Les Français soucieux de la protection de leurs données personnelles

Alors que de plus en plus de Français pensent à protéger leur vie privée sur ordinateur ou sur smartphone, les assistants vocaux restent un point noir.

Rédigé par Paul Malo, le 29 Oct 2018, à 10 h 31 min

Faut-il vraiment faire aveuglément confiance à son smartphone préféré et à ses apps ? Certainement pas ! Selon le dernier baromètre LINC, les Français semblent un peu plus soucieux de protéger leur vie privée connectée.

Données personnelles : penser à effacer ses traces

Ainsi, la prise de conscience gagne peu à peu du terrain. Selon les résultats de ce baromètre, plus de la moitié des possesseurs de smartphone ont déjà renoncé à installer une application trop indiscrète afin d’éviter qu’elle ait accès à certaines informations personnelles : localisation, contacts, photos, voire messages et mails.

donnees personnelles

Comment protéger ses données personnelles ? © Boiko Y

De même, 78 % sont déjà passés par les paramètres de leur navigateur afin d’effacer leurs traces numériques, en supprimant ou bloquant les cookies, ou en effaçant l’historique. Les deux actions préventives ayant connu la plus forte progression ces deux dernières années auront été  l’activation de la navigation privée (59 %) et le refus de partager sa géolocalisation (67 %). Mais il faut dire que, sur smartphone, cette dernière permet surtout de gagner en autonomie !

Assistants vocaux, le nouvel ennemi

En revanche, nouveau marché oblige, les utilisateurs restent encore trop passifs à l’égard des assistants vocaux, véritables espions à domicile potentiels. Ainsi, seuls 15 % d’entre eux ont pensé à désactiver le micro de leur assistant vocal, alors que 29 % en ont fait usage en 2018, que ce soit sur PC, smartphone ou enceinte connectée.

Par ailleurs, même si seulement 5 % des Français ont déjà installé une enceinte intelligente chez eux, 60 % de ces pionniers n’ont pas paramétré leur assistant vocal au cours de l’année écoulée, quand  69 % des utilisateurs de smartphone pensent à modifier les paramètres de confidentialité de leurs smartphones. La protection de la vie privée est décidément un combat connecté au quotidien…

Illustration bannière : Quel cadenas pour la protection des données privées – © Shanti Hesse
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. C’est bien pour cela que je suis sorti de « Face de bouc » et malgré cela à chaque fois que je regarde un site quelconque on me demande TOUJOURS d’accepter les « cookies »……….. si c’étaient des biscuits au chocolat, ça irait encore mais pour en savoir davantage sur ma personne, je refuse !!!!

Moi aussi je donne mon avis