Une mission de climatologues bloquée par… le réchauffement climatique

Une équipe de chercheurs canadienne effectuant une mission scientifique en Arctique a été contrainte d’interrompre son expédition.

Rédigé par Perrine de Robien, le 16 Jun 2017, à 10 h 00 min

Alors qu’une quarantaine de spécialistes du climat se dirigeaient vers la baie d’Hudson, ils ont été contraints de stopper leur expédition, afin de laisser le brise-glace à bord duquel ils se trouvaient effectuer des opérations d’urgence.

Objectif de la mission : comprendre les conséquences du changement climatique

Les conséquences du réchauffement climatique sont de plus en plus importantes. Ainsi, en Arctique, les scientifiques ont déjà constaté que le pourcentage de quantité de glace composant la banquise avait nettement diminué depuis 1980. En effet, la glace permettant de former chaque année une nouvelle couche fond trop rapidement.

Le 25 mai 2017, une équipe canadienne composée de quarante scientifiques dirigée par le spécialiste de l’Arctique, David Barber, est partie en bateau depuis la ville de Québec. À bord du brise-glace L’Amundsen, ils devaient participer au projet d’étude de système de la baie d’Hudson (BaySys). Objectif : élaborer une base scientifique afin de comprendre les conséquences du changement climatique. Pourtant, l’expédition a fini plus tôt que prévu en prenant une toute autre tournure.

L’expédition scientifique vire à l’opération de sauvetage

Ironie du sort, c’est en raison de ce qu’ils étaient censés observer – le changement climatique – que les chercheurs ont été contraints d’interrompre leur expédition. En effet, selon David Barber : “Les changements climatiques dans l’Arctique ne réduisent pas seulement son étendue et son épaisseur. Ils augmentent aussi sa mobilité“. Ce phénomène rend ainsi les conditions de navigation plus variables et plus difficiles.

Du jamais vu pour le chef de l’expédition, qui sillonne l’Arctique depuis 35 ans. Leur mission a viré en opération de sauvetage. En effet, le brise-glace est venu à la rescousse de plusieurs bateaux pris dans les glaces. Par conséquent, une nouvelle expédition devrait débuter le 6 juillet 2017.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis