Comment faire pousser un Ginkgo biloba chez soi

Ginkgo biloba est un arbre qui a plus de 200 millions d’années. Il continue, pourtant, de s’épanouir, ce qui force le respect. Ses feuilles ont une forme unique dans le règne végétal du fait qu’elles ne possèdent pas de nervure centrale. Surtout, elles se parent d’un jaune magnifique à l’automne, finissant d’orner votre jardin d’un arbre splendide. Apprenez ici comment faire pousser un Ginkgo biloba chez vous pour en profiter.

Rédigé par Julien Hoffmann, le 13 Sep 2019, à 12 h 30 min

Le Ginkgo biloba est un arbre rustique qui a su s’adapter à bien des changements sur notre globe. Il nourrissait les dinosaures de ses feuilles et a été jusqu’à résister à la bombe atomique d’Hiroshima. Cet arbre trouvera donc facilement une petite place dans votre jardin car il est tout à fait possible de planter un Ginkgo biloba chez soi !

Planter un ginkgo biloba, les réflexes à avoir

Avant d’envisager de faire pousser ginkgo chez soi, il fat bien le choisir !

Trouvez le bon Ginkgo biloba

Le Ginkgo biloba est un arbre qui possède des mâles et des femelles. Il est fortement conseillé de choisir un individu mâle pour la plantation chez vous. Les femelles produisent en effet des fruits particulièrement nauséabonds.

Fruits de Ginkgo biloba femelle © ConstanzeK

Vous pouvez vous procurer un spécimen en pot qui sera alors relativement petit. Des Ginkgo biloba plus grands sont vendus, quant à eux, en mottes. Comprenez qu’ils sont déplantés avec une partie de la terre dans laquelle ils ont poussé durant les premières années de leur vie.

La motte est alors entourée d’un filet qui se désagrégera avec le temps une fois planté. Il ne faut pas enlever ce filet car il permet de solidariser la motte et donc de faciliter l’implantation de votre nouveau Ginkgo biloba.

Implantation de votre Ginkgo biloba

Pour qu’un Ginkgo biloba pousse comme il se doit, il lui faut une exposition en plein soleil même s’il peut aussi se développer à mi-ombre.

Prenez bien en compte, au moment de choisir son lieu d’implantation, qu’un Ginkgo biloba peut atteindre vingt mètres de haut !

Enfin, si cet arbre est particulièrement rustique et robuste, il préfère tout de même des sols très peu calcaire mais plutôt sablonneux et bien humides.

Plantation du Ginkgo biloba

Une fois votre lieu d’implantation défini et de préférence fin de l’automne, creusez un trou d’environ un mètre carré sur cinquante centimètres de profondeur pour accueillir la motte de votre Ginkgo biloba.

Ginkgo à l’automne © crystal51

Ameublissez bien le fond pour faciliter la croissance des premières racines de votre arbre et déposez-y votre arbre. Remblayez ensuite avec la terre que vous aurez mis de côté au moment de creuser le trou.

Tassez bien la terre – mais pas trop – afin que l’arbre soit bien maintenu. Fixez-le à un tuteur que vous enfoncerez de manière à ne pas blesser le système racinaire.

Ne négligez pas le paillage !

Enfin paillez le tout abondamment, de préférence avec du broyat de vos haies alentours, et arrosez en quantité (de 20 à 40 litres).

Illustration bannière : Trios de superbes Gnkgo biloba © Mark Baldwin
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis