Mettre la finance au service du climat, c’est possible

Pour faire face à l’enjeu majeur du réchauffement climatique, on le sait, une des clefs, c’est l’argent. Sans argent, il sera compliqué de gérer la transition énergétique dont le monde a besoin. Le projet de Pacte finance climat propose une solution.

Rédigé par Jean-Baptiste Giraud, le 23 Feb 2019, à 7 h 50 min

Mettre la finance au service du climat et de la justice sociale, c’est ce que plus de 500 personnalités proposent, en soutenant le Pacte finance climat. On compte parmi les signataires le Pape François, des ONG, des députés de plusieurs nationalités, des scientifiques et des économistes.

Les banques centrales pourraient financer des actions en faveur du climat

Que contient ce projet de Pacte finance climat ? L’idée simple que la création monétaire peut y être affectée. Autrement dit, que les banques centrales pourraient se voir autoriser à créer de la monnaie spécifiquement dédiée à financer des investissements de transition énergétique(1).

Il faudrait pour cela fonder une banque européenne du climat, filiale de la banque européenne d’investissement, capable de financer des projets en octroyant des prêts à taux d’intérêt zéro. Une telle banque pourrait financer des projets à hauteur de 50 milliards d’euros, ce qui n’est pas rien.

Le projet de pacte Finance Climat prévoit la création d’une filiale de la banque européenne d’investissement dédiée au climat.  © Christian Mueller / Shutterstock

Une taxe de 5 % sur les bénéfices des entreprises

Le pacte contient un autre projet, celui de la création d’une taxe sur les bénéfices des entreprises, au taux unique de 5 %. Là encore, cette taxe existerait uniquement pour financer exclusivement des projets liés à la lutte contre le réchauffement climatique, pas seulement en France ou en Europe mais aussi, par exemple, en Afrique, par le biais d’une sorte de plan Marshall.

Pour défendre ce projet, l’économiste Pierre Larrouturou n’y va pas par quatre chemins. Il cite en référence la loi rendant l’école obligatoire pour tous, en France, au XIXe siècle : « En vingt ans […] tous les villages de France ont été dotés d’une école de filles, d’une école de garçons et d’une maison des maîtres ».  Il cite également en exemple le projet fou lancé par Kennedy d’envoyer des hommes sur la Lune, le tout, en moins d’une décennie…

Illustration bannière : La finance au service du climat ? – © Rachen Art
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis