Les piles rechargeables sont-elles rentables ?

Rédigé par Alan Van Brackel, le 7 Dec 2012, à 15 h 05 min

Piles rechargeables : économiques sur le long terme

chargeur de pilesSi l’investissement de départ est plus élevé pour une pile rechargeable, c’est sur le long terme qu’elle est intéressante. Une pile alcaline ne sert que 13 heures. A l’inverse, une pile rechargeable tient plus de 3000 heures. Les accumulateurs peuvent être chargés plusieurs centaines de fois. Même si l’accumulateur se décharge plus rapidement qu’une pile classique, le calcul est vite fait !

Et le chargeur ? Prenons-le en compte dans le calcul : quatre piles rechargeables couvent les besoins d’environ 100 piles jetables. On s’offre facilement le chargeur avec la différence de prix. Une fois acquis, il peut accueillir de nouvelles piles rechargeables.

Piles rechargeables : pour quels usages ?

lecteur cd

(oui, certains l'utilisent encore)

Petit bémol tout de même : la pile rechargeable est surtout recommandée pour les objets utilisés fréquemment, comme les appareils photos numériques, les baladeurs, les jouets téléguidés. Néanmoins, ils ne seront pas indiqués pour une horloge par exemple, ou pour une torche si on n’en a pas un usage intensif.

Un choix plus écologique

Attention  encore : les piles rechargeables NiCd sont classés comme déchets dangereux, puisqu’elles contiennent des métaux lourds. Choisissez de préférence les piles NiMH : un peu plus chères à l’achat, elles sont cependant meilleures pour l’environnement et moins contraignantes (pas d’effet mémoire). Pensez néanmoins à les recycler en fin de vie, comme pour n’importe quelle autre pile. Des points de collecte sont disponibles chez les distributeurs.

conseil écologiqueConseil écolo-futé

chargeur solaire piles rechargeablesPour un prix relativement correct (environ 25€), vous pouvez même vous procurer un chargeur solaire. Le soleil est toujours plus écolo et moins coûteux que le nucléaire ! D’ailleurs, puisqu’on l’évoque, l’énergie solaire alimente de nombreux appareils, tout comme les dynamo. Avant d’acheter un appareil à piles, vérifiez si une alternative est possible, gratuite et non polluante.

*
Cela me donne une idée

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Chercheur dans l'âme, partagé entre l'Europe et les Etats-Unis. Parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. Merci pour ses infos pour optimiser ses piles rechargeables

  2. Je m’étonne beaucoup que dans l’analyse faite plus haut, on n’aborde pas le côté fiabilité des piles NiMH ! L’article parle de 100 recharges… par expérience on utilise ces accus par 2 ou par quatre de même capacité dans la majorité des cas… et bien sur, il y a toujours une qui rend l’âme après 10, 20 ou 30 recharges. Ce qui fait que vous jetez les deux ou les quatre pour repartir sur un ensemble homogène. Donc dans la réalité, ce n’est certainement pas 100 recharges, mais 30 à 50 maximum ! On pourrait même parler de scandale par rapport à la publicité des capacités de recharge (1000 fois). Vous connaissez l’obsolescence programmée ?
    Et personne n’en parle !!!

  3. Pour information, les accumulateurs au Cadmium sont interdits depuis plusieurs années (à part pour certaines applications très spécifiques), il n’est donc pas très pertinent d’en parler puisqu’il n’est pas possible d’en trouver.
    En ce qui concerne, la comparaison de l’impact environnemental d’une pile et d’un accumulateur, les métaux présents dans une pile « classique »(Zinc, Manganèse etc…) ont une extraction minière bien moins impactante que celle des accumulateurs (Nickel, Cobalt, Lithium etc…). La meilleur technologie à choisir dépend donc de l’utilisation. Il devient intéressant environnementalement (et économiquement) d’utiliser des accumulateurs seulement pour des applications très énergivores et fréquentes (appareil photo, manette de jeux vidéo etc…).

    • Alan Van Brackel

      Bonjour,
      merci de l’information, je modifie l’article.

  4. pour moi personnellement j’ai des piles rechargeables pour mon appareil photo et qui est bien pratique car ils on besoin de plus d’énergie pour cette fonction ,premièrement a cause des piles r6 que la plus part des appareils utilise ( pas les (AAA !)très bon marché et seulement des 2800 ma chez Pearl et pour tout autre piles que j’achète a gauche et a droite je les recharge toute avec le chargeur sédao que l’on trouve sur le sit du même nom ,j’en avais un de QVC en Allemagne depuis plusieurs années et j’en ai racheté un chez eux car c’est bizarre c’est plus de 10 euros moins chère !,c’est donc un appareil de recharge pour toute sorte de piles comme les fameuse 9 volt très chères et je les recharge toutes !!! plus de 10 fois ,ça fais une économie annuelle dans l’année qu’on me le crois ou non de plus de 1500 euros !!!! bizarre qu’on parle jamais de ces rechargeurs de plies « universelles » !!! en moyenne le prix est de 40 euros !!!

  5. bonjour,
    j’ai l’impression que mes piles rechargeable sont déjà morte après 10 ou 15 recharges. Peut-on gratter les poles d’une piles avec du papier de verre? j’ai un chargeur de pile avec la fonction test. Si il n y a pas de lumière après 10 minutes de charges, la pile est_elle definitivement morte?
    merci pour votre reponse

  6. Personnellement, je possède un chargeur universel depuis au moins 25 ans, compatible avec toutes piles et aussi des piles en fonction qui ont la même période d’achat….
    Je trouve cela très économique et moins polluant que les piles non rechargeables….

Moi aussi je donne mon avis