Le prix Nobel d’économie 2018 aussi se réfère au changement climatique

Le prix Nobel d’économie est la plus haute distinction qu’un chercheur puisse espérer recevoir un jour. Ce jour est arrivé pour William Nordhaus et Paul Romer, deux Américains. Leurs travaux portent en partie sur les changements climatiques.

Rédigé par Maylis Choné, le 9 Oct 2018, à 10 h 54 min

Leur nom n’était connu que des initiés, il y a quelques jours, mais depuis le 8 octobre 2018, le monde entier entend parler de William Nordhaus et Paul Romer, ces deux Américains récompensés par le prix Nobel d’économie.

Un prix Nobel d’économie 2018 teinté d’écologie

Le 8 octobre 2018, le prestigieux prix Nobel d’économie a été remis à des chercheurs américains, William Nordhaus et Paul Romer. Alors que le GIEC (groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) vient de publier un rapport alarmant sur le réchauffement de la planète et les bouleversements écologiques qu’il entraîne, ce prix récompense des travaux portant, en partie, sur les changements climatiques.

Le centre Nobel pour la paix à Oslo © Ryan Rodrick Beiler / Shutterstock

Le premier, William Nordhaus, professeur à l’université de Yale aux États-Unis, est distingué pour ses travaux « intégrant le changement climatique dans les analyses macroéconomiques de long terme ». Le second est quant à lui félicité pour son travail « intégrant les innovations technologiques dans les analyses macroéconomiques de long terme ».

Quand l’économie prend soin de la planète

William Nordhaus et Paul Romer « ont mis au point des méthodes qui répondent à des défis parmi les plus fondamentaux et pressants de notre temps : conjuguer croissance durable à long terme de l’économie mondiale et bien-être de la population de la planète », détaille l’Académie royale des sciences.

Dans les années 70, William Nordhaus était le premier économiste à concentrer ses recherches sur le changement climatique. C’est lui qui, le premier encore, a déterminé la notion de prix du carbone par tonne de CO2. Il cherchait ainsi à mesurer les coûts des effets des émissions de gaz à effet de serre pour déterminer le prix des activités émettrices. Aujourd’hui, cet outil est à la base de tous les calculs économiques des politiques climatiques.

Illustration bannière : Les lauréats du Prix Nobel d’économie 2018 – capture d’écran Youtube
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis