Les normes et labels des économies d’énergie

Rédigé par Annabelle, le 30 Nov 2012, à 14 h 51 min

HQE, BBC, RT… pas évident de savoir ce qui se cache derrière ces sigles. En matière d’économies d’énergie, à quelle étiquette se vouer ? D’autant plus que dès qu’on passe nos frontières, les choses se compliquent :

La variété de notions employée par les pays européens pour désigner leurs normes énergétiques respectives en matière de construction et de réhabilitation est susceptible d’en troubler plus d’un :  « BBC » pour « bâtiment basse consommation » en France, le standard suisse introduit depuis dans la région Rhône-Alpes sous le nom de « Minergie France », les termes allemands « Plusenergiehaus » (bâtiment à énergie positive) et « KfW-Effizienzhaus » (bâtiment efficace soutenu par la KfW), sans oublier le « standard Minergie » en Suisse.

RT 2012, la réglementation thermique

La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) comme toute règlementation thermique a pour finalité de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs ou des parties rénovées, qu’il s’agisse de bâtiments résidentiels ou de bâtiments pour tout autre usage et notamment tertiaire, publics ou privés.

Entrée en vigueur le 28 octobre 2011, elle a succédé à la RT2005. Elle est donc applicable à tous les permis de construire déposés à cette date pour les bâtiments neufs du secteur tertiaire public (établissements scolaires, bureaux, crèches, etc.). Elle sera applicable pour tous les autres bâtiments à partir du 1er janvier 2013.

La RT2012 porte sur 3 points essentiels :

  • la consommation énergétique du bâtiment, définie par le coefficient Cepmax  ;
  • l’efficacité énergétique du bâti, définie par le coefficient Bbiomax  ;
  • le confort d’été déterminé par la valeur Tic (Température intérieure conventionnelle)

>> Pour plus de détails sur la RT 2012 : Habitat. La RT 2012 entre en vigueur

BBC et label BBC-Effinergie

Le label BBC est un label français qui correspond au label allemand Passivhauss. Il a été lancé en 2007 par Effinergie.

Il impose pour les constructions résidentielles neuves, un objectif de consommation maximale en énergie primaire de 50 kWh/m².an, à moduler selon les régions et l’altitude. En comparaison, la moyenne des bâtiments actuels s’articule autour de 250 kWh/m².an environ.

En 2009, Effinergie proposait d’étendre le label aux bâtiments en rénovation. L’objectif fixé était dès lors de 80 kWhep/m².an dans l’ancien.

Enfin, alors que la RT 2012 va entrer en vigueur pour tous les bâtiments d’ici quelques semaines, Effinergie met en place un nouveau label, encore plus rigoureux. Effinergie + baisse de 20 % les consommations d’énergie maximales liées aux usages du bâtiment (chauffage, eau chaude, éclairage) par rapport à la nouvel mouture de la Réglementation Thermique, passant de 50 à 40 kWhep/m2.an

*

La suite p.2>HQE, Haute Qualité Environnementale

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis