Manger cinq fruits et légumes, oui, mais à quel prix ?

Selon Familles rurales, si le prix moyen d’un panier d’un kilogramme de chaque fruit est en baisse depuis 2018, on constate une flambée des prix des légumes : de 18 à 19,80 euros (+10%) pour le conventionnel. Difficile dans ce cas pour les familles les plus modestes de manger sain.

Rédigé par MEWJ79, le 27 Aug 2019, à 9 h 20 min

« Manger cinq fruits et légumes par jour » est bon pour la santé mais pas pour le porte-monnaie, selon le 13ème Observatoire du prix des fruits et légumes de l’association Familles Rurales. Une famille de quatre personnes doit ainsi dépenser entre 117 et 222 euros par mois en zone rurale, soit 10 à 18 % du Smic.

« Cinq fruits et légumes » une recommandation qui coûte cher

Comme depuis 13 ans, l’association Familles Rurales publie l’Observatoire des prix des fruits et légumes(1).

Et en 2019, le constat est amer pour les familles, notamment celles aux revenus les plus modestes. En effet, pour pouvoir manger les cinq portions de fruits et légumes frais par jour, recommandées par les autorités sanitaires, une famille de quatre personnes (deux adultes, deux enfants) devra dépenser entre 117 et 222 euros par mois, en fonction des produits et des lieux d’achat.

© Familles Rurales

Pour parvenir à ces conclusions, l’association a relevé les prix d’un panier moyen mensuel en fonction de quatre profils de famille (deux adultes, deux enfants), sur la base d’une consommation moyenne de 400 grammes de fruits et légumes par personne. Elle a réalisé son enquête sur deux périodes, du 3 au 9 juin et du 1er au 7 juillet 2019, dans 116 points de vente répartis sur 26 départements. Et ce, dans quatre espaces de ventes : des hard-discount, des hyper et supermarchés, des marchés et des magasins spécialisés dans la vente de produits bio.

Lire aussi : Fruits et légumes bio : les marges honteusement démesurées de la grande distribution !

Pour les fruits, l’addition est plus salée

Au final, la bonne nouvelle vient du prix moyen d’un panier d’un kilogramme de chaque fruit, en baisse depuis 2018. Il passe de 31,25 à 30 euros en conventionnel et de 61,40 à 56,70 euros en bio. Dans le détail, les pommes et les pêches sont les fruits qui ont connu la plus forte baisse de prix (-16 %), passant respectivement de 2,73 euros à 2,28 euros et de 3,30 euros à 2,77 euros.

Prix moyen d’un kilogramme de fruits en agriculture conventionnelle et bio © Familles Rurales

Malheureusement, les aléas climatiques du printemps (gelées) puis de l’été (canicules) ont provoqué une flambée des prix des légumes : de 18 à 19,80 euros (+10 %) pour le conventionnel et de 33,45 à 34,10 euros pour les légumes bios (+2 %).

Prix moyen d’un kilogramme de légumes en agriculture conventionnelle et bio © Familles Rurales

Familles rurales alerte aussi quant aux produits bio. « Le bio répond à un cahier des charges contraignant visant à respecter l’environnement, or en 2019, nos veilleurs constatent que 78 % des produits bio vendus en hard-discounts et 57 % de ceux vendus en hyper/supermarchés faisaient l’objet d’un suremballage », explique l’étude.

Mais chez les consommateurs de bio et uniquement de bio, bonne surprise : le panier moyen est en baisse de 12,9 %, à 222 euros. Enfin, l’enquête souligne que ces prix sont plus élevés dans les zones rurales.

Illustration bannière : 5 fruits et légumes par jour pour être en forme – © JPC-PROD
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis