Peau de bébé fragile : changez vos habitudes de consommation !

La peau de bébé, particulièrement fragile peut être agressée par des facteurs extérieurs. Faire le choix du naturel pour ses soins, ses couches, ses vêtements est alors aussi nécessaire pour lui que bénéfique pour l’environnement.

Rédigé par consoGlobe, le 5 Jun 2020, à 14 h 25 min

À sa naissance, le bébé est un petit être fragile malgré les 9 mois passés dans le ventre de sa maman. Sa peau par exemple, est encore très sensible aux agressions extérieures et mérite une attention particulière de notre part. Durant ses premiers mois, la peau du nourrisson est, en effet, très fine. Elle est aussi plus claire, car elle ne produit pas encore assez de mélanine et ses défenses naturelles ne lui permettent pas encore de la protéger ni d’en réguler la température.

Parfois, ce sont nos habitudes de consommation qui peuvent exposer la peau de bébé à des dangers. Certains produits ne sont pas adaptés à cette peau fragile et doivent être prohibés. Voici comment prendre soin de la peau de bébé en adoptant de meilleures habitudes de consommation. Elles seront tout aussi bénéfiques à l’enfant qu’à l’environnement !

Bien choisir les couches de bébé

L’utilisation de la couche est une nécessité tant que bébé ne sait pas être propre tout seul. Ce qui ne signifie pas pour autant que vous deviez utiliser n’importe quelle couche vendue sur le marché. En effet, la plupart d’entre elles sont fabriquées à partir d’ingrédients qui sont potentiellement nocifs pour la peau du tout-petit. Dans la liste, vous pourrez retrouver le chlore, le phtalate, le parabène, le latex naturel, le petrolatum, etc.

Le meilleur moyen d’éviter ces composants nocifs et de protéger la peau de bébé est de miser totalement sur des couches composées d’ingrédients naturels, hypoallergéniques et testées dermatologiquement. On trouve aussi bien des couches pour nourrissons que des couches-culottes pour les bébés plus âgés. Une gamme complète, pour accompagner bébé dans son apprentissage progressif de la propreté, sans nuire à sa santé.

Vous pouvez même aller plus loin dans la démarche et ne sélectionner que les couches fabriquées de manière éco-responsable (cellulose issue de forêts responsables, emballage conçu avec des matières premières renouvelables, production utilisant l’électricité verte…). Ainsi, vous faites un geste non seulement pour la santé de votre enfant, mais aussi en faveur de l’environnement.

Des produits simples au service de la peau fragile de bébé

L’utilisation de produits cosmétiques naturels et biologiques sont l’assurance de ne pas mettre la peau de bébé avec des produits composés de perturbateurs endocriniens ou de substances allergènes. Ils ne contiennent pas non plus de substances irritantes.
L’important est de sélectionner des produits composés du minimum d’ingrédients et qui ne nuisent pas à la santé de l’enfant.

La démarche est alors à la fois sanitaire et écologique. Il s’agit d’un excellent moyen pour préserver la peau du bébé, car non seulement vous évitez les composants controversés, mais en plus, vous ne choisissez que ce que la nature a de meilleur !

Pour prendre soin de la peau de bébé, préférez les lingettes en coton lavables et réutilisables à l’infini à celles qui sont jetables. Vous pouvez également utiliser des produits sains et doux pour la peau de bébé comme le liniment par exemple, ou l’huile végétale vierge bio. Ils remplaceront parfaitement les produits nettoyants pour bébé classiques, qui sont parfois composés d’ingrédients issus de la pétrochimie.
Cela consiste aussi à éviter d’acheter inutilement de nombreux produits qui ont finalement la même utilité : un savon surgras peut par exemple servir de shampoing également. De même, l’huile végétale peut servir aussi pour masser, hydrater et protéger la peau de bébé.

 

Faire la part belle aux soins maison

Chacun sait que le DIY (Do It Yourself), ou la fabrication maison est une solution qui permet à la fois de faire des économies et de connaître avec exactitude tous les ingrédients des produits qu’on utilise. Ce sont autant de raisons pour lesquelles vous devez adopter cette habitude sans plus tarder pour prendre soin de la peau de votre nourrisson.

Vous pouvez par exemple fabriquer vous-même le liniment oléo-calcaire pour nettoyer et hydrater les fesses de bébé après le change. Pour ce faire, il vous suffit de mélanger de l’eau de chaux (que vous pouvez trouver en pharmacie) avec de l’huile végétale de Calendula et de l’huile d’olive pure. Ce produit maison s’applique avec un coton ou un linge doux sur les fesses et ne vous coûtera pas grand-chose.

Il est même possible de fabriquer votre propre talc à partir de poudre d’amidon de maïs, d’un mélange d’argile blanche et rose, ainsi qu’une poudre support vendue en boutique cosmétique bio ou vegan.

Ce mode de nettoyage, associé à des couches ou couches-culottes saines, sera parfait pour prendre soin de la peau et de la santé de bébé.

L’habiller avec des matières douces et naturelles

Il n’y a pas que les produits cosmétiques qui peuvent être dangereux pour la peau de bébé. Les matières dans lesquelles les vêtements sont conçus peuvent aussi être une source d’irritation.

Pour les éviter, il est préférable d’opter pour des matières naturelles et douces telles que le lin, la laine ou le chanvre. Elles laissent mieux respirer la peau et ne provoquent aucune réaction allergique sur la peau. Les modes de production sont eux aussi généralement plus écologiques, un plus pour mère Nature !

Vous trouverez en effet dans le commerce des vêtements pour bébé dont les matériaux sont issus d’une agriculture biologique. En optant pour ceux-ci, vous valorisez ainsi des circuits plus respectueux de l’environnement et qui permettent de faire vivre des producteurs locaux.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis