La nourriture des jeunes enfants contiendrait des polluants

La pollution est partout : dans l’air, dans la mer, dans nos assiettes… On espère toujours, toutefois, réussir à épargner pendant au moins les premières années de leur vie cette pollution aux enfants en bas âge. Pour ce faire, on leur achète des petits pots et autres laits maternels en toute confiance, mais il semblerait que même ces produits soient pollués.

Rédigé par Valérie Dewerte - De Bisschop, le 29 Sep 2016, à 12 h 50 min

L’enquête de l’Anses, Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, a de quoi inquiéter les parents et les futurs parents : les pots pour bébé et les laits maternels vendus dans les grandes surfaces contiendraient des agents polluants.

Les petits pots et le lait maternel contiendraient des polluants

Sans donner de noms, l’Anses tire la sonnette d’alarme, puisque les polluants en question sont des métaux lourds voire des PCB, dont les niveaux retrouvés dans la nourriture pour bébés est au-dessus de la limite toxicologique autorisée.

Pour faire simple : l’Anses, dans une étude publiée mercredi 28 septembre 2016, estime que dès leur plus jeune âge, alors qu’ils ne se nourrissent encore que de lait, les enfants ont déjà une alimentation contenant des agents dangereux. L’étude de l’Anses a étudié pendant près de six ans, 670 substances présentes dans les produits destinés aux enfants de moins de trois ans.

alimentation des enfants, petits pots bébés, fait maison

La solution : préparer la nourriture des enfants à la maison © By Frédérique Voisin-Demery [CC BY 2.0 ] via Wikimedia Commons

Neuf composés polluants dangereux retrouvés dans les pots pour bébé dont de l’arsenic

Sur les 670 substances analysées, 97 % ne présentent pas de risque pour l’enfant. Mais pour 9 d’entre elles, les niveaux sont inquiétants selon l’Anses.

De l’arsenic a ainsi été retrouvé dans les petits pots à base de légumes et poissons, le riz et les céréales. Du nickel a été identifié dans certains produits à base de chocolat, tandis que du plomb a été retrouvé dans les légumes et l’eau.

Des dioxines, du furane, des polychlorobiphényles (PCB), de l’acrylamide, des toxines de moisissures, de l’aluminium et du cobalt ont également été identifiés. Pour l’Anses, leurs niveaux ne pouvaient être négligeables au point de décréter que leur présente ne constitue aucun danger pour la santé.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis