Nucléaire : Nicolas Hulot s’engage à fermer ‘jusqu’à 17 réacteurs’

Dans le cadre de son plan climat pour le quinquennat, Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, a annoncé vouloir fermer 17 réacteurs.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 11 Jul 2017, à 10 h 25 min

Le ministre de la Transition écologique suit les recommandations de la Cour des comptes, qui avait recommandé de fermer de 17 à 22 réacteurs, soit près d’un tiers du parc français, pour réduire de 50 % l’énergie nucléaire d’ici 2025. D’un autre côté, Greenpeace avec suggéré la mise à l’arrêt de 27 à 31 réacteurs. Nicolas Hulot a donc retenu une hypothèse basse pour respecter les objectifs fixés par le gouvernement.

Ramener à 50 % la part de l’atome dans la production d’électricité à l’horizon 2025

Laissez-moi planifier les choses, ce sera peut-être jusqu’à 17 réacteurs, il faut qu’on regarde“, a déclaré Nicolas Hulot ce 10 juillet au micro de RTL. Ce chiffre n’a pas été donné par hasard. En effet, le ministre de la Transition écologique souhaite respecter la Loi de transition énergétique visant à ramener à 50 % la part de l’atome dans la production d’électricité en France en 2025. “Chacun peut comprendre que pour tenir cet objectif, on va fermer un certain nombre de réacteurs“, ajoute-t-il.

réacteur, fesseheim

La centrale nucléaire de Fessenheim va avoir 40 ans ans © Bildagentur Zoonar GmbH

Reste à savoir quels réacteurs seront fermés en premier. La France compte au total 59 réacteurs nucléaires, répartis sur 19 sites, un 59e est en cours de construction à Flamanville. 15 de ces réacteurs ont plus de 35 ans. Les plus anciens réacteurs, parmi lesquels les deux réacteurs de Fessenheim mis en service en 1978, pourraient donc être concernés, un coup dur pour EDF qui comptait les faire fonctionner encore pendant une trentaine d’années.

La question du démantèlement des centrales nucléaires

La durée de vie des centrales nucléaires reste une question épineuse, puisqu’elles n’ont pas de durée fixe prévue d’avance. En France, le démantèlement des centrales nucléaires n’en est qu’à ses balbutiements. Pourtant, pour Sortir du Nucléaire et Greenpeace, deux associations antinucléaires, la démarche est claire. Selon elles, il faut rapidement engager un plan d’actions qui conduira à la fermeture des premières centrales.

Lire aussi : Un accident nucléaire majeur est possible

De nombreux experts estiment que l’échéance de 2025 sera difficile à tenir. En effet, le nucléaire représente 75 % de la production énergétique du pays et les capacités de production d’électricité à partir du charbon ou du fioul sont en baisse.

Découvrez les chiffres de la production d’énergie nucléaire en France sur le Planetoscope

Le développement des énergies renouvelables est quant à lui confronté à des défis technologiques, en matière du stockage d’énergie notamment. Par ailleurs, la fermeture des réacteurs est déjà vivement contestée par les élus régionaux et syndicats d’EDF, ce qui pourrait entraîner d’autres difficultés, principalement sur le plan économique.

Illustration bannière : Centrale nucléaire de Gravelines – © CVancoillie
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




5 commentaires Donnez votre avis
  1. @alain riehl: renseignez-vous.. depuis cette année, les énergies renouvelables dans le monde sont devenues moins chères que les énergies “traditionnelles”. Même les usa ont du solaire moins cher que le charbon, et pourraient bien respecter l’accord de Paris involontairement et malgré Trump.
    L’éolien au danemark est autour de 80 € le Megawatt… le solaire à Dubai à 23 €..
    et l’epr, à 108 €.. et les centrales nucléaires existantes française sont autour de 80 €
    Nous sommes donc au moment charnières.. uniquement en regardant les données économiques, il n’y a plus aucun intérêt à investir dans les anciennes énergies…

    • Encore un doux rêve, le réveil va être dur pour vous, car avec des éoliennes qui fonctionnent même pas à 30% du temps, il v falloir en planter une tous les 100 mètres, bonjour le paysage, comme beaucoup d’écolos barjots, les éoliennes chez les autres pas chez moi.

  2. Cinéma. Ces réacteurs vont de toute façon fermer. Il son bien trop vieux. Et les éoliènnes peuvent largement remplacer le nucléaire.

    • Il faudra juste s’attendre à payer plus chère une électricité moins disponible ! … et trouver de la place pour planter les éoliennes … dont la durée de vie est de ?

    • Et avec vos éoliennes vous ferez rouler les TGV à 300KM/H??????? il vous faudra descendre pour les pousser.

Moi aussi je donne mon avis