Des meubles fabriqués en vêtements recyclés, c’est pour bientôt

Des chercheurs australiens, ont trouvé une technique pour transformer des vêtements usagés en un matériau rigide à même de remplacer bois aggloméré, carrelage en céramique ou sols en plastique.

Rédigé par Paul Malo, le 19 Nov 2018, à 10 h 21 min

C’est une première prometteuse : des chercheurs sont parvenus à recycler des fibres textiles en matériau rigide. Des produits recyclés qui pourront servir à fabriquer des cloisons, des panneaux isolants, des revêtements de sol…

Des panneaux recyclés en particules composite

Enfin une alternative écologique et esthétique au bois aggloméré, au carrelage en céramique ou aux sols en plastique ! Des chercheurs de l’université du New South Wales de Sydney, en Australie, ont trouvé une technique pour transformer des vêtements usagés en un matériau rigide utilisable pour fabriquer ce que l’on veut : meubles, cloisons, revêtements de sol… Une bonne nouvelle alors que le secteur textile demeure le deuxième plus gros pollueur au monde, avec 10 % des émissions de C02.

meubles vetements

Des panneaux rigides obtenus à partir de vieux vêtements © Veena Sahajwalla

Comment ces chercheurs y sont-ils parvenus ? Ils ont collecté différentes sortes de tissus (coton, laine, acrylique, polyester, polypropylène, nylon, élasthanne…), mélangés et hachés. Une fois adjoint un additif pour que l’ensemble soit cohérent, la matière obtenue a été moulée et chauffée à 185 °C et haute pression durant 45 minutes. Le résultat : des panneaux rigides de particules composite.

À chaque panneau recyclé son rendu et sa texture

En fonction des mélanges, le rendu et la texture varient, et font penser au bois, à la céramique ou à la pierre. Laine et coton donnent un aspect plus rugueux. Le propylène donne des panneaux plus imperméables, intéressants pour les salles de bain quand le polyester offre un rendu plus lisse faisant penser au plastique. Mieux encore : les panneaux à dominante laine présentent aussi de meilleures performances en termes d’isolation acoustique et de retard au feu.

Reste à étudier maintenant le déploiement à grande échelle de la production de ces nouveaux matériaux recyclés. Mais le concept est d’autant plus prometteur que le textile, s’il est facile à recycler, l’est en fait très peu. Ainsi, en France, chaque année, quand un adulte achète en moyenne 30 kg de textile par an, seulement 2,5 kg sont recyclés par an et par personne.

Illustration bannière : Canapé et vieux jeans © Anetlanda
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis