Prime de Noël 2022 : quand, pour qui et combien ?

La prime de Noël est habituellement versée à la mi-décembre aux bénéficiaires de certaines prestations sociales. L’année 2022 ne devrait pas faire exception à la règle.

Rédigé par Anton Kunin, le 4 Oct 2022, à 12 h 35 min
Prime de Noël 2022 : quand, pour qui et combien ?
Précédent
Suivant

En 2021, le montant forfaitaire de la prime de Noël était de 152,45 euros.

Prime de Noël 2022 : le décret est attendu courant décembre

C’est un classique des fins d’année pour les bénéficiaires de minimas sociaux : depuis 1998, la prime de Noël leur est versée vers la mi-décembre. En 2021, 2,3 millions de ménages avaient pu en bénéficier. Sorte de cadeau censé booster leur pouvoir d’achat, cette prime ne se demande pas, elle est versée automatiquement aux personnes qui y ont droit par la Caisse d’allocations familiales (CAF), la Mutualité sociale agricole (MSA) (pour les agriculteurs) ou Pôle emploi (pour les demandeurs d’emploi). En 2021, le versement était intervenu entre le 15 et le 20 décembre.

Alors, de quel montant sera cette aide ? Pour le moment, on ne le sait pas exactement. Le décret instituant le barème ne paraît que courant décembre, en 2021 il est paru le 7 décembre. En attendant, on peut dire qu’en 2021 le montant forfaitaire a été de 152,45 euros. Mais, étant donné l’importante inflation constatée depuis, on peut espérer qu’il soit revalorisé.

Prime de Noël  : comment en bénéficier ?

Voici les conditions à remplir pour avoir droit à la prime de Noël

La prime forfaitaire s’adresse aux bénéficiaires :

  • de l’Allocation de solidarité spécifique (ASS)
  • de l’Allocation de solidarité spécifique formation (ASS-F)
  • de l’Allocation équivalent retraite (AER)
  • de la Rémunération publique de stage (RPS)
  • de la Rémunération de la formation Pôle emploi (RFPE)
  • de l’Aide à la création et la reprise d’entreprise (ACRE-ASS).

Pour les bénéficiaires du RSA, le montant de la prime de Noël dépend de la composition du foyer. En 2021, selon que la personne vivait seule ou en couple ainsi que le nombre d’enfants dans le foyer, son montant allait de 152,45 euros à 442,10 euros. Une personne isolée avait perçu 152,45 euros, un foyer de 2 personnes (adulte isolé avec 1 enfant ou couple sans enfant) 228,67 euros et un foyer de 3 personnes (adulte isolé avec 2 enfants ou couple avec 1 enfant) 274,41 euros. À partir de 4 personnes, le barème était plus nuancé : un adulte isolé avec 3 enfants avait perçu 335,39 euros, et un couple avec 2 enfants 320,14 euros. Il en va de même pour les foyers de 5 et 6 personnes. Pour les foyers de 5 personnes, le montant avait été de 396,37 euros pour un adulte isolé avec 4 enfants et de 381,12 euros pour un couple avec 3 enfants. Pour les foyers de 6 personnes, le montant avait été de 457,35 euros pour un adulte isolé avec 5 enfants et de 442,10 euros pour un couple avec 4 enfants.

 

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Je serais curieux de savoir combien il y aura de vrais français qui vont toucher cette prime de NOËL ?? 80% des personnes vont toucher une grosse prime vu leur nombre de gosses car la femme est « une pondeuse de marmots » et dans leur religion ils ne fêtent pas NOËL . Alors ! elle est pas belle et généreuse la France pour certaines personnes ????

Moi aussi je donne mon avis