Le MTT-136 ou la chenille des neiges

Rédigé par Planète Verte, le 7 Mar 2014, à 15 h 27 min

A la croisée des chemins entre la moto des neiges, le traineau et le tracteur, il y a le MTT136 ou le « moteur chenille ». Son inventeur est un canadien, Yvon Martel. Il l’a dessiné comme un véhicule tout terrain électrique capable de tracter des charges lourdes et de transporter des personnes même dans des conditions de froid extrême.

MTT-136 : le moteur-chenille d’Yvon Martel

Le moteur est situé dans un caisson en aluminium étanche (eau, neige, boue, sable…) où deux pignons viennent entraîner une chenille. Plusieurs modèles ont été conçus, et le temps de rechargement varie entre 15 minutes à 8 heures en fonction du type de batterie utilisé (plomb ou lithium).

Une prise de 110V intégrée permet également à l’utilisateur de brancher des outils électriques comme des lampes ou une tronçonneuse par exemple.

MTT-136-moteur-chenille-transport-neigeL’éco-innovation réside dans le fait que l’utilisation de l’électricité élimine les fumées, bruits et odeurs d’une moto des neiges classique. De plus, la perte de chaleur du moteur est récupérée par les batteries.

Un véhicule qui ne s’enlise pas !

Ses performances permettent de transporter une personne avec une autonomie variant entre 45 à 220 kilomètres à une vitesse comprise entre 4 et 40km/h. Son centre de gravité étant très bas, son concepteur estime qu’il est impossible que le véhicule s’enlise.

Son utilisation pourrait servir dans le transport de personnes dans des endroits difficiles (en situation d’accidents de ski par exemple), la traction de troncs d’arbre bloquant les routes, le déneigement ou le transport de matériels en zones difficiles d’accès.

Ce projet est encore à l’état de prototype et son inventeur est actuellement à la recherche d’industriels souhaitant le commercialiser. Son prix pourrait avoisiner les 5000$ selon un ingénieur de l’AVEQ, l’Association des Véhicules Electriques du Québec.

*

Je réagis

Lisez également sur les transports en hiver et la neige :

Article réalisé pour la lettre “Transport et Mobilité durables” éditée par consoGlobe et Planète-Verte

Source : http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201402/18/01-4740180-yvon-martel-met-au-point-le-moteur-chenille.php

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. 84 ANS VIEUX VITICULTEUR je voudrais ,avant de partir ,savoir si ce formidable outil pourrait être adapté a des vignes etroites et au plus vite en avoir un
    mille fois bravo

  2. Bravo! Bravo!!!
    Super invention qui peut avoir de multiples applications…
    Je suis Entrepreneur Forestier dans le sud de la France; administrateur du Lycée Forestier local..
    Bonne chance à Yvon MARTEL pour poursuivre le développement de cette “machine”.
    J’ai comme voisin un suédois, Nils KARLBERG, qui, lui aussi, vient de mettre au point un moteur RÉVOLUTIONNAIRE!
    Petit article dans le journal local: http://www.ladepeche.fr/article/2015/09/19/2180326-moteur-revolutionnaire-suedois-cherche-partenaires.html
    Mais, chez nous, en France, difficile de développer des nouveautés quand on est un “petit” inventeur.

Moi aussi je donne mon avis