Les montagnes russes pour lutter contre les calculs rénaux ?

Si toutes les thérapies étaient comme celle qui suit, tomber malade pourrait devenir un plaisir. Malheureusement (ou heureusement ?), ce n’est pas le cas. Toutefois, une étude américaine promet de belles aventures pour les personnes souffrant de calculs rénaux car, selon elle, les montagnes russes pourraient être efficaces pour les faire passer.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 3 Oct 2016, à 12 h 45 min

Tout a commencé lorsqu’un patient du Docteur David Wartinger, chirurgien urologue, a raconté son aventure. Il aurait réussi à faire passer ses calculs rénaux en faisant un tour de manège, plus particulièrement un tour de montagnes russes à Disneyland. La magie des dessins animés aurait opéré et le docteur y a cru.

Atteint de calculs rénaux, un patient se soigne grâce aux montagnes russes

Il faut dire que la rumeur de l’efficacité des montagnes russes pour lutter contre les calculs rénaux court depuis des années dans les couloirs, sans qu’une véritable recherche ne soit menée là-dessus. L’histoire de son patient a fini de convaincre le Dr Wartinger qu’il était temps de s’y mettre et, du coup, ils ont recréé expérimentalement l’effet des montagnes russes sur les reins en cas de calculs rénaux.

calcul rénal

Vue rapprochée d’un calcul rénal © Tsester  [CC0]/ via Wikimedia Commons

Un petit tour de manège et la confirmation de l’efficacité

Pour mener leurs tests, dont les résultats ont été publiés dans la revue Journal of the American Osteopathic Association, ils ont mis de l’urine et des cristaux durs dans un modèle en silicone censé reproduire le système urinaire humain, le tout placé dans un sac. Ils lui ont alors fait faire une vingtaine de tours de manège, avec des lithiases urinaires de différentes tailles. Les résultats sont surprenants.

En 20 tours, 63 % des calculs passaient lorsque le test était fait sur un des sièges arrières du manège, contre 16 % pour les sièges avants. Une étude plus poussée, menée sur 230 tours, aurait permis de faire passer 70 % des calculs rénaux dans le modèle embarqué dans un sac-à-dos par les chercheurs.

Alors, si vous souffrez de « pierres aux reins », il ne vous reste plus qu’à vous faire prescrire une journée à Disneyland… Et tenter de vous la faire rembourser par la Sécurité sociale !

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis