Inspiré de l’origami et pliable, Onak révolutionne le canoë

Otto Van de Steene et Thomas Weyn, deux belges passionnés ont décidé de combiner vie urbaine et besoin d’aventure. Grâce à eux, si habitez une ville arrosée d’un cours d’eau et que vous avez raté le dernier métro, vous n’aurez qu’à déplier votre canoë pour rentrer tranquillement chez vous : consoGlobe.com vous présente Onak, un canoë à emmener partout puisqu’il se plie et déplie en un rien de temps.

Rédigé par Séverine Bascot, le 10 Jul 2016, à 15 h 30 min

Tout a commencé en 2013, au retour d’un reportage photographique en canoë, en Norvège. Otto perd ses appareils et pour se changer les idées, se met à plier des petits bateaux en papier : le projet d’un canoë en « origami » germe alors dans sa tête. Plusieurs douzaines de prototypes plus tard, il lance ce mois-ci, avec son associé Thomas, Onak, le premier canoë pliable qui tient dans une valise et ouvre de nouveaux horizons, aussi bien en ville que dans les endroits reculés.

onak montage

Onak, un nouveau transport pour des aventures même en ville © Onak Canoes

Onak, un origami de technologies

Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’un petit bateau en papier à plier soi-même, mais d’un concentré d’ingéniosité et de technologie. Dénicher les matériaux adéquats à ce genre de structure n’a d’ailleurs pas été chose aisée et le choix des deux entrepreneurs s’est porté sur la technologie honeycomb-Curv™ d’EconCore, afin de rendre la structure du bateau suffisamment légère et très robuste. Une réussite puisque le canoë a réussi à se frayer un chemin à travers un centimètre de glace comme vous pouvez le voir sur la vidéo suivante :

Il est intéressant de noter que même s’il était percé, le canot pourrait se maintenir à flot, grâce à l’extrême flottabilité des cellules en polypropylène alvéolaire et de la couche extérieure faite de Curv  : un type de polypropylène renforcé, environ dix fois plus résistant que le polypropylène classique, également utilisé dans la fabrication des valises Samsonite. par ailleurs, en cas de perforation, il est tut à fait possible de réparer la canoë.

Se déplacer en emmenant son canoë

Bien sur, la transportabilité, le poids et l’encombrement sont les maîtres mots du concept.

onak canoë pliable

Une fois plié, le canoë Onak peut s’emmener partout © Onak Canoes

Cette embarcation mesure 465 cm par 85. Une fois pliée, elle se transforme en une « valise » de 120 cm sur 40 cm pesant moins de 17 kg.  Un poids plume et un encombrement réduit qui sont un atout pour qui veut pagayer dans des contrées lointaines : il est tout à fait possible de l’enregistrer comme bagage en soute dans l’avion, à la différence d’un canoë traditionnel. Même la pagaie est télescopique, facile à ajuster à la taille de chacun et à stocker.

De plus, le canoë est très résistant et peut transporter plus de 200 kg à son bord, ce qui est assez pour embarquer deux adultes et un enfant ou des bagages. Pratique et fonctionnel, Onak est aussi très rapide à utiliser : 15 min suffisent pour le monter et 10 pour le replier.

onak canoë montage rapide

Facile à monter en 15 min © Onak Canoes

Pagayer est une façon saine de passer du temps entre amis : ça vous rend complètement zen. Nous voulons offrir au public la possibilité de faire du canoë où que l’on se trouve, même en ville. Une fois plié, Onak n’est pas plus grand qu’une valise, et vous pouvez l’emmener partout, dans n’importe quel moyen de transport. 
Thomas Weyn, co-fondateur de Onak

Bonnes nouvelles pour les aventuriers, le prix de départ en juillet seulement est fixé à 995 euros au lieu de 1195. Les premiers canoës Onak seront disponibles au printemps 2017.

Pour en savoir plus : www.onakcanoes.com

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis