Pollution spatiale : voici tout ce qui vole autour de la Terre

C’est une visualisation éloquente qu’a lancée la société LeoLabs : baptisée « Low Earth Orbit Visualisation », elle permet de voir l’ampleur de la pollution spatiale en temps réel.

Rédigé par Anton Kunin, le 16 Nov 2020, à 11 h 29 min

Des millions d’objets, tous emmenés par l’Homme, volent autour de notre planète, menaçant la sécurité des missions spatiales du fait d’un risque de collision.

Débris spatiaux : l’ensemble de l’orbite terrestre est concernée

L’espace regorge de débris. Il y aurait 128 millions d’objets de plus d’un centimètre de taille sur l’orbite de la Terre, selon les dernières estimations de l’Agence spatiale européenne (ESA). Ils sont dispersés tout autour de la Terre : aucune zone n’échappe à cette pollution qui survole en permanence notre planète. Désormais, vous pouvez aussi les visualiser en temps réel : la société LeoLabs, spécialisée dans le suivi de ces débris, a récemment rendu public un outil de visualisation permettant de les voir survoler la Terre.

Le menu à gauche du modèle permet de n’afficher qu’un type d’objets (débris, charge d’appareils spatiaux -comme des satellites hors service-, parties de fusées) et leur pays de provenance (sur ce point les États-Unis, la Russie et la Chine se démarquent du reste des pays). En regardant cette visualisation, on se rend compte de l’ampleur de la pollution que l’Homme a occasionnée au-delà même de sa planète, tous ces débris étant très récents (un peu plus d’un demi-siècle seulement).

Le nombre de débris pourra être réduit dans le meilleur des cas

Au-delà de cette visualisation à but éducatif, la société LeoLabs vend aux opérateurs de programmes spatiaux des données sur le positionnement en temps réel de débris présents sur l’orbite de la Terre, leur permettant d’ajuster la trajectoire de leurs appareils afin d’éviter une collision. L’existence même d’une telle prestation en dit long sur l’ampleur du problème de la pollution spatiale.

Voir en temps réel la pollution autour de la terre – ici

Des initiatives visant à réduire cette pollution existent cependant. SpaceX envisage ainsi d’utiliser ses fusées Starship pour enlever des déchets spatiaux, a fait savoir Gwynne Shotwell, son PDG, dans un entretien au magazine Time fin octobre 2020. Un premier vol d’essai est attendu avant fin 2021. La société japonaise Astroscale travaille elle aussi en ce sens. Mais, quoi qu’il en soit, il ne sera jamais possible d’en venir à bout de la pollution spatiale. Parallèlement à cette initiative, SpaceX prépare le lancement dans l’espace de milliers de satellites pour assurer une connexion internet sur Terre…

Illustration bannière : satellites et des débris spatiaux autour de la Terre © LeoLabs
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis