Bien nettoyer sa façade : les méthodes de nettoyage écologique

La pollution et l’usure abiment les façades et peuvent à terme causer des dégâts importants. Toute la difficulté est de trouver la technique écologique la mieux adaptée pour entretenir correctement votre façade.

Rédigé par Mark, le 29 Aug 2019, à 13 h 00 min

Temps sec, été, été indien : s’il fait plutôt beau, c’est le bon moment pour nettoyer sa façade et éliminer saletés diverses et traces de pollution. Reste à déterminer la méthode, selon le type de matériau dont est composée la façade en question, le caractère plus ou moins écologique, et la saleté de la surface.

Façade : différents types de nettoyage écologique

Nettoyer sa façade est une opération à réaliser régulièrement pour éviter les problèmes d’humidité et d’isolation.

Le nettoyage agressif

Parfois la seule solution nécessaire si la surface est vraiment sale, mais il va falloir prendre ses précautions.

La haute pression : très agressif donc assurez-vous que la surface à nettoyer est en bon état.  La violence du jet pourrait abimer les enduit et faire perdre l’étanchéité de votre maison.

On projette de l’eau afin d’enlever les poussières, mais aussi les salissures. On va donc tant qu’à faire utiliser de l’eau recyclée (eau de pluie). Attention à ne pas effectuer ce nettoyage par temps trop froid (hiver) pour éviter le choc thermique.

nettoyer sa façade, sabler une façade en brique

Le sablage pour nettoyage et rénovation de façade brique © David Papazian

Le sablage : encore une méthode de nettoyage assez agressive : on projette du sable ou de la poudre abrasive. On l’utilise donc sur des surfaces sures qui ne craignent rien, comme le béton, les briques dures, les pierres dures et certains bois non fragiles.

Le nettoyage classique

La méthode traditionnelle : on utilise une brosse et une solution (eau + cristaux de soude, en général, on peut utiliser aussi un produit encore plus écologique comme le vinaigre blanc). On élimine les impuretés en effectuant un mouvement de haut en bas.

Le gommage : On projette de la matière (sans eau et sans abrasion) pour supprimer les saletés, particulièrement les traces de pollution. On peut utiliser cette méthode sur la brique, le béton, la pierre et certains bois pas trop fragiles.

nettoyer sa façade, maison façade en crépis blanc

Le  gommage convient bien aux façades en crépis © Banet

Le nettoyage doux

L’hydrogommage  : on peut l’utiliser même sur des surfaces plus fragiles. Plus doux que le gommage traditionnel, on l’utilise sur les mêmes matériaux : béton, briques, pierre et bois. Il s’agit de projeter de l’eau mélangée avec de la poudre de verre, de calcite ou de pierre pour enlever les traces liées à la pollution.

Lire aussi : Le bardage de façade, décoratif et isolant

 Lire page suivante :  le nettoyage à sec

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. « un produit plus écologique comme le vinaigre blanc »
    Ah oui, c’est sûr que l’acide acétique c’est vachement écologique -_- à choisir vaut mieux pulvériser du Round-Up à doses égales… c’est franchement moins agressif pour les sols…

  2. Pour notre part, nous avons du faire appel à un professionnel pour le nettoyage à haute pression. L’agence en question, a utilisée des méthodes écologiques malheureusement, depuis le temps, je n’ai plus souvenir de quoi…

  3. c’est bien beau tout ça… mais on applique comment ? on suppose que pour les agressifs on utilise un nettoyeur haute pression… mais pour le reste ? pour les doux, on y va à la gomme d’écolier ???!!!
    merci de préciser pour les béotiens dans mon genre !

Moi aussi je donne mon avis