Miel : la récolte 2019 divisée par deux

Selon les informations de France Info, en 2019 les apiculteurs français n’auraient récolté que 10.000 tonnes de miel, contre 20.000 en 2018.

Rédigé par Anton Kunin, le 23 Jan 2020, à 11 h 12 min

Le tonnage de miel récolté sur le territoire français a chuté de moitié en 2019 à cause de mauvaises conditions météo.

Une météo néfaste pour la récolte de miel

Après une bonne année 2018, le « cru » 2019 s’annonce catastrophique pour le miel français. Selon les informations de France Info, dont les journalistes se sont entretenus avec un représentant de l’Union nationale de l’apiculture française (UNAF), en 2019 les apiculteurs français n’auraient récolté que 10.000 tonnes de miel. C’est deux fois moins qu’en 2018, et c’est surtout une quantité plus de quatre fois inférieure à la consommation annuelle française (45.000 tonnes).

La production de miel a baissé en 2019 ©Alessandro Cristiano

En cause, les mauvaises conditions météo. Le printemps a été émaillé de grêles, tempêtes et trombes d’eau. Les gelées qui perduraient au-delà de ce qui est habituel ont massacré les acacias dans beaucoup de régions. Ensuite, au cours de l’été il y a eu la canicule et la sécheresse, ce qui a entraîné une baisse de production de nectar dans les plantes.

Le miel français est d’une grande diversité

À ces aléas météorologiques s’est ajoutée l’« épidémie » de l’acarien parasite varroa et du frelon asiatique. Malgré l’interdiction des néonicotinoïdes en 2018, d’autres types de pesticides continuent de nuire aux populations d’abeilles.

Toujours est-il que le miel français est d’une incroyable diversité. Lors de la remise des prix du Concours des Miels de France, le 22 janvier 2020, 213 miels différents ont été présentés pour être primés dans 21 catégories. Romarin, bruyère, châtaignier, framboisier, lavande-lavandin… le terroir français en a pour tous les goûts.

Illustration bannière : Miel français de lavande- © Natasha Breen
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis