Partout dans le monde, des marches pour dénoncer le réchauffement climatique

Ils étaient plusieurs milliers dans le monde à défiler samedi 8 septembre. Le but de ces marches ? Alerter sur le réchauffement climatique et réclamer de vraies réponses de la part des gouvernements.

Rédigé par Maylis Choné, le 10 Sep 2018, à 11 h 40 min

Une mobilisation mondiale pour le climat. Voilà le thème de ces marches qui ont marquées, le 8 septembre, de nombreuses villes : de San Francisco à Paris en passant par l’Inde et la Turquie.

Des anonymes du monde entier mobilisés pour le climat

Dans plusieurs villes du monde entier, ils ont défilé pour dénoncer le manque de résolutions concrètes pour diminuer les émissions de CO2 et prendre soin de la planète de manière plus générale. En France, en Turquie, en Inde, au Nigéria, au Brésil ou aux États-Unis, des milliers d’anonymes sont descendus dans les rues pour manifester.

Réfractaires au changement climatique © neko92vl / Shutterstock

À San Francisco ils étaient 30.000 participants à la marche « Rise for climate ». L’initiative a remporté un large succès sans doute à cause des projets peu respectueux de l’environnement et de la politique menée par le président Donald Trump. Son intention de développer le forage pétrolier situé au large de la Californie n’a fait que renforcer la prise de conscience et la motivation des manifestants deux jours avant le sommet mondial sur le climat.

Lire aussi : En 2017, le climat s’est (encore) emballé… Même plus besoin d’El Niño pour ça !

À Paris, la marche teintée par la démission de Nicolas Hulot

À Paris, les manifestants s’étaient eux aussi mobilisés pour réclamer des solutions concrètes et rapides de la part du gouvernement pour lutter contre le réchauffement climatique. Ce dernier entraîne en effet des conséquences graves dans certaines régions du globe : épisodes de grandes sécheresses régulières, incendies, montée des eaux, fonte des glaciers, ouragans, etc…

 

Des slogans et de la bonne humeur dans les rues de Paris © neko92vl / Shutterstock

La démission surprise de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire jusqu’au 28 août, a beaucoup fait réagir les défenseurs de l’environnement et a sans doute renforcé les rangs.

Ces marches inédites, sont-elles le début d’une nouvelle et réelle prise de conscience mondiale ? Permettront-elles de faire bouger les décideurs ?

700 scientifiques ont lancé un appel dans le journal Libération du samedi 8 septembre, pour l’adoption d’un nouveau modèle de développement. Un appel aux dirigeants français à agir très vite contre le réchauffement climatique !

Illustration bannière : Des marches pour le climat partout dans le monde – © a katz / Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Foutaise et cie, aujourd’hui ils marchent, demain pour beaucoup ressortiront leur gros 4X4, feront des croisières avec des supers bateaux qui polluent par jour autant qu’un MILLION de voiture, prendront l’avion 4 fois par mois pour se promener, etc…………

Moi aussi je donne mon avis