Noteo, l’appli qui unifie la notation des produits de consommation

Rédigé par Jean-Marie, le 26 Feb 2013, à 21 h 48 min

Avec la multiplication des labels, on ne sait toujours pas avec certitude quel produit acheter de manière à faire le bon choix : une nouvelle application pour smartphone, française, donne une note à 45 000 produits de consommation courante. Il suffit de scanner le produit pour savoir si un produit est sain ou pas.

Les produits les plus responsables en fonction de votre budget

yaourt-noteoComment éviter d’ingérer les 2 kilos de produits toxiques que nous ingérons en moyenne chaque année en utilisants des shampoings, déodorants, etc.

L’application Noteo vise à vous aider à éviter ça. Elle est disponible sur Iphone et Androïd et sur le net est une application qui vise à simplifier la lecture des étiquettes pour le consommateur en proposant une évaluation simple, fiable et gratuite des produits. D’autres sites web, comme guidetopten.fr, évaluent les produits de la maison et de bureau, mais Noteo se distingue en s’intéressant autant aux aspects de santé autant qu’aux impacts sur l’environnement.

45000 produits de grande consommation  sont évalués

4 types de produits sont évalués : hygiène-beauté, produits d’entretien, produits alimentaires et boissons non alcoolisées.

Noteo, comment ça marche ?

Le principe est simple, il suffit de scanner le code barre d’un article avec un smartphone muni de l’application Noteo pour découvrir la note globale donnée à cet article sur 10. Si un produit est mal noté, selon Noteo, il est possible, à budget égal, d’en changer afin de diminuer nettement l’impact de sa consommation sur l’environnement et la santé. Il serait  même parfois possible de le faire sans changer de marque mais juste de produit.

Et 4 autres notes selon des critères précis :

La note « santé » évalue les risques et les apports liés à l’utilisation d’un produit sur la santé : cancers et pathologies liées aux substances chimiques, équilibre nutritionnel pour les produits alimentaires…

La note « environnement » évalue les possibles impacts sur l’environnement sur différents indicateurs : le changement climatique, la pollution des eaux et des sols, la dégradation de la biodiversité…

La note « social » permet d’évaluer les « bonnes et mauvaises » pratiques des entreprises (engagement RSE, conditions de travail, éthique,  droits de l’Homme).

La note « budget » évalue le coût réel d’un produit par rapport aux autres produits de la même famille.

L’échelle des notes va de 0 à 10, plus la note est élevée, meilleur est le produit. Attention, une note de 10/10 ne veut pas dire que le produit est parfait mais qu’il est le meilleur de sa catégorie.   Le code couleur simplifie la lecture : vert pour les meilleures notes, rouge pour les moins bonnes, orange pour les intermédiaires.

Noteo a une prétention scientifique et repose sur l’avis d’experts en nutrition, environnement, toxicologie ou RSE. Leurs analyse sont synthétisées en un note unique, facile à comprendre.

Noteo fait une appréciation globale des produits

note verteComme l’appréciation est globale, on peut avoir des surprises : par exemple, les produits portant des “allégations santé” ne sont pas forcément toujours mieux notés que les autres. Autre exemple, un produit bio n’est pas forcément bien noté. En effet un produit BIO peut contenir trop de sel ou de graisses saturées et de ce fait, ne pas être très bon pour la santé. “Un produit sans huile de palme peut contenir de l’huile de soja, ce qui est encore pire », explique Baptiste Marty le fondateur de Noteo qui soutient qu’il faut  “approcher d’une analyse la plus globale possible des produits “.

Sous chaque produit consulté, Noteo propose des alternatives mieux notées  si vous voulez choisir un autre produit.

Notre avis : consoGlobe soutient Noteo ! Pour l’instant, certains produits ne “passent” pas le scan. Mais il faut reconnaitre que dans le maquis des labels et les étiquettes souvent difficiles à décrypter, une balise universelle, simple et rapide d’utilisation était nécessaire. Noteo est la mieux placée pour tenir ce rôle.

*

Je réagis

Pour plus d’informations rendez-vous sur le site de Noteo

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

13 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonne idée que j’avais eu du reste il y a quelques années, mais difficile à mettre en place vu que beaucoup des paramètre et critères qui permettrait de noter les produits restent inconus. Du coup c’est du n’importe quoi et ca va finir par faire plus de mal que de bien. Il est probablement mieux d’user de son bon sens et de privilégier les produits locaux, bio et dont la composition est simple à analiser. quechoisir.org/commerce/commerce-equitable/actualite-site-noteo-notation-des-produits-simpliste

  2. Tout le monde parle de sa santé. Pour moi la question est surtout de faire reculer la progression des pesticides, ogm et de promouvoir les petits producteurs. Arrêtez de vous demander si c’est dangereux ou pas. Si vous consommer des fruits et légumes de saisons sans pesticides, je ne vois pas pour quoi ça irait mal. Plus on sera nombreux à ne plus acheter les produit de grosse production industrielle, moins le bio sera cher, comme c’est déjà le cas pour certain produit. Protégé la planète en premier, la santé viendra après.

  3. Tu manges “bio” avec le label AB AB Europe,Ecocert…et d’autres et tu es quasiment certain de ne pas ingurgiter des pesticides…etc

  4. Je vois tout l’intérêt d’une telle application, et la enfin les critères environnementaux et sociaux sont pris en compte .
    Je suis Dsl de le dire mais un paquet de petits beurres même bio ce n’est pas très diététique,ce qui expliqué certaines notes santé. Ayant téléchargé l’appli par curiosité je regarde pas trop la note globale. exemple je veux acheter du sucre complet je sais que ça reste du sucre! donc je m’appuie surtout sur ms note environnement et la note social. pour la note budget c’estpareil elle ne m’intéresse pas. après si certains sont assez bêtes pour ne pas se poser les bonnes questions en fonction de ce qu’ils recherchent;s’il regardent la note globale uniquement et bien qu’ils se pourrissent la santé naïvement

    • Il faut savoir faire la différence entre l’aspect diététique et ce que contiennent les produits en matière de nocivité pour la santé. Nous savons tous qu’un petit beurre bio n’est pas diététique, mais au moins, il ne contiendra pas tous les produits nocifs que nous retrouverons dans un biscuit “classique”… Gourmelec a raison, je suis allé voir les notations et pour de nombreux produits, la note globale peut prêter à confusion car manquent, souvent d’ailleurs, la note social ou une autre et de ce fait, la notation du produit est faussée… Chacun se posera les questions qui lui semblent convenir le mieux à ses propres approches mais SEULS les labels officiels ne pourriront pas la santé. Un produit bio ne le sera jamais à 100 %, mais la certification est très stricte, donc, il le sera au minimun à 95 %. Quant au budget, cette note est importante pour la majeure partie des consommateurs qui pensent encore que bien consommer, acheter du bio est beaucoup plus cher alors que consommer bio, c’est consommer autrement, donc consommer moins, donc ne pas obligatoirement dépenser plus. Le premier travail des ces pseudos instituts divers et variés devrait être de mettre en place une éducation à une autre façon de consommer… ce que font très bien certaines associations en lesquelles, pour ma part, j’ai beaucoup plus confiance. Pour terminer, quels sont les critères de confiance en une structure qui s’autoproclame “institut” ? Quels sont les véritables experts qui considèrent que leurs notations sont fiables ? et il y a beaucoup d’autres questions qui devraient être posées avant de se jeter sur leurs notes…

  5. Evidemment, à mon avis il est préférable de consommer des produits bio . Mais les arnaqueurs se faufilent partout . Certains jouent franc jeu et proposent du bio de qualité . D’autres mélangent ce qu’ils veulent à quelques plantes bio et obtiennent l’appellation .

    • Faux ! La règlementation est très stricte sur les labels officiels. Il ne faut donc pas faire confiance aux labels privés.

  6. les critères de NOTEO sont tres obscurs et se rapprochent du “n’importe quoi du moment qu’on en parle”

  7. Pour avoir suivi ce projet de très près, je me permets d’émettre d’énormes doutes et réserves sur la qualité de la notation ainsi que sur les déséquilibres de la note globale sur de nombreux produits puisque très souvent, au moins une des notes (souvent le social d’ailleurs) est non connue. Pour ma part, je ne me fierai pas aux notes de notéo. Par ailleurs, il y a une méconnaissance du sujet et une information erronée en direction des consommateurs : comment peut-on affirmer que des produits non bios peuvent être moins dangereux pour la santé et pour l’environnement que des produits bios ? Quid des circuits courts ? D’où viennent les éléments de comparaisons et quelle confiance leur accorder ? Quels soutiens de quels organismes ministériels et organismes soutenus par l’Etat et de l’UE pour affirmer que ces notations peuvent être utilisées en toute confiance par les consommateurs ? etc… etc… en tant que spécialiste du développement durable, pour ma part, je ne conseillerai pas aux consommateurs d’utiliser ces notations.Ce site ne fait qu’ajouter de la confusion dans la confusion actuelle.

    • Tout à fait d’accord avec le commentaire de Gourmelec
      Je ne vois rien d’autre à ajouter

    • Merci pour votre commentaire. Pour l’illustrer, voici ce que dit une consommatrice sur la page facebook de notéo ; “… Je consomme des produits écolos et bio depuis des années. Il y a quelque temps mon mari m’apprend il y a maintenant un site qui m’aidera à consommer encore mieux. Je plonge dans Noteo et là je passe de surprise en surprise : des produits bio peuvent être moins bons pour la santé de ma famille ou pour notre environnement que des produits non bio ou une même marque peut mettre sur le marché de bons produits comme de mauvais ! …”. Cette consommatrice s’est basée sur la note globale et sur de nombreux produits bio, cette note est moyenne ou mauvaise car il manque un élément de notation. Cette famille va recommencer à consommer des produits dangereux pour la santé et pour l’environnement parce que très mal informée par ces pseudos experts. C’est inadmissible. Par ailleurs, nous savons que les produits bio sont en moyenne plus chers que les autres, la note budget va donc automatiquement faire baisser la note globale et induire le consommateur en erreur. Nous nous battons pour que la consommation du bio s’élargisse, de telles initiatives ne vont pas nous favoriser la tâche… Madame, surtout, continuez à consommer des produits bios et écolos !

  8. Très bonne application. ceci devrait figurer obligatoirement directement sur les étiquettes. A soumettre au gouvernement.

  9. Notez qu’il est nécessaire d’avoir un smartphone capable de scanner les code barres (pas les code QR), donc avec mise au point de l’appareil photo.

Moi aussi je donne mon avis