Les dents soignées par un médicament contre Alzheimer

Ce serait un nouvel traitement pour les dentistes. Un médicament utilisé contre Alzheimer pourrait avoir des vertus pour combler les cavités dentaires.

Rédigé par Maylis Choné, le 11 Jan 2017, à 10 h 30 min

Mis, à l’origine, sur le marché  pour lutter contre la maladie d’Alzheimer, un médicament pourrait être utilisé par les dentistes et plus précisément lors de soins sur des cavités dentaires.

Un médicament à double effet

Ce sont des scientifiques anglais du King’s College de Londres qui sont à l’origine des premiers tests sur les dents, selon The Indépendent. Ils sont parvenus à reboucher une cavité en appliquant sur la dent malade le Tideglusib, ce médicament prévu habituellement contre la maladie d’Alzheimer.

Ce médicament pourrait donc stimuler la régénération des dents abîmées par des cavités. Le processus est le suivant : lorsqu’un trou est formé sur la dent, la dentine, composant principal de la dent, s’active pour tenter de combler la cavité et protéger ainsi la pulpe de la dent. Parfois le trou est trop important. Le dentiste pose alors un ciment.

dent-dentiste-alzheimer

Pas besoin de tests avant de l’utiliser

Le Tideglusib stimule les cellules souches présentes dans la pulpe de la dent. Ainsi, couplé avec du glycogène synthase et appliqué sur la cavité à l’aide d’une éponge, la dent se reconstitue d’elle-même. Un effet secondaire du médicament destiné à la lutte contre Alzheimer plutôt bienvenu.

« Utiliser un médicament qui a déjà passé des tests cliniques pour la maladie d’Alzheimer présente une réelle opportunité d’utiliser ce traitement dentaire rapidement », explique Paul Sharpe, l’un des auteurs de l’étude. La mise sur le marché pourra être rapide car il n’y aura pas besoin d’attendre les habituelles interminables séries de tests en laboratoire !

Illustration bannière : Un sourire édenté – © irinaorel Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. DANGER…..

  2. “« Utiliser un médicament qui a déjà passé des tests cliniques pour la maladie d’Alzheimer présente une réelle opportunité d’utiliser ce traitement dentaire rapidement »”
    À l’exemple du Médiator?
    Les opiacés sont souverains contre la douleur et mortel à usage ludique.
    Une AMM cible l’objectif, en dehors, DANGER.

Moi aussi je donne mon avis