Les « Points chauds  » de la biodiversité

Rédigé par Jean-Marie, le 7 Feb 2011, à 18 h 06 min

Pourquoi les points chauds sont importants

En un mot, l’apport des Points chauds à la biodiversité mondiale est crucial. Biodiversité dont la valeur est elle-même énorme :

biodiversitéCertains économistes ont tenté de chiffrer la valeur de la biodiversité :

23 500 milliards d’euros  : c’est la valeur des services rendus chaque année par la nature à l’économie mondiale, selon la Commission Sukhdev.

Par ailleurs, on estime que le prix de l’inaction fasse à la dégradation de la biodiversité d’ici à 2050 représenterait la valeur de 7 % de la consommation annuelle mondiale…

La plateforme IPBES vise à jouer pour la biodiversité le rôle que joue le GIEC pour le climat ; c’est à dire coordonner les recherches internationales pour faire progresser a connaissance et la défense de la biodiversité menacée.

Biodiversité : Que fait la France ?

La France a la chance de posséder le deuxième domaine maritime mondial avec 10 % des récifs coralliens et lagons.

La France avait pris dès 1999 l‘initiative pour les récifs coralliens, démarche appuyée par la SNB, Stratégie nationale pour la biodiversité, puis le Grenelle de l’environnement, visant notamment à instaurer des transports plus respectueux de l’environnement ou un urbanisme plus vert.

Le réseau Natura 2000 visait déjà à établir des aires protégées en concertation avec les agriculteurs, forestiers, associations, élus locaux, etc

*

Selon l’ONU, la moitié des quelque 1,8 million d’espèces vivantes connues sur Terre à ce jour pourrait disparaître d’ici 100 ans, notamment du fait des activités humaines et de la pression démographique.

Les 5 causes majeures de menaces de la biodiversité sont  :

  • la pollution des eaux , de l’air, et des sols, d’origine industrielle, agricole ou domestique
  • le prélèvement excessif des ressources : surpêche, prélèvement végétal, ressources naturelles non renouvelables, déforestation, …
  • la destruction des habitats et des milieux naturels , notamment du fait de l’urbanisation croissante et à l’expansion des terrains dévolus à l’agriculture,
  • l’introduction et la diffusion d’espèces invasives animales ou végétales (ragondin jacinthe d’eau, insectes, écureuils, …
  • le réchauffement climatique global et les changement climatique qu’il entraîne

*

* Dans un Point chaud de biodiversité, on ne compte pas les mousses, algues et lichens

**Les écorégions ont la particularité de prendre en compte les écosystèmes marins, à l’inverse des « points chauds ».

Le Dossier Biodiversité en danger

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis