Parents : comment alléger sa charge mentale au quotidien ?

Vie familiale, professionnelle, organisation de la maison… pas facile de penser à tout et d’être au top partout. Cette charge mentale devient rapidement épuisante, surtout quand on est seul·e à la porter. Alors, comment l’alléger un peu ?

Rédigé par Marie Mourot, le 1 Apr 2020, à 18 h 10 min

Il faut malheureusement bien l’avouer : il semblerait que la charge mentale soit, dans la grande majorité des cas, bien plus lourde à porter pour les femmes que pour les hommes. Nombreuses sont celles qui reconnaissent devoir penser à tout, tout le temps pour assurer le bon fonctionnement du foyer familial. Penser aux menus de la semaine, à manger équilibré et surtout en cuisinant des légumes de saison, aux courses, au ménage, aux factures, aux vaccins, à lancer une machine à laver, à la vider, aux anniversaires, à l’organisation des vacances, à sa vie pro, penser même à l’imprévu
Gérer, organiser, planifier, un processus bien plus épuisant que la simple exécution des tâches domestiques. Nos astuces pour se décharger de ces To-Do Lists à rallonge !

Alléger sa charge mentale : c’est possible, à condition de lâcher prise

Lorsque les tâches à gérer occupent tout notre esprit sans jamais nous laisser de répit, il est important de réagir vite car le risque est d’arriver tout droit à la case épuisement. On parle alors de burn out.

Alléger sa charge mentale pour éviter l’épuisement @ Photographee.eu

Pour ne pas en arriver là, écoutez-vous, écoutez votre corps et s’il vous dit stop, alors il est grand temps de trouver des solutions pour vous soulager un peu.

Communiquer avec son partenaire

Difficile à supporter sur le long terme, la charge mentale peut sérieusement mettre à mal votre couple. En effet, cette fatigue peut fragiliser votre relation. De nombreuses femmes rapportent que même si le partage des tâches ménagères et familiales est équitable au sein de leur couple, elles en attendent plus.
Car c’est bien souvent à elles que ce difficile travail d’organisation et de planification revient. Penser à tout, même aux tâches ménagères que son conjoint doit accomplir, telle est la réalité de cette fameuse charge mentale. Pour sortir de cette situation, mieux vaut en discuter ensemble afin d’évoquer clairement vos attentes.

La première chose à faire est de répartir les tâches, de partager. Mais pas question de déléguer. Votre conjoint ne doit pas se contenter d’aider, il n’est pas votre exécutant. Choisissez plutôt avec lui des tâches dont il sera responsable de A à Z, par exemple le linge ou les tâches administratives. Vous n’aurez ainsi plus à penser à ces tâches là. Le vrai secret c’est donc le partage.

Pensez aussi à impliquer les enfants. Dès le plus jeune âge, ils sont capables de prendre en charge quelques petites tâches simples : en plus de vous aider, participer à la vie de la maison sera très enrichissant pour eux.

Faire des listes, la fausse bonne idée ?

Nous sommes nombreuses à faire des listes pour nous décharger un peu de cette envahissante charge mentale. Des listes dans notre téléphone portable, des listes papier, des alarmes en veux-tu en voilà pour nous rappeler tout ce que nous ne devons pas oublier.

charge mentale

Faire des listes, bonne ou mauvaise idée ? @ Lolostock

Si cette façon de faire peut être extrêmement bénéfique pour certaines, elle ne le sera pas forcément pour tout le monde. En effet, alors que certaines vont trouver énormément de satisfaction à rayer une à une les lignes de leur liste, d’autres vont se sentir submergées par l’ampleur des tâches qu’il leur reste à faire, surtout si la liste est longue.
Dans ce cas là, pourquoi ne pas essayer la liste inversée ? Cela consiste à noter à la fin de la journée tout ce qu’on a réalisé en un jour : un petit moment gratifiant qui fait du bien dont nous aurions tort de nous priver.

Revoir ses priorités

Une chose est sûre, nous ne pouvons pas gérer tous les fronts à la perfection. Cette fameuse quête nous épuise et ne mène à rien.

Il faut juste en prendre conscience, l‘accepter et revoir ses priorités. Certains parents vont par exemple être très exigeants sur la qualité des repas, d’autres sur le repassage des vêtements ou sur le rangement de la maison.
Peu importe quelles sont vont priorités mais il est important que vous les ayez bien en tête et que vous les ayez partagées avec votre conjoint : ainsi, vous saurez tous les deux les choses prioritaires à faire sur lesquelles il n’est pas question de déroger.
D’autres tâches pourront ainsi passer au second plan et finalement, ce ne sera pas si grave.

Pour apprendre à lâcher prise, pourquoi ne pas essayer la méditation ?

Bien s’entourer pour trouver du soutien

Il n’est pas toujours facile de parler de cette fameuse charge mentale avec son entourage. Bien souvent, c’est juste parce que nous n’osons pas, parce que nous n’avons pas envie de nous plaindre. Pourtant, libérer cette parole est essentielle pour trouver du réconfort et du soutien.

charge mentale

Trouver du soutien dans son entourage @ Flamingo Images

De plus, les réseaux sociaux peuvent nous faire davantage culpabiliser en nous montrant des images de vie de famille parfaite, qui sont, en fait, bien loin de la réalité. Alors, essayez d’en parler avec vos amies de la vraie vie, prenez leurs astuces, inspirez-vous de leur mode de fonctionnement, et déchargez-vous encore un peu plus de cette charge mentale.

coup de coeur

La charge mentale des femmes… et celles des hommes – Mieux la détecter pour prévenir le burn out
De Aurélia Schneider

Aurélia Schneider est spécialiste en psychothérapies comportementales et cognitives. Elle livre ici son expérience et son expertise clinique dans le repérage, la gestion et la prévention de la charge mentale.

À découvrir sur Cultura.com

 

Illustration bannière : La charge mentale, une histoire de couple – © Julia_585
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice web freelance et maman de trois enfants, je me suis toujours sentie très concernée par l'écologie et le développement durable. Constamment en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis