Un pesticide interdit aux Etats-Unis autorisé en Europe

Rédigé par Alan, le 30 Oct 2015, à 18 h 03 min

L’Union européenne avait décidé, il y a de ça plusieurs années, de limiter l’usage des pesticides de type néonicotinoïde, nocifs pour les abeilles. La mise sur le marché d’un nouveau pesticide très proche vient pourtant d’être validée en Europe, alors que ce pesticide est interdit aux Etats-Unis, pays généralement bien plus permissif à ce niveau. Un scandale que dénoncent plusieurs associations.

Les abeilles un peu plus mises en danger par un nouveau pesticide

Les néonicotinoïdes toujours épinglés par les associations et les apiculteurs

Les néonicotinoïdes représentent un danger immédiat pour les abeilles, comme l’a montré une étude parue dans le magazine Science dès 2010. Les études sur le sujet n’ont eu de cesse de se multiplier depuis, montrant la toxicité, et poussant des associations comme des groupes de particuliers à porter plainte contre les gros groupes de fabricants.(8)

C’est en effet qu’on ne parle pas que de quelques colonies, mais bien de millions d’abeilles décimées chaque année. Deux règlements européens étaient alors entrés en vigueur, en décembre 2013, pour limiter l’usage de trois insecticides néonicotinoïdes et du fipronil, une situation réévaluée en mars 2015 pour la prolongation de cette limitation. Il s’agissait d’interdire l’utilisation de ces pesticides pour les cultures attirant les abeilles.(2)

Un nouveau pesticide autorisé malgré les mises en garde

abeille-contre-les-pesticides-02

La situation n’arrange évidemment pas les gros groupes de fabricants, à l’instar de Bayer et Syngenta, qui avaient même porté plainte contre l’Europe. Or, la société Dow Chemical a, elle, réussi à faire commercialiser son sulfoxaflor, commercialisé sous les noms de Transform et Closer dans un premier temps aux Etats-Unis, et dont l’Agence de protection environnementale nord-américaine, l’EPA, avait approuvé la mise sur le marché en mai 2013. Une partie de l’Asie, dont le Vietnam, utilise dorénavant aussi ce produit, lequel est très proche dans sa composition des néonicotinoïdes, tenus responsables du syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles.

En septembre 2015, une cour d’appel des Etats-Unis revenait sur l’autorisation, faisant ainsi jurisprudence pour la suite concernant l’évaluation de la santé des colonies. Elle a publié une décision annulant l’homologation du sulfoflaxor 

En octobre 2015, la Commission européenne validait pourtant l’autorisation de commercialisation et d’utilisation du Sulfoxaflor. Pendant le même temps, l’Agence européenne de sécurité des aliments, l’EFSA, a émis des doutes sur la toxicité du produit, et laisse deux ans à l’industrie agrochimique pour prouver sa non-toxicité pour les abeilles. Un délai jugé trop important par les apiculteurs, qui alertent sur les possibles catastrophes écologiques engendrées par l’introduction d’un tel pesticide.(4)

abeilles-plantes-cafeine-pollen

Trois associations sont montées au créneau : le Centre Apicole de Recherche et Information, CARI, qui rassemble 13 associations nationales d’apiculteurs, le Pesticide Action Network Europe (PAN Europe), qui rassemble 35 associations environnementales issues de 25 pays européens, et l’association des apiculteurs italiens (UNAAPI). Elles ont décidé d’introduire un recours auprès de la Cour européenne de justice contre la décision de la Commission européenne. « La toxicité de cette nouvelle molécule n’est pas claire et c’est un gros problème, explique Etienne Bruneau pour le CARI. Il n’y a pas eu suffisamment de tests pour évaluer les conséquences de ce produit sur les abeilles. » PAN Europe souligne une décision « irrationnelle et illégale » : « Comme d’autres néonicotinoïdes, le Sulfoxaflor est très dangereux pour les abeilles. Le produit peut être absorbé par les plantes et l’on peut en retrouver dans leur nectar et pollen. En outre, on peut retrouver des traces de pesticides très longtemps dans le sol et dans l’eau. »

Soutenez !

Une pétition à l’échelle européenne a d’ores et déjà été lancée.

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. Pour être crédible l’article ne devrait pas utiliser le non de la famille des « néonicotinoïdes » car ce produit n’en fait pas partie, soyez donc plus précis si vous voulez avoir des signatures sur votre pétition!

  2. Il serait bien de préciser que l’UE a autorisé le Sulfoxaflor (interdit aux USA, c’est dire) uniquement parce-que la proposition de l’interdire a été faite par une députée FN.
    « « Sur le fond, nous déposerons prochainement un autre amendement au sujet du sulfoxaflor. Mais il faut être cohérent politiquement ! Nous ne pouvons pas soutenir des gens qui veulent détruire l’Europe. Tous les membres S&D de la commission environnement ont voté contre », explique Guillaume Balas, eurodéputé socialiste et membre de la commission Environnement. »
    Source : lesmoutonsenragés.fr

  3. Pas mal l’association de défense de l’environnement aux USA qui autorise un produit manifestement toxique pour les abeilles >< !

    • Lisez correctement : « En septembre 2015, une cour d’appel des Etats-Unis revenait sur l’autorisation »
      Par contre « En octobre 2015, la Commission européenne validait pourtant l’autorisation de commercialisation » !!!!
      Et comme dit précédemment par Petrus et Dodds uniquement pour des raisons de politiques de bas étages.
      Dans l’histoire les USA ont plus de jugeote que nos politiques plus intéressés par « leur cohérence politique » = votes des moutons, que par le bien être des populations, animales comprises !!

      Donc au lieu de faire de l’anti-américain primaire, renseignez-vous.

  4. Les citoyens sont invités à vérifier par eux mêmes, quels sont les partis politiques qui sont en faveur de l’empoisonnement de la population et qui sont en défaveur. Beaucoup seraient surpris alors de constater que le fameux cordon sanitaire n’est pas du tout à placer là où on essaye de nous persuader qu’il devrait être !

  5. MON COMMENTAIRE VOUS L AVEZ MIS AUX OUBLIETTES………….BELLE MENTALITE

    • Alan

      Votre commentaire apparaît bien en dessous, il n’était même pas dans nos spams, il est passé directement, donc je ne comprends pas votre réaction. Peut-être devez-vous rafraîchir la page (touche ctrl + F5 sur PC, ou cmd R sous mac) pour le voir apparaître. Pas de censure de commentaire sur ce site 🙂

  6. et oui, c’est la tuerie autoriser, lamentable! nous aussi ils sont en train de nous faire crever à petit feu!!

Moi aussi je donne mon avis