utiliser du savon noir mélangé à de l’eau (dilution de 30g de savon noir dans 1 litre d’eau chaude).

Comment faire son propre purin d’ortie ?

Pour la fabrication du purin d’ortie, faites macérer dans 10 litres d’eau (eau de pluie préférable,) 1,5 kg de feuilles d’orties hachées (choisir des pousses jeunes et non montées à graines). Au bout d’une quinzaine de jours, filtrer la macération.

Utilisation du purin d’orties :
Diluer 1 litre de purin pour 10 litres d’eau pour combattre les pucerons (pulvérisation fine sur les feuilles)

Répulsif contre les limaces

trucs-limaces

Une soucoupe de bière mélangée à un peu d’eau disposée près des plantes à protéger éloignera les limaces qui viendraient y goûter car elles peuvent s’y noyer.

Les limaces et les escargots ne peuvent franchir le sable, le marc de café ou la cendre que vous pouvez également disposer autour de vos plantes pour les en éloigner.

Répulsif contre l’oïdium

oidiumPulvérisez du soufre, du purin de prèles qui a des propriétés fongicides ou bien de la bouillie bordelaise.

Le lait écrémé dilué à raison d’un litre pour 9 litres d’eau empêcheraient aussi le développement des spores de champignons.

Insecticides naturels contre les chenilles

Plantez du fenouil, de la menthe ou de la sauge près des choux les protègent des papillons qui les mangent.

Répulsif contre les fourmis

se débarrasser des fourmisUtilisez un morceau de citron que vous avez laissé moisir quelques jours et qui les dégoûtent ou bien du marc de café qui les empoisonnent.

Vous pouvez également utiliser des graines de piment rouge.

Voir Toutes les astuces pour se débarrasser des fourmis

Répulsif contre les cochenilles

Vaporisez les plantes infestées d’un demi volume de liquide vaisselle complété d’1 volume d’alcool à 70°, dilués dans de l’eau tiède. N’oubliez pas de rincer le tout à l’eau environ 1 heure après. Vous pouvez également passer toutes les feuilles à la bière avec une éponge.

Répulsif contre les mouches blanches

Pulvérisez 1/100 de savon de Marseille dilué dans 1 volume d’eau. Une fois par semaine pour éliminer les mouches blanches et protéger des insectes.

Répulsif contre les moustiques

Les moustiques apprécient peu le basilic, les géraniums, la lavande, et plus généralement les plantes très odorantes.

Répulsif contre le mildiou

trucs-mildiouMélangez une petite cuillère (5ml) de bicarbonate de soude à 1,25 l d’eau et ajoutez une cuillère à café de savon non détergent.

Pulvérisez sur les feuilles tôt le matin, avant que le soleil ne se lève. Faites-le une fois par semaine et après chaque pluie afin d’éliminer le mildiou ainsi que les maladies dues aux champignons.

*

Au sujet des insecticides bio :

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

39 commentaires Donnez votre avis
  1. Salut,

    Connaîtriez-vous quelque chose contre les crabes de terre?
    Ils envahissent mon jardin, mangent mes plantes.
    Ce que l’on m’a conseillé c’est du pétrole dans des feuilles de « purau ».
    Quelqu’un aurait-il essayé quelque chose d’efficace?

    Merci

  2. La bouillie bordelaise n’a jamais été efficace pour traiter l’oïdium.
    Seul le souffre micronisé en préventif ou en curatif le permanganate de potassium ont une action.

  3. Bonjour moi je cherche un répulsif pince oreille . Je suis aussi contre le massacre des taupes.

  4. Répulsifs naturels et insecticides « bio » « contre les taupes » : Le naphtalène est toxique : risque d’anémie hémolytique, cancérigène. Je ne vois donc pas ce qui a de BIO la dedans car du coup le sol est pollué. Les taupes mangent les vers blancs, chenilles, limaces, et exceptionnellement petits mammifères. Donc on en a besoin.

    • MERCI BEAUCOUP GUILLOT pour tes précieuses excellentes informations! 🙂
      Merci à Consoglobe de laisser ton commentaire 🙂
      petite suggestion…: ce serait bien cool-génial de voire à retravailler la rédaction car tout le monde ne lit pas les commentaires MERCI par avance
      « …LE RESPECT DE TOUT, EN TOUTES CHOSES ET EN TOUT LIEU… »

  5. bonjour,

    je cherche un répulsif contre les crabes de terre qui envahissent le jardin et rentrent dans la maison. Ils volent tout ce qui traine et c’est très difficile à récupérer car ils ont de nombreuses galeries qui descendent très profond.
    On nous avait conseillé de mettre dans les trous un mélange de mort aux rats et de pain mouillé. Mais nous avons d’autres animaux en liberté (oiseaux de mer et de jardin, poules, chats, chiens…).
    Merci de votre aide
    Corinne

  6. Dêpuis 2 ans je suis envahi par les larves de tipules (cousins), en mars-avril-mai, sur mon chemin goudronné, et par des miliers de cousins de juillet jusqu’aux premiers froids. J’ai 6000 m2 de terrain. il est vrai que j’arrose ce terrain l’été. L’été passé, plus de 10.000 aspirés sur les murs de la maison. Quelqu’un pourrait-il venir à mon secours. merci infiniment.

    • Des Jolies petites cocottes! …les Poules manges beaucoup, BEAUCOUP, B E A U C O U P d’insectes! 😉 de plus, elles t’offriront leurs oeufs qui, non fécondés bien évidemment (si tu es respectueux de la Vie , Végé,…) sont super a manger 🙂

  7. Moi j’ai trouvé une panoplie de traitement qui m’ont l’air naturel:
    http://www .aujardinflottant.com/index.php?page=shop.browse&category_id=30&option=com_virtuemart&Itemid=1&vmcchk=1

  8. c’est idées très intéressantes merci beaucoup

  9. la photo de votre rubrique sur les cochenilles n en est pas une mais une larve de cryptholeimus qui est predateur des cochenilles farineuse.
    cordialement . jm chapelle

  10. Contre la désinformation sur les alternatives aux pesticides de synthèse pétrochimique ! Je vous invite à visionner se film documentaire d’intérêt général qui est le symbole de résistance des Préparations Naturelles Peu Préoccupantes (PNPP) parmi tant d’autre, la fameuse Ortie « Urtica dioica ou Urtica urens » ! A partager sans modération

    http://www.hellocoton.fr/l-ortie-en-video-universcience-tv-sur-you-tube-5455945

  11. moi, j’utilise le purin d’ortie, et c’est que du naturelle, ceux qui dise que non, sont des vendeurs de produits chimiques, se qui me fais voir, d’étranges animaux dont leurs corps me rappellent une especes mais a changer de formes (corp ou pattes plus longues et ou ils resistent plus au produits ) merci les produits chimiques, c’est un cercles infernals!

  12. Très intéressantes ces méthodes, merci.

  13. Bonjour, je suis Stéphanie,

    Je vis au Antilles près de la mer et je cherche un répulsif naturel contre les crabes de terre. Pouvez vous m’aider svp?

    • Bonjour,

      J’ai une maison au Nicaragua et les plantes de notre jardin se font manger par des crabes de terre. Connaissez-vous un répulsif naturel?

  14. Bonjour Vince,
    je suis très étonnée que le purin d’ortie vous mettez dans la catégorie des pesticides chimiques, pour vous cette article :

    28-01-2003 Le purin d’orties hors-la-loi !!

    Produit : purin d’orties. Conclusion du laboratoire : non conforme – produit non normalisé ni homologué. En conséquence, ce produit ne peut être commercialisé sur le territoire national. Par cette conclusion, un directeur départemental de la répression des fraudes du Maine-et-Loire a mis la vente de purin d’orties, en France, hors-la-loi en septembre 2002. Un des emblèmes de la culture raisonnée et de l’agriculture biologique se trouve donc commercialement banni. Toutefois, une précision est importante : si le purin d’orties est interdit à la vente, son utilisation n’est pas illégale, démontrant ainsi son innocuité pour la santé humaine et l’environnement.
    Alors que peut-on reprocher au purin d’orties pour l’interdire dans les rayons des commerces ? un détail, un simple détail : administrativement, il n’existe pas… En effet, comme d’autres extraits végétaux fermentés utilisés en agriculture, le purin d’ortie ne correspond à aucune des normes de commercialisation en vigueur. Ces extraits végétaux, reconnus depuis des générations pour leur efficacité et leur respect de l’environnement, que chaque jardinier peut fabriquer et ou utiliser aisément, ne sont pas homologué ! En clair, cela signifie qu’ils n’ont pas subi les tests et contrôles que l’on impose aux produits dits ‘tête de mort’ (pesticides et autres fongicides) pour être commercialisés.
    D’un point de vue économique, l’interdiction de commercialisation du purin d’orties, et vraisemblablement, à terme, des autres extraits végétaux fermentés, à un impact important pour les producteurs. En effet, leur coût est faible et en agriculture conventionnelle, ils donnent la possibilité aux agriculteurs qui les utilisent de faire diminuer de manière importante les doses de produits phytosanitaires polluants, permettant ainsi aux exploitants d’être moins dépendant de l’agrochimie. Le président de l’association des Amis de l’Orties, B. Bertrand, résume bien la situation ‘En fait ces homologations, si elles ont pour vocation première de protéger le consommateur, (qui s’en plaindrait !), ont avant tout un effet pervers, celui de protéger les monopoles des multinationales de l’agrobusiness… Comment ? Par un coût prohibitif, de plus de 106 000 euros par homologation. Conséquence première, le marché est verrouillé et aucune petite structure artisanale ne peut espérer pouvoir mettre un jour sur le marché un produit fût-il révolutionnaire et sans danger pour l’homme et son environnement.’
    De leur côté les amis de l’orties n’ont pas l’intention de rester les bras croisés, et leur association a lancé une pétition pour demander une homologation conforme à la nature de ces produits, ni engrais, ni phytosanitaires, mais biostimulants. Enfin, à la mi-février, la parution du livre “Purin d’ortie & Cie” démontrera que les extraits de plantes sont une affaire sérieuse et que la France est en pointe dans ce domaine. Le livre donnera également à tout un chacun le savoir permettant de fabriquer soi-même son purin d’orties.
    En conclusion, à l’heure où l’on prend conscience que les pesticides n‘affectent pas que le sol et les seules zones rurales, mais qu’ils sont aussi présents au sein des villes, une des alternatives à leur utilisation est interdite de commercialisation.
    Le combat qui s’engage ressemble à s’y méprendre, à celui que se livrent les pro et anti-OGM, à savoir pour les agriculteurs, la possibilité d’être autonome pour leurs semences et pratiques agricoles; et pour les consommateurs, la garantie de pouvoir trouver, encore demain, des produits de qualité dans leurs assiettes !!

    • Euh… Les discours ideologiques esotheriques, ultra politises de “Purin d’ortie & Cie” et des « Amis des orties » ne changent rien au fait que l’utilisation de purrin d’ortie n’a rien de « bio » ni de raisonnee(sauf vendre des bouquins). La production de purrin d’ortie a l’echelle industrielle, que demande ces marchands de bouquins, est encore moins bio et ecologiquement raisonnable que d’utiliser des pesticides chimiques industriels.
      Ok pour utiliser sur les fleurs du purrin a base d’orties du jardin ou du champs voisin, mais de la a faire des grands champs de culture industrielle d’orties, puis utiliser des camions pour le transport, puis l’usine a « purrin d’ortie », puis encore du transport vers les centre commerciaux: NON. Puis voir des detraques faisant des dizaines de kilometres en voiture pour chercher leur petite dose de pesticide chimique « purrin d’ortie » pour leur pot de geranium: NON.

    • utiliser des camions pour le transport, puis l’usine a « purrin d’ortie », puis encore du transport vers les centre commerciaux: NON. Puis voir des detraques faisant des dizaines de kilometres en voiture pour chercher leur petite dose de pesticide chimique « purrin d’ortie » pour leur pot de geranium: NON.

      Et qu’est ce qu’ils font pour les pesticides , ils sont livrés par les cigognes?

  15. Naphtaline= pesticide chimique nocif et dangereux pour l’environement, cancérigène peu biodégradable, normal que les taupes se barrent….
    Purrin d’orties= pesticide chimique toxique, en plus inefficace contre de nombreuses variétés de pucerons que les insectes tués, repulsés par ce toxique chimique tiennent normalement à l’écart en condition bio!
    Du liquide vaisselle et alcool à 70°! pas besoin de commenter.
    Tant que vous y êtes dans vos conseils, pourquoi pas non plus du pyrèthre naturel= insecticide neurotoxique total nocif et dangereux pour l’environement, trés nocif pour les abeilles, poissons, etc (toxique que conseil beaucoup les pseudo écologistes issus des villes…)

    • bjr
      je suis en retard pour vs répondre mais je peux vs dire que mon purin d’ortie n’est pas du tt chimique. Ce n’est autre que des ortie et de l’eau? Quest ce qui fait que ce soit chimique????

