L’invasion des punaises de lit s’est accélérée cette année

L’invasion des punaises de lit en France s’est accélérée avec la crise sanitaire et le confinement, et la situation est hors de contrôle.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 22 Dec 2020, à 9 h 35 min
L’invasion des punaises de lit s’est accélérée cette année
Précédent
Suivant

Cauchemar des touristes à l’étranger, les punaises de lit ne sont pas l’apanage des pays pauvres, loin de là. Il suffit de rester sur le territoire hexagonal pour en trouver dans les hôtels, et même pour les avoir chez soi. En fait, et contrairement à ce qu’on aurait pu penser, l’invasion des punaises de lit s’est accélérée en 2020 et le nombre d’interventions explose en France selon les données de la CS3D (Chambre syndicale des métiers de la dératisation, désinsectisation et désinfection) publiées par Le Parisien.

Les punaises de lit envahissent la France depuis 20 ans

Si, après la deuxième guerre mondiale, les punaises de lit avaient disparu du territoire français, pour le plus grand bonheur des habitants qui n’étaient plus confrontés à ce fléau, le nouveau millénaire les a fait revenir. En cause ? Essentiellement le développement des voyages et la mondialisation. Depuis les années 2000, elles sont de retour ; et depuis les années 2000, l’invasion avance et accélère.

L’infestation a augmenté en 2020 ©Jay Ondreicka

La situation est telle que, comme le rappelle Le Parisien le 21 décembre 2020, le gouvernement s’est saisi de la question. Un plan d’attaque contre ces insectes qui se cachent un peu partout dans les tissus de la maison devrait être présenté en 2021. Mais pour Stéphane Lasseur, docteur en toxicologie et spécialiste du comportement des espèces envahissantes interrogé par le quotidien, « c’est trop tard maintenant pour espérer l’éradiquer ». Une analyse qui fait office de mise en garde : les Français vont devoir apprendre à vivre avec.

Les interventions pour tuer les punaises de lit explosent

Preuve que la situation s’aggrave : les chiffres de la CS3D dévoilés par Le Parisien le 21 décembre 2020. Le nombre d‘interventions de spécialistes des infestations a explosé en 2020 : +76 % sur un an, alors que l’année n’est pas encore terminée. Il semblerait que les punaises de lit aient particulièrement apprécié le confinement et la crise sanitaire, à l’inverse des humains. Car, toujours selon les données publiées par Le Parisien, en 2018 et 2019, si l’augmentation des interventions était déjà forte, elle ne s’établissait qu’à 30 % par an.

Seul point positif : les punaises de lit, qui sucent le sang pour se nourrir, ne transmettent pas de maladies. Ce qui ne les rend pas moins nuisibles : les habitants des lieux infestés vivent un cauchemar quotidien pouvant même déboucher sur des cas de stress post-traumatique (PTSD).

Illustration bannière : infestation de punaises de lit – ©simon berenyi
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis