Mouvement #Letsbio : donner aux cantines les moyens de mieux nourrir les enfants

Plus de bio en 2022 (au moins 20% dans les assiettes de nos écoliers) : c’est voté, mais c’est insuffisant aux yeux de beaucoup. La Fondation pour la Nature et l’Homme (FNH) de Nicolas Hulot vient d’ailleurs de lancer un appel visant à mobiliser tous les citoyens afin d’inscrire un ‘bonus cantine bio et locale’ dans le projet de loi de finances 2019. Décryptage.

Rédigé par Séverine Bascot, le 5 Sep 2018, à 8 h 00 min

La FNH et la campagne #letsbio veulent inciter l’État à verser “un forfait de 20 euros par an et par enfant, pendant 3 ans, pour donner aux cantines les moyens de mieux nourrir nos enfants, sans augmenter le coût des repas pour les familles”. Ce “Bonus” prendrait la forme d’une aide temporaire accordée aux cantines scolaires, à condition qu’elles proposent des produits issus de l’agriculture biologique et locale. La FNH s’est donnée 100 jours, à compter de la rentrée scolaire, pour « mobiliser les citoyens et inscrire le Bonus Cantine Bio et Locale dans le projet de loi de finance 2019 ».

#Letsbio : 100 jours de mobilisation citoyenne pour plus de produits bio et locaux dans les cantines

Impossible d’ignorer aujourd’hui les problématiques qui touchent notre assiette et notre alimentation : présence de pesticides, d’additifs et de conservateurs, de sucres ajoutés, de graisses… Autant de sources de problèmes de santé, alors que ça devrait être le contraire ! C’est pourquoi Audrey Pulvar, présidente de l’Association pour la Nature et l’Homme, et plus de 25 personnalités réclament la mise en place d’un Bonus Cantine Bio et Locale, et en appellent aux citoyens pour faire avancer les choses !

letsbio

Campagne #Letsbio © Letsbio

Il faut dire que pour l’heure seulement 3,6 % des produits servis en cantines sont bio, alors que 9 parents sur 10 plébiscitent de meilleurs repas pour leurs enfants. En France 8,2 millions d’élèves mangent dans les cantines et pour beaucoup ce repas est le seul équilibré qu’ils feront dans la journée. Il est donc important qu’il soit le plus sain possible !

Lire aussi : Les Français sont favorables à l’obligation du bio dans les cantines

Débloquer les freins au développement du bio dans les cantines

Mais, si les Français sont nombreux à le réclamer, la part de produits issus de l’agriculture biologiques servis dans les cantines a du mal à augmenter. Pourquoi ? Tout simplement à cause de l’impact financier d’un tel changement de pratique.

Certains établissements précurseurs ont montré la voie, mais le soutien de l’État est nécessaire pour changer la donne. C’est pourquoi la FNH propose une solution qu’elle aimerait voir inscrite dans le projet loi de finance 2019  : la mise en place d’un Bonus Cantine Bio et Locale.

Selon une étude menée par la fondation en mars 2018, introduire des produits issus de l’AB dans les menus des cantines aurait pour effet un surcoût de 0,10 euro par tranche de 10 % de bio (hors protéines carnées).

Un forfait de 20 euros par an et par enfant pour plus de bio et local à la cantine

Le Bonus Cantine Bio et Locale vise à encourager les restaurants collectifs à passer au bio et à éviter que le prix des repas n’augmente.

Il s’agirait d’une aide forfaitaire de 20 euros par an et par enfant, allouée pendant 3 ans aux établissements publics ou privés volontaires, du secteur scolaire (écoles maternelles, primaires, collèges et lycées) mais aussi hospitalier.

Une condition : cuisiner sur place ou dans une cuisine centrale à proximité servant moins de 2.000 repas par jour.

Cette aide pourrait permettre de :

  • former les cuisiniers de collectivités à de nouvelles pratiques (nouveaux modes de cuisson, travail des protéines végétales, lutte contre le gaspillage, économies d’énergie…)
  • former les acheteurs publics à l’approvisionnement local et durable
  • financer l’achat d’équipement : atelier de découpe, conserverie, matériel permettant de lutter contre le gaspillage alimentaire
  • financer directement le surcoût à l’achat de produits de qualité, biologiques et locaux.

Le mouvement #Letsbio

Avec #LetsBio, la FNH se donne 100 jours pour mobiliser les citoyens et faire inscrire le Bonus Cantine Bio et Locale dans le Projet de loi de finances 2019. Pour la fondation, il s’agit d’un enjeu de taille et qui concerne de nombreux acteurs :

  • les parents d’élèves et les enfants
  • les professeurs
  • les équipes de restauration
  • les agriculteurs et producteurs
  • toutes les personnes désireuses de vivre dans un environnement préservé…
letsbio

© Letsbio

Comment rejoindre le mouvement #LETSBIO ?

Un appel à soutien est mis à la disposition du public sur www.letsbio.org. Il sera relayé par une campagne d’information et de mobilisation sur les réseaux sociaux.

Soutenez la campagne #letsbio sur www.letsbio.org

Illustration bannière : #Letsbio pour de grands changements à la cantine – © wavebreakmedia
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis