Les médecines douces en plein essor

Les médecines douces appelées aussi médecines alternatives connaissent une forte croissance comme le révèle le baromètre des Pages Jaunes pour 2016.

Rédigé par Maylis Choné, le 24 Feb 2017, à 10 h 50 min

Les Français se tournent de plus en plus fréquemment vers les médecines douces lorsqu’ils veulent se soigner. Pour preuve, le baromètre des Pages Jaunes pour 2016. Cependant, les médecines traditionnelles restent toujours en tête.

Les médecines douces en plein essor

Lorsque le site des Pages Jaunes recense les recherches effectuées dans le domaine de la santé par les Français en 2016, on trouve les médecines douces en croissance exponentielle : +155 % depuis 2014 pour les recherches d’hypnothérapeutes, de sophrologues ou de magnétiseurs. Ces trois disciplines investissent les premières marches du podium des médecines alternatives.

Viennent ensuite la naturopathie, l’étiopathie (proche de l’ostéopathie, elle vise à rétablir l’équilibre de l’organisme grâces à des manipulations) et la kinésiologie (s’intéresse à la réaction musculaire au stress et mêle techniques modernes et ancestrales). De manière générale, le domaine de la santé progresse de 18 %, toutes médecines confondues. Les médecins généralistes restent en tête avec 39 millions de recherches.

medecine-douce-france

La santé au coeur des préoccupations des Français

Ce baromètre des Pages Jaunes prouve que la santé est une préoccupation majeure chez les Français. Mais lorsque l’on découvre que les recherches enregistrant la plus forte hausse en France (+261 %) concernent les psychothérapeutes ou que la demande la plus fréquente enregistrée pour Paris visent les conseillers conjugaux, nous sommes en droit de nous dire que le moral des Français n’est pas au beau fixe…

À l’inverse, les recherches fréquentes de dentistes, de dermatologues ou d’ophtalmologistes sont plutôt rassurantes car elles prouvent que les Français prennent soin de leur santé et de celle de leur enfants. Est-ce que pour autant ils vont plus mal qu’en 2014 ? Cherchent-ils à se faire soigner plus qu’ils ne le faisaient auparavant ? Ce qui est certain, c’est que les médecines douces leur offrent des soins différents et une recherche du bien-être et de la santé qui ne passe pas forcément par la prise de médicaments.

Illustration bannière : Médecines douces : l’aromathérapie – © Kerdkanno Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis