Le gouvernement enterre le plan climat de Hulot

Le plan climat ne sera pas vraiment celui rêvé par Nicolas Hulot, ancien ministre de l’Écologie et de la transition énergétique. Le budget 2019 annoncé par le gouvernement supprime une partie du budget consacré à la rénovation énergétique.

Rédigé par Maylis Choné, le 25 Sep 2018, à 11 h 20 min

Nicolas Hulot n’est plus là pour défendre son plan climat. Le budget 2019 rabote sans complexes l’enveloppe consacrée à la rénovation énergétique.

Le budget pour 2019 se soucie peu de la rénovation énergétique

Comment passer la seconde sur le plan de la rénovation énergétique des habitations, si l’enveloppe censée y être consacrée est réduite comme peau de chagrin ? Nicolas Hulot avait défendu et chiffré un plan climat pour la rénovation énergétique. Il avait prévu de réformer le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) pour le rendre plus efficace. Mais depuis son départ, l’environnement ne tient plus vraiment la même place au gouvernement.

C’est pas Bruno Lemaire qui va avoir froid en hiver ! © Frederic Legrand – COMEO / Shutterstock

Le ministre des Finances Bruno Lemaire et son homologue en charge des Comptes publics, Gérald Darmanin, ont dévoilé les grandes mesures du projet de loi de finances pour 2019. Mauvaise surprise pour la transition écologique et l’avenir du CITE : l’enveloppe consacrée initialement à la rénovation des « logements passoires » (très mal isolés), le CITE, est rognée de 33 %.

De nombreux Français souffrent du froid

Les logements passoires, ce sont toutes ces habitations (immeubles ou maisons) particulièrement mal isolés au niveau des murs, des toitures, des fenêtres… et qui perdent tout ou partie de la chaleur fournie par le système de chauffage quel qu’il soit. Résultat, en France, 3,5 millions de personnes disent souffrir du froid l’hiver et ce chiffre va sans doute gonfler quand on sait que le prix du fioul a encore grimpé cette année.

Des inégalités et de plus en plus de précarité énergétique © spiber.de

Faut-il alors changer de type de chauffage ? Trop cher. Les aides financières, comprises dans ce CITE et censées permettre la mise en oeuvre de travaux pour de meilleures isolations thermiques, ne sont vraisemblablement pas pour tout de suite. L’enveloppe de ce crédit d’impôt fond et passe à 800 millions d’euros seulement en 2019. Rappelons qu’elle s’élevait à 1,2 milliard d’euros en 2016.

En espérant que l’hiver ne soit pas trop rude pour tous les ménages en situation de précarité énergétique !

Illustration bannière : Chat qui se tient bien au chaud – © Koldunov Alexey
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




7 commentaires Donnez votre avis
  1. Nicolas Hulot était plutôt un gêneur, un empêcheur de tourner en rond pour les politiques de tout poil qui ne cessent d’aller vers le « toujours plus », la surconsommation qui mènera inéluctablement au désastre et surtout, satisfaire les lobbies.
    Maintenant qu’il n’est plus là, pour eux c’est un « ouf » de soulagement et on défait gentiment le travail en cours!
    On n’est pas près de voir les bonnes évolutions.
    Lamentable

  2. Je n’y comprends plus rien : on nous bassine sans cesse avec un terrrrrrrible réchauffement climatique, et on nous dit que les hivers seront de plus en plus doux, et les étés de plus en plus chauds … mais, dans le même temps, on nous dit que les hivers seront froids et qu’il faut isoler les habitations… Il y a quelque incohérence dans tout ce bazar…

    • Un été chaud ne signifie pas forcément un hiver très froid, il n’y a pas de lien.
      En revanche, chacun sait qu’en hiver les températures sont forcément plus froides qu’en été et qu’il est toujours bon pour le porte-monnaie de s’isoler le mieux possible.

  3. Simplement lamentable!

  4. François aura beau Rugir, avec Stéphane tout ira de Travers… avec Macron, c’est tout pour le pognon !
    Si les gueux ont froid, qu’ils traversent les rues ! En courant, ça réchauffe !
    Pfff… je suis écœurée !

  5. Alors de Rugit, pas de démission en vue, complaisance.

    • Alors ça… fallait s’y attendre ! Ils en disent quoi ceux qui tiraient à boulet rouge sur Hulot ? Ils sont contents ?
      Le gentil petit soldat descendu de son perchoir ne va surement pas se fâcher avec Son Altesse !

Moi aussi je donne mon avis