Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle liste rouge des espèces menacées

Le 14 septembre, l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a mis à jour sa liste rouge des espèces menacées.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 15 Sep 2017, à 10 h 20 min

Plus de 25.000 espèces végétales et animales sont en voie d’extinction, dont 5.404 en danger critique d’extinction. Les frênes américains et les antilopes africaines sont particulièrement menacés, a indiqué l’UICN le 14 septembre 2017. La dernière mise à jour de la liste révèle également une légère amélioration de la situation du léopard des neiges. En effet, il fait désormais partie de la catégorie “vulnérable“.

Espèces menacées : les frênes américains et des antilopes africaines en danger d’extinction

Les espèces de frênes les plus répandues en Amérique du nord ainsi que les antilopes africaines sont menacées d’extinction, a averti l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) le 14 septembre dernier. Aux États-Unis, les frênes sont menacés par un coléoptère invasif qui ruine des millions d’arbres. Cet insecte baptisé “agrile du frêne” est venu d’Asie de l’Est et a déjà ravagé plus de 30 millions d’arbres sur le continent. Selon les scientifiques, il faudra plusieurs années avant de l’éradiquer.

La mise à jour de la liste rouge des espèces menacées montre que cinq espèces d’antilopes souffrent de la réduction des territoires sauvages et du braconnage.

antilopes

Des impalas © Victor Lapaev

Selon des travaux parus dans la revue Current Biology en mai 2016, le réchauffement climatique pourrait réduire l’habitat de plus de 80 % des espèces d’antilopes africaines dans les prochaines décennies. Un tiers des 87 espèces d’antilopes dans le monde, dont au moins 72 vivent en Afrique, sont désormais considérées comme des espèces menacées, précisaient les scientifiques.

Le léopard des neiges n’est plus une espèce menacée

Alors qu’il a longtemps été considéré comme une espèce “en danger“, le léopard des neiges est désormais une espèce “vulnérable“, a récemment annoncé l’UICN. Les experts préviennent toutefois que l’animal est encore menacé par le braconnage et le déclin de ses proies. Selon un représentant de Panthera, une organisation de défense des grands félins, la population de léopards des neiges continuera probablement à chuter à un rythme rapide.

Fin août 2017, les 12 pays d’origine du léopard des neiges (Afghanistan, Bhoutan, Chine, Inde, Kazakhstan, Kirghizistan, Mongolie, Népal, Pakistan, Russie, Tadjikistan, Ouzbékistan) se sont réunis pour mettre ne place une protection mondiale du félin dans la région. Ce premier sommet inter-États laisse penser que les gouvernements et organisations poursuivront leur travail pour préserver cette espèce, qu’elle soit “menacée” ou simplement “vulnérable“.

Illustration bannière : Léopard de neiges – © Warren Metcalf
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis