Que voir dans le ciel au mois de juin ?

Planètes, éclipse, pleine lune… Découvrez tout ce que l’on pourra voir dans le ciel au mois de Juin 2021.

Rédigé par Marie Mourot, le 31 May 2021, à 18 h 25 min
Que voir dans le ciel au mois de juin ?
Précédent
Suivant

L’été approche et les nuits sont extrêmement courtes ce mois-ci. De ce fait, les astres les plus faibles, les galaxies et la voie lactée ne seront observables qu’une heure ou deux, voire pas du tout… Ce mois-ci, tournez-vous donc plutôt vers les astres brillants observables dès le crépuscule comme la Lune, mais aussi les autres planètes et notamment Vénus et Saturne. Ainsi que certains phénomènes astraux fascinants…

Lune, constellations, planètes : que voir dans le ciel de juin 2021 ?

Si vous aimez les longues nuits d’été passées à observer le ciel, l’arrivée du mois de juin devrait vous réjouir. D’autant plus que le ciel nous réserve encore de beaux moments.

Une éclipse annulaire le 10 juin

Ce 10 juin 2021, on pourra assister à une éclipse partielle du Soleil par la Lune. Celle-ci, en raison de sa petite taille, recouvrira le Soleil de façon à ne voir apparaître qu’un anneau lumineux. Ouvrez l’oeil ! Grâce à cette éclipse annulaire, on aura peut-être la chance d’observer un cercle de feu qui entoure la nouvelle Lune. Assurément le rendez-vous à ne pas rater en ce mois de juin.

ciel en juin 2020

L’éclipse annulaire de juin sera visible en France © IgorZh

Autres actualités du côté de la Lune : elle sera pleine en fin de mois, le 24 juin. Il s’agira encore des nuits les plus courtes de l’année, donc deux conjonctions peu propices à l’observation des étoiles ! Préférez les nuits de nouvelle Lune en début de mois.

Le 12 juin à l’aube (7h du matin), on pourra observer un fin croissant de Lune se rapprocher de la brillante Vénus. Et le 13 juin à minuit, c’est la planète Mars qui opère un rapprochement avec notre satellite.

Nuages noctiluques

ciel de juin

Dès début juin, on peut essayer d’observer les fabuleux nuages noctiluques © Mawnten

Un phénomène qu’il faut essayer d’observer en juin : les nuages noctiluques (ou nuages polaires mésosphériques). Ces nuages sont constitués de microscopiques poussières d’origine météoritique enrobées de glace et se forment à près de 90 km d’altitude. Ils sont visibles au crépuscule en été. Leur période d’observation débute au mois de juin jusqu’à la mi-août.

Le 21 juin, solstice d’été

Cette année, c’est le 21 juin qu’aura lieu le solstice d’été. Rien de spécial dans le ciel cependant ; profitez plutôt de la plus longue soirée de l’année en sortant, profiter de la fête de la musique !

Pluie d’étoiles filantes

Le 26 juin à l’aube, débute le phénomène des Bootides, une pluie d’étoiles filantes que l’on peut essayer d’apercevoir. Si les conditions climatiques ne sont pas réunies (ou que vous n’êtes pas levés assez tôt), pas d’inquiétude : la pluie d’étoiles filantes des Bootides dure pendant 11 jours.

Article mis à jour et republié

Illustration bannière : Une éclipse annulaire – © THEJAB
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice web freelance et maman de trois enfants, je me suis toujours sentie très concernée par l'écologie et le développement durable. Constamment en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis