Les oiseaux nicheurs sont de plus en plus menacés en France

La situation de la faune ne s’améliore pas en France, selon le dernier rapport de l’UICN (Union pour la conservation de la nature) et du Muséum d’histoire naturelle. Les deux organismes pointent du doigt une dégradation du nombre d’espèces d’oiseaux nicheurs qui sont menacées sur le territoire français. Depuis 2008, 48 nouvelles espèces ont vu le nombre de leurs individus chuter à des niveaux critiques.

Rédigé par Valérie Dewerte - De Bisschop, le 30 Sep 2016, à 10 h 20 min

En France, selon l’UICN, il y a 284 espèces d’oiseaux nicheurs qui bâtissent leurs nids sur le territoire pour se reproduire.

Les oiseaux nicheurs : des espèces en danger

Qu’ils soient amateurs de terrains humides, de cheminées ou autres, ces espèces d’oiseaux voient leurs habitats menacés par les activités humaines et, de fait, ils trouvent de moins en moins de calme pour se reproduire, faire leur nid et élever les petits. Résultat : leur espèce est menacée.

En 2008, déjà, un quart des espèces décomptées sur le territoire était placé sur la « liste rouge des espèces menacées ». En 2016, selon le dernier bilan publié le 28 septembre 2016, le nombre des espèces d’oiseaux nicheurs en danger est passé à 92, soit un tiers de celles présentes en France. L’inquiétude monte chez les associations de protection de la faune et la flore françaises.

Plusieurs espèces d’oiseaux nicheurs au bord de la disparition

Si entre 2008 et 2016, la situation s’est améliorée pour 15 espèces, avec un nombre d’individus en augmentation grâce aux politiques de surveillance et de protection des habitats naturels, l’UICN et le Muséum d’histoire naturelle s’inquiètent pour plusieurs espèces qui sont tombées dans la liste des « vulnérables », voire qui sont définitivement en danger de disparition sur l’ensemble du territoire français.

oiseau nicheur, bécasse des marais,  Gallinago gallinago

La bécasse des marais ne mangera bientôt plus dans nos étangs © Alpsdake [CC BY-SA 3.0] via Wikimedia Commons

La bécassine des marais en fait partie : les ornithologues n’ont décompté que 50 individus de cet oiseau qui niche en milieu humide. La pie-grièche, elle, est « au bord de la disparition », précise le communiqué commun de l’UICN et du Muséum d’histoire naturelle. Certains oiseaux, comme le bruant ortolan, font de plus encore l’objet de captures illégales, l’équivalent d’une sorte de braconnage, pratique qu’on aurait espéré « définitivement éteinte » en 2016 dans l’Hexagone.

Photo de bannière : pie-grièche
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis