Un préservatif à ouvrir à 4 mains pour s’assurer du consentement des 2 parties !

En Argentine, la société Tulipán a imaginé un « kit de consentement », un préservatif qui ne s’ouvre qu’avec l’assentiment commun des deux partenaires.

Rédigé par Paul Malo, le 5 Apr 2019, à 10 h 20 min

Selon une étude de Santé publique France basée sur le baromètre santé 2016, près de 11 % des jeunes filles ont fait l’amour la première fois en « cédant aux attentes de leur partenaire ». Ainsi comme le prouvent cette étude et les récentes campagnes de dénonciation et de sensibilisation, le consentement reste un concept qui échappe encore à certains… et pas qu’en France bien-sûr ! C’est pour cela qu’une société argentine, spécialiste des sex-toys, a imaginé le premier préservatif à consentement au monde.

Un étui de préservatif qui ne s’ouvre qu’à quatre mains

Parfois les idées les plus simples sont aussi les meilleures. Notamment en matière de consentement sexuel : si ce n’est pas oui, c’est que c’est non, tout simplement. Car quoiqu’on en pense l’absence de consentement d’une des parties est synonyme de viol  !

C’est pour cela que Tulipán, un vendeur de sex toy Argentin, a eu l’idée de créer le premier préservatif permettant de s’assurer qu’il y a bien eu consentement avant de passer à l’acte(1).

Comment ? Ce préservatif ne peut tout simplement être ouvert qu’à quatre mains. Le design très particulier de l’emballage suppose que l’on appuie simultanément sur des points précis des deux parties qui le composent pour donner accès au contenu.

Visionnez la publicité de Tulipán

Cette édition limitée est pour l’instant disponible gratuitement dans certains bars et lieux événementiels de Buenos Aires.

Le consentement avant tout

La société envisage de vendre prochainement ce qu’elle surnomme ses « packs de consentement ». « Tulipán a toujours parlé de plaisir sûr, a expliqué l’agence en charge de faire connaître ce préservatif d’un genre très spécial. Mais pour cette campagne, nous avons compris qu’il fallait parler de la chose la plus importante qui soit dans une relation sexuelle – le plaisir n’est possible que si chacun a donné son consentement ».

En Argentine, l’évangélisation en termes de rapports sexuels sûrs et consentis reste à faire, et c’est pour cette raison que Tulipán cherche à alerter à l’échelle nationale sur les violences sexuelles. En effet, seuls 14,5 % des hommes argentins disent utiliser régulièrement un préservatif, 65 % occasionnellement. Et, surtout, 20,5 % reconnaissent ne jamais en utiliser.

Reste à savoir si l’emballage de ce préservatif à quatre mains est simple et rapide à ouvrir ou non…

Illustration bannière : Assortiment de préservatifs – © matka_Wariatka
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis