Le thé, une boisson riche en microplastiques

Selon une étude canadienne publiée le 25 septembre dans la revue ACS Environmental Science & Technology, une tasse de thé contiendrait des milliards de microplastiques.

Rédigé par Audrey Lallement, le 27 Sep 2019, à 10 h 30 min

Les microplastiques se propagent dans l’environnement et s’infiltrent dans le corps humain. Après le sel et l’eau en bouteille, est venu le tour des sachets de thé. Passés au crible des chercheurs, il s’avère qu’ils contiennent une quantité importante de particules.

Des microplastiques dans le thé

Avec votre thé, vous souhaitez rajouter du sucre, du lait ou des microplastiques ? Selon une étude publiée le 25 septembre dans la revue ACS Environmental Science & Technology, la boisson préférée de nos voisins outre-Manche en contient un quantité importante. Réalisée par des chercheurs de l’Université McGill au Canada, une étude affirme en effet qu’une tasse de thé préparée avec un sachet contiendrait 11,6 milliards de microplastiques et 3,1 milliards de particules nanoplastiques(1) .

Vous prendrez bien un pe de plastique dans votre thé © slawomir.gawryluk

Appétissant, isn’it ? Du plastique où l’on ne s’y attend vraiment pas ! Pour réaliser une telle découverte, les chercheurs ont testé quatre types de sachets de thé qu’ils ont découpés, lavés puis laissés infuser dans de l’eau bouillante pendant cinq minutes. Puis ils les ont analysés au microscope électronique.

Fini le thé en sachets !

La quantité de microplastiques observée dans ces tasses de thé serait la plus importante de toutes les autres quantités observées dans les autres aliments. En cause, le sachet qui contient du thé. Bien qu’il soit souvent composé en fibres naturelles, il peut néanmoins contenir du plastique au niveau de sa fermeture. Par ailleurs, certaines marques utilisent désormais des sachets en plastique à la place de sachets en fibre naturelle.

Même si, selon l‘Organisation mondiale de la santé (OMS), rien ne prouve à ce jour que l’ingestion de microplastiques présente un risque pour l’homme, la présence de microplastiques dans l’organisme humain interpelle les chercheurs. L’équipe canadienne a en effet testé la toxicité potentielle des microparticules libérées par les sachets de thé en exposant des puces d’eau à l’eau contaminée.

Elle a alors découvert que les particules avaient des effets comportementaux et des malformations développementales sur les puces. En attendant des recherches plus poussées, mieux vaut donc acheter son thé en vrac et le préparer « à l’ancienne » avec une boule à thé.

Illustration bannière : Attention présence de plastiques dans le thé ! – © Anna Hoychuk
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. Je ne bois plus de thé, le thé en vrac contenant du fluor…
    Il n’y a plus que le thé blanc qui soit, pour le moment, consommable !
    Quelle misère de voir ça

  2. Bonjour,Achetez du thé en vrac il n’est pas plus cher et vraiment c’est meilleur !!!! Les gens deviennent fainéants et ne veulent pas avoir à faire de vaisselle !!! avec le thé en vrac il faut faire infuser dans un récipient et filtrer, alors on va au plus simple : un sachet de l’eau par-dessus et ensuite poubelle… mais …. c’est moins bon, plus toxique…..

Moi aussi je donne mon avis