  16. je suis envahie de mouches avez vous une solution?l’un de mes enfants est asthmatique,et consciente de l’environnement je ne veux pas utiliser les aérosols?! je vous remercie d’avance.

    • il faut dans la mesure du possible faire un courrant d’air et caler les portes les mouches on horeure des courants d’air.
      fermer les tentures pour avoir moins de soleil qui rentre dans la pièce.

  17. bonjour,
    pour les mouches et moustiques, il y a une solution certe ça ne sent pas très bon mais c’est efficace c’est de l’huile essentielle de citronnelle. pour les chevaux je ne sais pas si c’est l’idéal il faut se renseigner en pharmacie. mais une fois dilué il ne doit pas y avoir de risque

  18. à COLETTE :acheter des coccinelles

    j’en ai vu en vente chez BIOTONIC
    à ST JEAN DE VEDAS -34 – ..
    dans ta région, il doit y avoir aussi des magasins BIOTONIC.. REGARDER SUR INTERNET à ce nom..

  19. bonjour,
    je souhaiterai savoir si vous connaissez des maniere de faire fuire les mouche j ai une jument et la pauvre et envahie, et je me refuse de lui mettre des produits chimique dessus!alors si vous avez ne solution.
    merci d avance

    • il faut 1 vere de vinaigre 1 verre d’eau et 1 verre de Dettol, mettre le produit autour des yoeux et aux endroits ou il y a le plus de mouches.

      Quand il y a trop de soleil il faut la rentrer et la mettre à l’ombre, la sortir en fin de journée pour la nuit, si l’endroit le permet la mettre dans un courrant d’air et s’il ne fait pas trop froid les mouches déteste les courrants d’air, c’est un truc de fermier !!!

  20. bonjour,
    je recherche des plantes ou des melanges ayant des propriétés répulsives, attractives ou insecticides contre les mouches des légumes.
    Merci d’avance

    • La mise en place de voiles anti-insectes à maille de 0,8 ou 0,5 mm en fin d’hiver et à l’automne (période des vols) mars-avril et en septembre-octobre. l’Aneth éloigne la mouche de la carotte, du trèfle pour la mouche du chou et l’infusion de Prèle. 😉

  21. Où peut-on acheter des coccinelles?
    Merci de votre réponse et de tous les « tips »

  22. BOnjour Cat Alors tes mouches ??? je suis un peu desespéré moi aussi , astu une solution toi??? merci

  23. Bonjour,

    Je suis à l’arrivée du primptemps constement envahie par les moucherons qui pondent dans la terre de mes plantes intérieures.Je remplace le terreau des fois 2 fois par an mais ça n’y fais rien.
    Auriez vous un ou des moyens contre??
    Merci beaucoup…

  24. Bonjour,

    je suis envahie par les mouches.
    Connaissez-vous un moyens de les faire fuire??
    Merci d’avance,

  25. bonjour, je suis à la recherche d’un répulsif naturel pour éloigner les scolopandres de chez moi, est ce que quelqu’un peut m’aider s’il vous plait?

  26. je suis assez surprise de voir que vous proposer de la naphtaline comme répulsif contre les taupes. Hors la naphtaline est un produit chimique, Toxique et peu biodégradable, 2 % de dégradation après 28 jours. Ne serait-il pas mieux de préconiser un purin de sureau?! j’ai entendu dire qu’ils n’aimaient pas l’ail et les oignons, à essayer.
    belle journée

  27. PEUT ONT VENIR DES MOUCHES AVEC DU BASILIC DE OIGNON OU L ONT PIQUEENT DES CLOUS DE GIROFFLES ET DE LA CITRONELLE
    MERCI DE VOTRE REPONSED

  28. Vive la cendre !
    Je me suis battue contre des limaces qui appréciaient beaucoup trop mes jeunes feuilles de dahlias ; j’ai établi une « ceinture » de cendres autour des pousses… et elles sont parties ailleurs !

Moi aussi je donne mon avis