Méditerranée : bientôt des éoliennes flottantes en mer !

Rédigé par Eva Souto, le 9 Oct 2014, à 7 h 35 min
Méditerranée : bientôt des éoliennes flottantes en mer !
Précédent
Suivant

Mistral accueille des éoliennes à axe vertical : une première mondiale

Eolienne à axe vertical

C’est la PME Nénuphar qui va tester en premier lieu ses prototypes d’éoliennes à axe vertical, en partenariat avec Technip et EDF EN.

Le commissaire enquêteur qui a mené l’enquête publique sur le projet affirme que ce type d’éolienne flottante est une « première mondiale ». D’après lui, « le site permettra notamment de qualifier l’ensemble turbine et flotteur ».

Cette éolienne à axe vertical mesure 107 mètres de haut et 50 mètres de diamètre.

Elle peut flotter dans des zones atteignant jusqu’à 200 m de profondeur.

Sa puissance ? 2 MW.

Les projets du porteurs soulignent que « les éoliennes en mer sont presque toutes basées sur des architectures à axe horizontal, (…) la technologie à axe vertical permet une inclinaison plus importante de l’éolienne, une réduction du coût de la structure flottante (estimée à -30 %), mais aussi un impact visuel moindre »

Mistral : un projet d’envergure

Le projet Mistral est soutenu par des fonds publics.

Les investissements d’avenir servent à la construction de l’éolienne et le fonds de recherche européen FP7 à l’essai en mer.

Après un test sur le site d’essai Mistral, Nénuphar installera d’ici à 2017, 13 éoliennes sur le site de Provence Grand Large. Et cela, pour une puissance totale de 26 MW.

Ce projet, retenu dans le cadre du dispositif européen NER300, pourrait permettre à terme, la création de 200 à 250 emplois.

Mistral : un seul bémol à noter

Le site Mistral se situe au carrefour de nombreuses zones naturelles protégées.

Principal enjeu ? Les oiseaux.

En effet, la zone héberge quelques 30 espèces protégées, parmi lesquels Puffins, Sternes ou autre Fous de Bassan.

Mais le commissaire enquêteur juge l’impact modéré.

Le risque notable : la collision avec les éoliennes des oiseaux attirés par l’éclairage du site. Mais à noter qu’un suivi environnemental est prévu sur cette problématique. Et vous, que pensez-vous de ce projet d’éoliennes en mer ? Bonne ou mauvaise idée ?

Le marché des éoliennes flottantes

Le marché de l’éolien est encore très ouvert. Il y a peu de projets développés à travers le monde, pour une puissance de 6 MW. Des projets sont en cours en Norvège (Windsea, Sway etc.) au Portugal (Windfloat porté par EDPR), ou encore au Japon.

*

A lire sur la thématique de l’éolien :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. n’importe quoi !!! et on va payer la note

Moi aussi je donne mon avis