Les lingettes pour bébé joueraient un rôle dans les allergies alimentaires

Une étude américaine publiée dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology suggère que l’utilisation de lingettes pour bébé participe au développement des allergies alimentaires chez l’enfant.

Rédigé par MEWJ79, le 17 Apr 2018, à 9 h 35 min

Les allergies alimentaires seraient causées par une combinaison de facteurs génétiques et d’exposition à des substances de l’environnement, selon une étude publiée dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology.

L’utilisation de lingettes pour bébé favoriserait les allergies alimentaires

Selon une étude publiée dans le Journal of Allergy and Clinical Immunologyl’utilisation de lingettes pour bébé pourrait favoriser les allergies alimentaires chez les enfants(1). Ces dernières perturbent la barrière protectrice naturelle de la peau.

lingettes bébé

© taknote

Cependant, l’enfant doit déjà être porteur de certaines mutations génétiques. En effet, le mélange de facteurs environnementaux et génétiques doit coexister pour déclencher une allergie alimentaire. Ainsi, Joan Cook-Mills, professeur d’allergie-immunologie, suggère de réduire l’exposition de la peau des bébés aux allergènes alimentaires en se lavant les mains avant de les manipuler et de limiter l’utilisation de lingettes qui laissent du savon sur leur peau.

Selon l’auteur principal de l’étude, des preuves cliniques montrent que jusqu’à 35 % des enfants souffrant d’allergies alimentaires sont également sujets à des dermatites atopiques comme l’eczéma, et que cela s’explique en grande partie par au moins trois mutations génétiques différentes qui réduisent la barrière cutanée. Les facteurs comprennent l’utilisation de lingettes nettoyantes pour nourrissons qui laissent du savon sur la peau mais aussi l’exposition de la peau à la poussière et à la nourriture qui altère l’absorption de la peau.

Le savon des lingettes perturbe la barrière cutanée faite de lipides

Pour mener à bien leurs travaux, les scientifiques ont exposé la peau des souris à des allergènes alimentaires, à de la poussière ou à du laurylsulfate de sodium, un savon présent dans les lingettes nettoyantes pour bébés. Leur régime alimentaire comportait notamment des oeufs et des arachides.

lingettes bébé

© Natthawon Chaosakun

Au final, les chercheurs ont observé des allergies cutanées, au niveau de l’intestin ou des chocs anaphylactiques. Comme l’indique Joan Cook-Mills dans la revue, la couche supérieure de la peau est faite de lipides (graisses), et le savon des lingettes perturbe cette barrière cutanée.

Pour Joan Cook-Mills, « c‘est une avancée majeure dans notre compréhension de la façon dont l’allergie alimentaire commence tôt dans la vie. » Pour rappel, en 2012 déjà, plusieurs marques de lingettes pour bébé avaient été pointées du doigt par le magazine 60 millions de consommateurs du fait de leur teneur en phénoxyéthanol. Si aujourd’hui, de nombreuses références n’utilisent plus ce conservateur chimique, c’est un autre composant qui fait débat. En effet, le savon qu’elles contiennent participerait au développement des allergies alimentaires.

Illustration bannière : Toilette d’un bébé avec des lingettes – © Adam Radosavljevic
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis