Loyer et prêt immobilier : l’aide exceptionnelle de 150 euros étendue

Perte d’un emploi, réduction du nombre d’heures travaillées, garde d’enfant avec arrêt de travail… : nombreux sont les ménages confrontés à une baisse de revenus. Pour les aider à payer leur loyer ou leur mensualité de crédit, le gouvernement proroge la fameuse aide de 150 euros.

Rédigé par Anton Kunin, le 27 Oct 2020, à 11 h 30 min

La prorogation de cette aide s’inscrit dans le cadre des « nouvelles mesures pour prévenir et lutter contre la bascule dans la pauvreté » annoncées par le gouvernement.

Une aide versée pendant six mois maximum

Mise en place en juin 2020, l’aide au paiement du loyer ou de la mensualité du prêt immobilier, d’un montant de 150 euros par mois, vient d’être prorogée. Ses critères d’attribution viennent également d’être élargis. Peuvent bénéficier de cette aide les ménages pour qui le logement représente au moins un tiers du budget mensuel, contre 40 % minimum auparavant. Dans sa nouvelle mouture, l’aide sera également versée pendant six mois maximum, contre deux mois jusque-là.

Peuvent prétendre à cette aide les salariés du privé, quelles que soient leur ancienneté et la nature de leur contrat de travail (CDD, CDI…), dont les ressources sont supérieures à 1 SMIC et inférieures ou égales à 1,5 SMIC, qui ont eu à subir une baisse de leurs revenus d’au moins 15 % à la suite de la mise en place du chômage partiel ou de la garde d’enfant avec arrêt de travail. Peuvent également en bénéficier tous les demandeurs d’emploi ainsi que les salariés qui, du fait de la crise, sont obligés d’avoir une double résidence pour motif professionnel.

Aide au paiement du loyer : voici les justificatifs à fournir

Pour bénéficier de cette aide, les demandeurs doivent se connecter au site Internet d’Action Logement et finaliser leur demande dans les trois mois qui suivent la première baisse de revenus. Les salariés peuvent également faire une demande via le service social de leur entreprise. Ils doivent joindre à leur dossier une pièce d’identité, un bulletin de salaire de février 2020, un justificatif de revenus du mois de la baisse de ressources, une quittance de loyer ou un relevé de compte bancaire mentionnant la mensualité du prêt (pour le mois de la baisse de revenus) ainsi qu’un RIB.

Êtes-vous éligible à l’aide financière d’Action Logement ? Faire une demande d’aide

Le logement est le premier poste de dépenses des personnes précaires, il représente 23 % de leur budget en moyenne. En prorogeant cette aide, l’exécutif espère faire diminuer le nombre d’impayés de loyers. 86 millions d’euros ont été budgétés à cette fin jusqu’en 2022.

Illustration bannière : l’aide de 150 euros par mois versée par Action Logement au plus démunis © Maryia_K
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis